IMPULSE Interreg MED - Rénovation énergétique des parcs de bâtiments publics

IMPULSE Interreg MED - Rénovation énergétique des parcs de bâtiments publics

Diminuer l’empreinte carbone et baisser de 20% la consommation énergétique des bâtiments publics dans les pays méditerranéens est une priorité de l’Union européenne guidé par la directive 2012/27/EE. Avec cet objectif, elle a lancé l’appel à projet IMPULSE Interreg Med pour faire émerger des solutions. Lauréate en 2015, l’équipe de six pays partenaires conduite par l’institut de recherche grec CRES, a mis à profit les 2 millions d’euros de subventions pour mettre au point la méthode technique Impulse, un outil informatique d’aide à la décision, librement consultable en ligne, à destination des communes de plus de 10 000 habitants.

Les équipes projet ont donc définies un guide pratique introduisant des typologies de bâtiments publics couplés a des bouquets de travaux simulés via des STD sur des bâtiments ambassadeurs et réalisés sur un ouvrage par pays.

Ces bouquets sont donc adaptés à des ambitions de performances énergétiques, environnementales et financières de chacune des collectivités pilotes et adaptables pour tout autre collectivité en fonctions d’indicateurs de performances sélectionnables au besoin.

Ce couple parc bâti - indicateur de performance permet donc la simulation et la projection d’un plan de rénovation pluriannuel défini par :

  • Le nombre d’années pris en compte (jusqu’à 20 ans) et les économies de fonctionnement liées.
  • Les économies d’emprunte carbone (en TeqCO2/an)
  • Les économies d’énergies surfaciques (kWh/m²/an)

Le 5 juillet, après quatre ans de recherche et développement permettant notamment de le tester dans six collectivités pilotes (1) et d’autres communes du bassin méditerranéen, l’association de promotion de l’aménagement et de la construction durables EnvirobatBDM, porteur du projet pour la France, et l’Agence régionale d’équipement et d’aménagement (Area Région Sud), désignée opérateur énergétique régional, l’ont présenté officiellement à Marseille. Les résultats de cette méthodologie combinant fichier sous format excel, plateforme de cartographie SIG web et un simulateur de prévisions financières, il aide à définir des plans de rénovation en priorisant les bâtiments sur lesquels il faut intervenir. Sur les 55 indicateurs donnés, la commune peut en sélectionner cinq qui sont pondérés selon ses besoins et ses objectifs. Il suffit pour cela d’entrer la superficie, la date de construction, le nombre d’étages et l’usage. Il est possible aussi de simuler des plans de financements en fonction des taux d’intérêt, de la baisse des subventions, de la hausse de l’énergie. « Le manque de lisibilité, la complexité technique et l’aspect financier expliquent souvent la lente mise en place des travaux de rénovation. Avec Impulse, la commune a les clés et supports technique pour agir et de confier à un bureau d’études la réalisation d’un audit ou diagnostic plus détaillé avant d’entamer des travaux de rénovation simples ou profonds», déclare Thomas Clapier, chargé du projet Impulse au sein d’EnvirobatBDM.

 

  1. Héraklion (Grèce), Cannes (France), Ravenne (Italie), Osijek (Croatie), Mostar (Bosnie-Herzégovine).

www.impulse.interreg-med.eu
et SIG : https://impulseonline.eu

 bâtiments publics
 rénovation énergétique
 aide à la décision
 IMPULSE
 projet européen
 FEDER
 EnvirobatBDM
 Interreg MED

Auteur de la page

  • Thomas CLAPIER

    Ingenieur Chargé de projets Européens, accompagnement en construction durable

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiments publics
     rénovation énergétique
     aide à la décision
     IMPULSE
     projet européen
     FEDER
     EnvirobatBDM
     Interreg MED