Gros-œuvre : travailler plus efficacement et gagner du temps avec Optimiz Construction

Rédigé par

David Portugais

Responsable Marketing

1425 Dernière modification le 05/04/2023 - 12:11
Gros-œuvre : travailler plus efficacement et gagner du temps avec Optimiz Construction

 

Chaque année depuis 2011, le Technopôle d’innovations Domolandes organise son Grand Prix de l’Innovation Construction durable et Cadre de vie, venant récompenser des porteurs de projets novateurs pour les villes et bâtiments de demain. Alors que les candidatures pour le concours 2023 sont ouvertes jusqu’au 30 juin prochain, nous revenons sur les finalistes de l’édition précédente dans une série de huit articles dédiés. Aujourd’hui, zoom sur Optimiz Construction, qui aide les entreprises de gros œuvre à performer davantage sur leur poste de ferraillage.  

Pouvez-vous présenter votre concept ?

Optimiz Construction aide les entreprises de gros-œuvre à gagner 15% de performance sur leur poste de ferraillage en optimisant temps, argent et émissions de CO2. Aujourd’hui, l’optimisation concerne principalement un matériau : le treillis soudé. Il est composé de barres d’acier soudées entre elles pour former un maillage régulier. Les treillis soudés sont notamment nécessaires pour armer le béton dans les planchers, les dalles et les murs. Vendus en taille standard, les treillis doivent être découpés sur les chantiers en suivant la forme des pièces et des bâtiments. Cette pratique génère beaucoup de pertes : l’équivalent de 18 fois le poids de la tour Eiffel jeté chaque année en  rance ! 

Optimiz Construction travaille avec les entreprises de gros-œuvre et les bureaux d’études pour proposer des scénarios optimisés de découpes et de poses de treillis soudés en prenant en compte les contraintes techniques. 


Quelle est la genèse de la création de cette entreprise ?

Dans une entreprise de gros-œuvre familiale, Marion Malandain – fondatrice d’Optimiz – a toujours observé l'optimisation des treillis soudés se faire à la main, sur un coin de table. Cela prenait du temps, beaucoup de temps. Elle a alors réalisé qu'il devait y avoir une façon d’automatiser cette préparation. C'est ai’si qu'elle a décidé de créer une application web basée sur des algorithmes, permettant de simuler des milliers de résultats en quelques secondes seulement. Avec sa solution, les conducteurs de travaux peuvent obtenir rapidement et facilement les quantités à commander et les plans dont ils ont besoin, sans avoir à passer de longues heures à les dessiner manuellement. 

Mais ce n'est pas tout. Le cœur de sa solution Optimiz est sa capacité à être implémentée jusqu’au chantier. Elle s'inspire de la méthodologie du Lean Construction et des bonnes pratiques pour offrir une approche à la fois concrète, intuitive et performante. Aujourd'hui, Marion est fière de voir sa solution aider les professionnels de la construction à travailler plus efficacement, en leur offrant une solution simple et pratique pour optimiser leur poste de travail.

Quels sont vos projets pour l’année 2023 ? 

Optimiz a pour ambition de continuer à développer son offre en proposant des solutions d'optimisation pour d'autres matériaux de construction, tels que les isolants, le bardage ou encore le placo. Cette démarche vise à réduire considérablement la production de déchets dans le secteur de la construction. Pour y parvenir, la levée de fonds réalisée en début d'année 2023 permettra à Optimiz de renforcer son équipe en recrutant de nouveaux talents, qui pourront apporter leur expertise et leur savoir-faire pour contribuer à la croissance de l'entreprise.

A long terme, nous souhaitons optimiser tous les matériaux des bâtiments pour économiser du temps, de l’argent et du CO2.


Que vous apporté votre participation au Grand Prix de l’Innovation ?

La participation au concours Domolandes en 2022 a été une belle réussite. Ce fut une expérience très enrichissante car le concours nous a permis de rencontrer de nombreuses personnes provenant d’horizons divers et variés du monde du BTP. Optimiz a bénéficié de ces rencontres avec d’autres lauréats pour imaginer des synergies à l’avenir et accroitre son réseau au sein du secteur de la construction.


Un autre finaliste qui vous a marqué ? 

Nous avons été particulièrement marqués par l’entreprise PureNat, qui a mis au point un fil innovant permettant de dépolluer et aseptiser efficacement l’environnement qui nous entoure via des filtres. Cette entreprise est dirigée par deux femmes inspirantes, Manon Vaillant et Natasha Kinadjian Caplat. 

 

Lire aussi : Notre interview d’Hervé Noyon, Directeur général de Domolandes
 

Partager :