ESITC Caen : la recherche comme pierre angulaire de la formation des élèves-ingénieurs

Rédigé par
Julien MALHERE

Chargé de mission communication digitale

3233 Dernière modification le 09/04/2020 - 11:34
ESITC Caen : la recherche comme pierre angulaire de la formation des élèves-ingénieurs

La formation des futurs acteurs du secteur est essentielle, alors que le bâtiment et les infrastructures doivent réduire leur impact carbone. En développant un laboratoire de recherche au sein de l’école, l’ESITC Caen met l’innovation au cœur du cursus de ses élèves. Explications sur les avantages d’une telle démarche avec Mohamed Boutouil, directeur de la recherche.

Quel est l’apport d’un laboratoire de recherche dans une école d’ingénieurs ?

Le fait de parler de laboratoire implique tout à la fois la présence d’un lieu physique, mais aussi de professionnels et de compétences de haut niveau qui travaillent sur des sujets innovants. Pour les élèves, cela se traduit par un cadre d’étude et de formation bien outillé et, ainsi, une vraie découverte des sujets innovants et appliqués. Ils peuvent aussi compter sur l’expertise des enseignants-chercheurs.

C’est un avantage indéniable pour des élèves qui se destinent à un secteur qui doit opérer une transformation rapide. Que ce soit sur les méthodes de construction ou les matériaux, ils sont en mesure d’accompagner ou de provoquer la mue de la construction vers des pratiques plus durables.

Quel est l’apport de la recherche dans le cursus d’un étudiant Ingénieur-Construction ?

Ce que recherchent les entreprises en recrutant de jeunes ingénieurs est souvent de former des collaborateurs qui auront la culture maison, mais elles souhaitent aussi que ces derniers apportent de nouveaux domaines d’expertises. C’est la fameuse question des entretiens d’embauche : que pensez-vous nous apporter ? Or, cela est essentiel à une époque où ce secteur est en pleine évolution. Que ce soit par de l’expertise interne, des partenariats ou le rachat de solutions, les acteurs du bâtiment renforcent leur capacité d’innovation.

LaboratoireAvec la présence d’un laboratoire de recherche en activité, nous transmettons à nos élèves un savoir et des connaissances actualisés. Nos enseignants-chercheurs peuvent ainsi leur présenter un certain nombre de solutions innovantes qui arrivent sur le marché, mais aussi un état de l’art des différentes innovations à venir. Parmi les points forts de l’ESITC, je citerais les matériaux biosourcés, les matériaux pour l’efficacité énergétique, le recyclage, la gestion des eaux pluviales ou les matériaux pour les infrastructures maritimes.

Plusieurs exemples concrets de lien entre recherche et mise sur le marché de solutions innovantes : pavé drainant à base de coquillage que notre laboratoire a mis au point dès 2011, les infrastructures maritimes biomimétiques pour la protection de la biodiversité et la construction en terre en tant que matériau moderne. Certains de nos anciens élèves nous contactent pour savoir comment mettre en œuvre ces solutions. Ils sont au carrefour de plusieurs problématiques actuelles : l’utilisation de matériaux biosourcés, l’économie circulaire, et la protection de la biodiversité marine.

Quand les élèves ont-ils accès au « Projet d’initiation à la recherche » ?

L’initiation à la recherche a lieu en 4e année, dans le cadre du ‘Projet d’Initiation à la Recherche’ que suivent tous nos élèves. Elles s’articulent autour de deux grandes verticales :

  • L’apprentissage de la méthodologie de recherche et de l’étude bibliographique
  • La mise en œuvre des protocoles de recherche dans des projets expérimentaux ou numériques.

L’un des atouts de la recherche pour les élèves est l’apprentissage de la rigueur. Ils apprennent ainsi à suivre toutes les étapes qui permettent de valider des résultats. Ils développent des qualités indispensables à tout bon ingénieur (vérification des hypothèses et des informations disponibles, les ordres de grandeur, la qualification des données, la réalisation de corrélations entre ces données, la prise de recul …), mais découvrent aussi les enjeux de la R&D et de l’innovation. Dans ce domaine, nous leur rappelons que la manière de mener une étude et d’en présenter les résultats influe sur la prise de décisions et le futur d’une entreprise. Il est donc indispensable d’être rigoureux, mais aussi de savoir présenter des résultats. Afin de donner une portée plus pratique à cet enseignement de la recherche, nous invitons des professionnels en poste à venir témoigner durant les cours.

Qu’est-ce que le « Projet de Recherche d’Excellence » ?

Les élèves ayant une appétence pour la R&D peuvent pousser plus loin l’expérience de leur recherche et expérimentation lors de la 5e année et dans le cadre du parcours de spécialisation R&D proposé par l’école. Cela peut déboucher sur des stages en entreprises dans les branches innovations ou sur une thèse de doctorat en CIFRE par exemple. L’ESITC est en effet associée à l’école doctorale PSIME de la COMUE Normandie-Université, ce qui nous permet de proposer cette suite d’étude.

Femme laboratoire Homme laboratoire

Quel est l’intérêt pour un jeune professionnel de se former par et à la recherche ?

Nous sommes aujourd’hui sur des métiers qui évoluent très vite pour répondre aux enjeux de la construction durable. Il est donc essentiel pour nos jeunes de comprendre par quelles étapes l’innovation passent et de connaitre les solutions innovantes qui existent ou qui sont en cours de développement. Par ailleurs, que ce soit au travers de nouveaux métiers ou de tâches ajoutées à la fiche de poste, l’innovation est très importante actuellement.

Propos recueillis par Clément Gaillard

Partager :