France Relance, un objectif stratégique : la transition écologique

France Relance, un objectif stratégique : la transition écologique
Après une mise à l’arrêt sans précédent du pays en raison du confinement, le Gouvernement annonce, jeudi 3 septembre, un plan de relance économique exceptionnel de 100 milliards d’euros.
Son objectif est de faire de l’écologie le principal levier de la reprise et de la transformation de notre économie.

100 milliards d’euros

France Relance 2030 est le plan européen le plus important en part du PIB. Il est doté de 100 milliards d’euros, soit 4 fois plus que le plan de 2008 mis en place pour répondre à la crise financière.
Dans ce plan exceptionnel, le Gouvernement privilégie les secteurs structurants et porteurs d’emplois, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en renforçant la cohésion sociale et territoriale.
Le plan de relance est aussi une réponse aux attentes des Français exprimées par la Convention citoyenne pour le climat.

« Avec France Relance, nous voulons construire aujourd’hui la France de 2030. La France de 2030 devra être plus verte, plus respectueuse du climat. C’est pourquoi France Relance vise à accélérer la conversion écologique de notre économie et de notre tissu productif. ».
Emmanuel Macron

1 plan, trois priorités

Le plan de relance repose sur trois axes :

  • la transition écologique ;
  • la souveraineté et la compétitivité économique ;
  • la cohésion sociale et territoriale.

30 milliards d'euros pour les investissements verts

Le Gouvernement fait de la transition écologique un objectif stratégique en consacrant 30 milliards d’euros exclusivement aux investissements verts.

Cela répond à deux objectifs :

  • décarboner notre économie en réduisant nos émissions de carbone de 40 % d’ici 2030, par rapport à 1990 ;
  • soutenir nos secteurs d’avenir en misant sur les technologies vertes (hydrogène, recyclage, biocarburants…).

Pour y parvenir, trois secteurs sont prioritaires : la rénovation énergétique, les transports, l’énergie.

Écologie : focus sur quelques mesures

Rénovation énergétique des bâtiments : 6,7 milliards d'euros

Décarbonation de l’industrie : 1,2 milliard d'euros

Mobilités du quotidien : 1,2 milliard d'euros

Plan de soutien au secteur ferroviaire : 4,7 milliards d'euros

Développement de l’hydrogène vert : 7 milliards d'euros

Biodiversité, lutte contre l’artificialisation et transition agricole : 2,5 milliards d'euros

Télécharger le dossier de presse 

Article publié sur MTES - Ministère écologie

Consulter la source

 france relance
 relance verte
 transition écologique

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 france relance
 relance verte
 transition écologique