IMMOBLADE : une protection solaire pour les bâtiments

IMMOBLADE propose une solution d’isolation thermique écoresponsable et durable, qui utilise la variation de la course du soleil. Il s’agit de vitrages innovants, capables de stopper les rayons du soleil l’été et de les laisser passer l’hiver. Simple à installer, ne nécessitant aucune maintenance, le projet a été finaliste du Grand Prix de l’Innovation Construction Durable & Cadre de Vie organisé par le Technopôle Domolandes. Entretien avec Patrick Callec, COO et Cofondateur d’IMMOBLADE.

 

Pouvez-vous nous présenter votre solution ?

Patrick Callec : IMMOBLADE développe une solution brevetée offrant aux bâtiments une protection adaptée selon l’orientation de chacune de ses façades. Nous avons mis au point des vitrages innovants de protection solaire, qui laissent passer les rayons du soleil en hiver et les bloquent en été. Cela permet de diminuer la consommation énergétique d’un bâtiment en chauffage et en climatisation

IMMOBLADE commercialise deux produits : le premier est un MiniStore constitué de lames intégrées au double-vitrage, et le second, Immoblade Sérigraphie, de lames dessinées sur du verre feuilleté. L’un se situe dans le segment de marché de milieu de gamme, tandis que l’autre figure plutôt dans le haut de gamme. Sans maintenance et très simples à installer, nos produits ont une durée de vie de plusieurs dizaines d’années.

 

En quoi votre projet contribue à rendre les villes plus durables ?

P. Callec : Nos produits contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre en diminuant la consommation d’énergie des bâtiments. Optimisés pour chaque saison, nos vitrages limitent la surchauffe des bâtiments en été et leur permettent de bénéficier de l’apport solaire en hiver. Nos produits ont également une empreinte carbone très faible tout au long de leur cycle de vie par rapport aux technologies concurrentes.

Nous les avons conçus pour qu’ils aient le potentiel de diffusion le plus large possible, afin qu’ils ne soient pas réservés à quelques bâtiments d’architectes ayant de gros budgets. Plus simples à mettre en œuvre que les solutions actuellement disponibles sur le marché, ils ne demandent pas de technique spéciale pour être posés et réduisent le risque de casse sur le chantier. De plus, ils fonctionnent dans tous les climats tempérés. Notre innovation favorise ainsi la transition des bâtiments en garantissant une large accessibilité à des produits efficaces.

 

Techniquement, comment fonctionne votre solution ?

P. Callec : L’innovation de nos produits réside dans l’orientation de nos lames brise-soleil, que nous fixons à l’intérieur du vitrage suivant un angle personnalisé en fonction de la latitude et de l’orientation de la façade à protéger. Notre solution a été mise au point par mon associé Xavier Sembély, président de la société qui a au préalable travaillé dans le domaine spatial. L’angle optimal des lames est calculé grâce à un algorithme qui s’inspire des méthodes de calcul de trajectoires d’objets célestes et prend en compte l’orientation de la façade ciblée. L’orientation personnalisée permet de jouer sur les différences courses du soleil selon chaque saison. En été, le soleil va en effet se lever plutôt vers le Nord-Est, avant de monter assez vite et assez haut dans le ciel et se coucher au Nord-Ouest. L’hiver, il va se lever davantage vers le Sud-Est pour se coucher au Sud-Ouest et rester beaucoup plus bas.

Notre Immoblade MiniStore propose des stores composés de mini-lames de 10 mm de large, inclinées de façon optimale par rapport à l’orientation de la fenêtre. Ce système, associé à des vitrages de verre clair, offre une bonne luminosité aux intérieurs avec un facteur solaire très faible. Celui-ci peut en effet descendre jusqu’à 20% en été. Compatible avec les espacements standards entre vitrage (20mm), il est livré dans le double vitrage. Ce produit a été référencé par la fondation Solar Impulse en mai 2020, et rejoint les 1000 solutions efficaces reconnaissant son intérêt écologique. Il est également protégé par plusieurs brevets.

Du côté du verre feuilleté sérigraphié IMMOBLADE, ce produit est principalement composé de stries inclinées reproduites sur plusieurs épaisseurs du vitrage feuilleté pour une épaisseur totale de 12mm. Formées de lames d’aspect argentées, elles ne sont que partiellement opaques et jouent également avec le soleil en fonction de la saison. Ce produit, plutôt haut de gamme, est parfaitement adapté aux grandes surfaces vitrées, comme les Murs-Rideaux ou les verrières, qui engrangent beaucoup de chaleur en été.

 

Pouvez-vous décrire une de vos réalisations emblématiques ?

P. Callec : Nous avons mené une phase pilote l’année dernière pour confirmer l’intérêt de nos produits. Nous sommes aujourd’hui en phase de commercialisation classique. Nous venons de livrer un chantier pour le compte du conseil général de l’Ariège. Nous équipons intégralement les nouveaux bureaux de son centre de gestion de vitrages Immoblade MiniStore. Au total, 87 vitres sont concernées. Notre objectif est de montrer que l’on peut établir un modèle industriel avec des emplois basés dans la région. Citons également un bâtiment de La Poste à Rennes qui vient d’être livrés en vitrage Immoblade Sérigraphie.

 

Quelle est votre cible principale ?

P. Callec : Notre cible principale porte sur les bâtiments à usage professionnel, comme des bureaux, des bâtiments scolaires, des hôpitaux, des installations sportives, des gares, des centres commerciaux, etc. Nous visons les maîtres d’ouvrage qui cherchent à atteindre un certain niveau de performances thermiques sur leurs bâtiments et qui ont un intérêt pour une solution qui minimise leur impact environnemental.

A horizon un an, nous visons une amélioration de notre processus de fabrication et la poursuite des efforts de certification, notamment de nos performances d’économie d’énergie en vue d’obtenir des C2E ainsi que la rédaction de FDES certifiant le bilan carbone de nos produits.

 

Que vous a apporté le suivi du Technopôle Domolandes ?

P. Callec : Participer à ce concours a été une bonne occasion pour nous de rencontrer les membres du Grand Jury, et d’échanger avec les autres finalistes. Nous avons également pu nous faire connaître auprès de potentiels clients afin de continuer notre développement.

 

Implanté dans les Landes à l’initiative du Conseil Départemental et de la Communauté de Commune Maremne Adour Côte Sud, le Technopôle DOMOLANDES favorise l’innovation et accompagne les entreprises vers le numérique, la construction durable et la solidarité.

Domolandes rassemble un écosystème d’acteurs publics et d’entreprises privées autour d’un centre de ressources et de développement propice à la performance des entreprises. Il stimule la transition numérique auprès des acteurs de la construction et encourage la lutte contre la précarité énergétique pour l’Habitat de demain.

Pôle d'excellence, Domolandes organise chaque année, depuis 2012, le Grand Prix de l’Innovation Construction Durable & Cadre de Vie qui identifie et récompense les projets les plus innovants de la filière Bâtiment sur le plan national. Ce concours a généré aujourd’hui plus de 1 000 manifestations d’intérêt, 500 dossiers étudiés, 76 start-up retenues pour le Grand Jury, composé des Présidents et Directeurs Généraux des grands acteurs du Bâtiment et d’experts de l’innovation et de la création d’entreprises, et 20 lauréats récompensés.

 

Propos recueillis par Construction21, La rédaction

InnoEnergy
Retrouvez d'autres innovations au service des bâtiments et territoires durables dans la série Parole de startup

 

 

 bâtiment
 performances énergétiques
 isolation thermique
 Parole de startup
 startups et innovation

Auteur de la page

  • David Portugais

    Responsable Marketing

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     performances énergétiques
     isolation thermique
     Parole de startup
     startups et innovation