[Entretien] - Découvrez la programmation annuelle des appels à candidatures du CCCA-BTP !

 

Dans le cadre de la mise en œuvre des politiques de développement de la formation professionnelle aux métiers du BTP, le CCCA-BTP organise depuis 2019 des campagnes d’appels à candidatures (AàC). L’objectif principal est d’accompagner et d’apporter une expertise aux organismes de formation aux métiers du BTP. Isabelle Jouanin-Périn, Directrice des appels à projets et expérimentations du CCCA-BTP, présente les six campagnes d’appels à candidatures, proposées sur quatre thématiques, organisées en 2022. Le programme d’appels à candidatures du CCCA-BTP est doté d’un budget de 10 M€ en 2022.

Le CCCA-BTP lance son programme pluriannuel d’appels à candidatures. Pourquoi ce programme ? A qui s’adresse-il ?

Isabelle Jouanin-Périn : L’appel à candidatures est un accompagnement proposé par le CCCA-BTP, sous forme de financement d’actions ou de financement d’assistance à maîtrise d’ouvrage, dont seuls les organismes de formation (OF et OF.A) aux métiers du BTP ont accès selon des critères précis, et pour lequel ils font acte de candidature.

Ainsi, le CCCA-BTP propose son expertise aux organismes de formations aux métiers du BTP, et apporte accompagnements, conseils, méthodologies, etc. Le CCCA-BTP reste par ailleurs propriétaire de l’ensemble des outils et méthodologies qu’il transmet.

Les critères de sélection des OF et OF.A reposent sur trois éléments clefs : former à un ou plusieurs métiers du BTP, former au moins 50 jeunes dans les premiers niveaux de formation (3 et 4) et deux sections de formation minimum, ou placer au moins 75% de leurs jeunes dans les entreprises du BTP. Il n’est toutefois pas nécessaire de cumuler l’ensemble de ces critères pour pouvoir candidater à un AàC du CCCA-BTP, ces trois critères étant alternatifs.

Pour rappel, les appels à projets, sur la base d’un cahier des charges précis du CCCA-BTP, ont pour objectifs de financer des projets innovants et leurs expérimentations. Avec les appels à projets, nous ne proposons qu’un financement, sans accompagnement ni expertise de notre part, ce qui n’est pas le cas des appels à candidatures où toute l’expertise du CCCA-BTP est proposée aux organismes de formation aux métiers du BTP.

Comment programmez-vous vos différents appels à candidatures ?

Isabelle Jouanin-Périn : Afin de construire notre programme d’AàC pour 2022, nous sommes partis du terrain et avons cherché à identifier les besoins des OF et OF.A aux métiers du BTP pour tenter d’y répondre. Pour ce faire, la direction marketing, développement et innovation stratégique réalise plusieurs fois par an des enquêtes très détaillées visant à faire émerger les différents besoins des OF et OF.A. Il s’agit des Baromètre Vie des Organismes de Formation (BVOF). Ces-derniers permettent donc de cibler les besoins majeurs des OF et OF.A, à partir desquels nous créerons des AàC.

Quels sont les différents appels à candidatures ?

Isabelle Jouanin-Périn : Les AàC lancés pour 2022 sont au nombre de six. Le premier AàC concerne la transition numérique et vise à améliorer la digitalisation et la personnalisation des parcours de formation notamment par l’utilisation de Learning Labs.

Les deuxième et troisième AàC portent sur le développement des compétences. Il s’agit plus précisément de :

  • Développer des sujets d’épreuves certificatives des brevets professionnels du secteur du BTP ;
  • Mettre en place des sections d’apprentis à composante européenne (CAP, Brevet Professionnel, Bac Pro).

 

Le quatrième AàC lancé par le CCCA-BTP est intitulé « Diversification des actions de formation ». Il a pour objectif de développer des actions de formation traitant de l’économie circulaire et du développement durable et pouvant être intégrer dans des parcours de formation initiale.

 

La quatrième thématique est l’accompagnement des jeunes et contient deux AàC :

  • Accompagner les jeunes en technique de recherche d’entreprises ;
  • Développer la démarche de recrutement des jeunes femmes dans le BTP : « Women Can Build ».

D’autres AàC sont en cours de réflexion et peuvent être lancés à tout moment dans l’année, le CCCA-BTP travaille en mode agile afin de coller au plus près des préoccupations des organismes de formation aux métiers du BTP.

 

Pouvez-vous décrire votre processus de sélection des dossiers de candidatures ?

Isabelle Jouanin-Périn : Notre processus comporte trois étapes, similaires à celles des appels à projets mais moins lourdes. Si la candidature respecte au moins l’un des critères de sélection mentionnés précédemment, elle peut être déposée sur notre plateforme numérique. Il y a alors une première phase de lecture, d’analyse et de notation par la Commission d’évaluation – composée de six à huit personnes du CCCA-BTP.

Une fois que cette Commission d’évaluation a statué sur un projet, la Direction des appels à projets et des expérimentations prépare un document de synthèse qui est envoyé au Groupe technique paritaire (GTP). Ce dernier est composé d’une partie des membres du Conseil d’administration du CCCA-BTP, ainsi que de représentants de trois structures extérieures qui apportent un regard différent sur les projets qui nous sont proposés. Ces trois structures font partie de nos partenaires. Il s’agit de Constructys, l’Agence Qualité Construction (AQC) et de la fondation BTP Plus. Le GTP a pour objectif de donner un avis favorable ou défavorable au projet.

Qu’en est-il de l’accompagnement des dossiers de candidatures ?

Isabelle Jouanin-Périn : Pour les AàC, le suivi des candidatures est principalement fait pour garantir le respect de la convention de subventionnement signée entre le CCCA-BTP et le porteur de projet. Dans la configuration des AàC, les directions « métiers » du CCCA-BTP ont un rôle clef à jouer car ce sont elles qui apportent expertises, outils, méthodologies, conseils, etc.

Les Comités de suivi regroupent, de la même façon que pour les AàP, les équipes métiers, finance et Direction des appels à projets et expérimentations. Ils permettent de garantir que le déploiement des actions poussées par le CCCA-BTP est bien respecté, et garantit le droit de propriété du CCCA-BTP (notamment dans le cadre d’accompagnement par des prestataires choisis par les bénéficiaires).

 

Quels conseils donneriez-vous à un organisme voulant déposer une candidature ? Comment bien monter son dossier ?

Isabelle Jouanin-Périn : Les OF et OF.A aux métiers du BTP qui font acte de candidature doivent réfléchir en amont pour mettre en œuvre leur dispositif de candidature, et ce malgré toutes les aides apportées par le CCCA-BTP. Ils doivent par ailleurs se montrer acteurs de leurs démarches.

Pouvez-vous revenir sur une ou plusieurs candidatures marquantes qui ont été accompagnées par le CCCA-BTP ?

Isabelle Jouanin-Périn : L’une des candidatures marquantes est l’accompagnement sur la mise en place des entrées permanentes dans les centres de formations. Avant la loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel, l’apprentissage était régi par des rentrées au mois de septembre. Depuis l’entrée en vigueur de cette réforme, les OF et OF.A peuvent mettre en place des formations qui débutent à n’importe quel moment de l’année. Cependant, les centres de formation rencontrent des difficultés organisationnelles, méthodologiques et de ressources humaines pour s’adapter à ces nouvelles possibilités.


Retrouvez tous les appels à candidatures du CCCA-BTP

Découvrez le site du CCCA-BTP pour plus d'informations !

 bâtiment
 appel à candidatures
 startups et innovation
 transition
 formation
 BTP

Auteur de la page

  • Franck Le Nuellec

    Directeur du marketing, du développement et de l'innovation

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     appel à candidatures
     startups et innovation
     transition
     formation
     BTP