[Livre blanc R-evolution] Du concepteur au constructeur : des formations à réinventer ? Dépasser les freins pour généraliser

Rédigé par
Magali HOULLIER

Responsable communication

1755 Dernière modification le 10/08/2020 - 09:30
[Livre blanc R-evolution] Du concepteur au constructeur : des formations à réinventer ? Dépasser les freins pour généraliser

Le développement et l’extension de ces formation d’un nouveau genre peut se heurter aux réalités du terrain : Comment les identifier ? Les formateurs sont-ils disponibles ? La réglementation constitue- t-elle un frein ?

Le Réseau Français de la Construction Paille (RFCP) a sorti une mallette pédagogique Pro- Paille, des règles professionnelles et également créé un examen qui permet de vérifier la maîtrise des éléments de connaissance exigés pour être reconnu apte à concevoir et construire en paille à l’issue d’une formation de 5 jours ou d’une VAE. C’est le RFCP qui délivre le diplôme, qui n’est pas une formation certifiante : c’est la filière qui atteste de la compétence d’un acteur.

Néanmoins pour l’association IDRE, la problématique est toujours en cours. « Nous avons réfléchi à la chose mais pour l’instant rien n’est en place dans la mesure où nous sommes encore en train de nous construire nous-même. D’autre part, à l’heure actuelle nous ne voyons pas vraiment comment le faire puisque la déconstruction reste encore du cas par cas. »

Côté architecture, Sophie BRINDEL-BETH explique que l’Ordre des Architectes propose désormais de la formation permanente aux architectes :

« En architecture, il faut toujours être aux aguets, et en savoir plus, je pense que c’est une bonne chose. »

Adrien RIGOBELLO ajoute de son côté qu’ « aujourd’hui, il y a beaucoup de formations qui se développent, notamment pour l’insertion, le décrochage scolaire, les réseaux de formation parallèles, qui visent à insérer par du ‘‘high tech low cost’’ - avec des circuits imprimés qui coutent moins de 20€ et qui permettent d’apprendre à coder et de faire son robot. Faire des découpes laser, de l’impression 3D, ce sont des choses qui sont rendues peut-être trop simples... Néanmoins ce type de formation est en train de trouver un modèle qui fonctionne grâce aux nombreuses ressources gratuites disponibles sur internet, en open source notamment. Ce qui va compter, ça sera plus le portfolio que la formation. Il existe quelques formations et instituts qui essaient de mettre en place des parcours qualifiants de ce type ».

Nicolas RABUEL, Résonance Paille Odéys

Si les premiers éléments semblent être spécifiques à chaque formation, les réponses se structurent pour accélérer la reconnaissance de ces nouvelles voies de formations.

Elodie MORAUD, Collectif Bois Représentante Campus HORS-SITE

 

Chapitre 1 > Chapitre 2 > Chapitre 3 :

Télécharger le livre blanc

 

Partager :