Formations au BIM : valoriser et orienter par un label

Le label formation openBIM de bSFrance pour s’orienter dans le monde des formations BIM

Le label formation openBIM de bSFrance– le 1er en son genre – valorise le fait d’aborder le BIM comme un environnement complexe, composé de multiples dimensions : le projet, l’openBIM, la culture logicielle, les process, la stratégie, l’écosystème du BIM. Plusieurs établissements ont accepté de tester cette labellisation pour son lancement en octobre 2020 : ainsi 10 formations ont reçu le « label formation openBIM » du Bac pro à la formation continue (liste ci-après).

Pourquoi bSFrance lance-t-elle une labellisation de formations ?

Depuis la fin 2018, le groupe de travail « Compétences » de buildingSMART France développe une labellisation portant sur les formations incluant le BIM délivrées en France, tous types de diplômes et d’organismes confondus. Une évidence s’est imposée au groupe de travail de buildingSMART France qui a initié ce label : il fallait sortir de la croyance que « le BIM = une solution numérique » et que « se former au BIM = se former à un logiciel ». Par ailleurs, il est crucial que le contenu des formations positionne les professionnels dans une logique à long terme grâce à la neutralité portée par l’openBIM. « Ce qui est valorisable ce n’est pas la formation à l’usage des outils mais à la compréhension d’un système global dont les logiciels font partie. Et l’esprit de l’openBIM n’est pas celui d’un système propriétaire, ce qui permet de refléter la diversité du marché des éditeurs de logiciels » expliquent les référents Emmanuel Natchitz et Rémi Lannoy. De plus, les formations sont essentielles pour faire comprendre les avantages opérationnels de l’openBIM, que l’on retrouve dans les compétences du travail en équipe – ce qui définit bien le monde du BTP aux acteurs multiples – à distance grâce aux pratiques numériques dans chaque métier.

Les formations labellisées openBIM en 2020 :

  • BTS Travaux Publics (BTP CFA OCCITANIE – Établissements Haute-Garonne, Toulouse)
  • Formation certifiante au CAP, BP MC, BAC Pro et Titre Pro ” Développer les compétences liées au travail collaboratif BIM adaptées au diplôme visé ainsi que la maitrise ses outils” (BTP CFA Provence-Alpes Côte d’Azur, Marseille)
  • Brevet du Technicien Supérieur – option Bâtiment (BATIMENT CFA NORMANDIE, ROUEN)
  • Brevet Professionnel “Charpente” (BTP CFA Poitou-Charentes, Saint Benoit
  • BTS FED-Fluides Energie Domotique, option C « Domotique et Bâtiments communicants » (Bâtiment CFA Bretagne, Saint Grégoire
  • BTS Travaux Publics (BTP CFA Ardennes, POIX TERRON)
  • Bachelor “Modeleur BIM” (ESITC Caen)
  • Mastère Spécialisé BIM, Conception intégrée et cycle de vie du bâtiment et des infrastructures (Ecole des Ponts ParisTech et ESTP)
  • MS Management de projets de construction – option : BIM et maquette numérique (CESI)
  • Devenir Référent BIM (CSTB Formations)

Quels sont les critères d’évaluation du Label Formation openBIM ?

Ce label – attribué pour 2 ans - s’appuie sur les 6 dimensions du BIM évoquées plus haut, mais également sur le référentiel (interne, national ou international) utilisé par l’organisme et détaillé dans le dossier de candidature. Le principe d’évaluation retenu pour l’obtention du label repose donc principalement sur la prise en compte de ces 6 dimensions, qui permettent à l’organisme de formation de situer son « produit » dans l’environnement du BIM. Afin de comprendre comment ces dimensions sont abordées au cours de la formation et de s’assurer que la pédagogie soit adaptée, pour chacune des dimension l’organisme candidat doit définir un niveau de prise en compte, et le décrire avec une argumentation pour justification, et donner :

  • un référencement des compétences attendues à l’issu de la formation ;
  • un mappage des compétences du référentiel utilisé avec les compétences liées à chaque thème ;
  • le pourcentage d’heures de formation allouées, sachant qu’un minimum de 10 % est requis pour chacun des thèmes (donc un seul thème à 50% max).

Les critères bloquants sont :

  • une formation liée à la vente commerciale d’un outil, ou marquée sur un produit ;
  • le manque de prise en compte du code éthique BIM de buildingSMART France ;
  • la non-transmission du référentiel de compétence utilisé.
 formation
 Bim
 labels et certifications
 bâtiment
 Numérique

Auteur de la page

  • guersendre nagy

    Responsable communication - relations publiques et membres

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     formation
     Bim
     labels et certifications
     bâtiment
     Numérique