[DossierFormation] #9 - La formation, un levier fondamental de montée en compétences pour répondre aux enjeux de demain pour l'immobilier

La transformation digitale couplée au développement de l’intelligence artificielle et les nouveaux enjeux  autour du développement durable comme l’utilisation des énergies renouvelables provoque et va provoquer  une mutation profonde des métiers. Une étude américaine évoque même le chiffre de 85% des emplois de 2030 qui n’existent pas encore aujourd’hui. L’enjeu des organismes de formation est donc d’offrir des  contenus et des formats qui vont permettre d’acquérir au fil de l’eau de nouvelles connaissances pour être  opérationnel très rapidement sur les évolutions des métiers. Des cycles plus longs permettent d’être en  phase avec les attentes d’un marché en continuelle mutation par le biais de formations certifiantes Il y a  donc un enjeu de rapidité à s’adapter tant pour l’organisme de formation que pour les stagiaires, sous  contrainte d’un environnement souhaitant des réponses rapides. 

 

Les réglementations environnementales synonymes d’une montée en compétence exigée  

Responsable en France à lui seul de 25 % des émissions de gaz à effet de serre, le bâtiment fait l’objet de  multiples directives et lois (DPEB, TECV, SNBC) incitant les professionnels à prendre en compte les enjeux  énergétiques et environnementaux dans leurs pratiques.  

Une nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs (la « RE2020 ») prévue par la loi ELAN,  doit d’ailleurs entrer en vigueur à partir de l’été 2021. Elle constitue une nouvelle étape vers une future  réglementation environnementale des bâtiments neufs plus ambitieuse contre le changement climatique. Le  Ministère de la “Transition Ecologique” a fixé 3 principaux objectifs auxquels doit répondre cette nouvelle  réglementation : poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations  des bâtiments neufs ; diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs et garantir aux habitants que leur  logement sera adapté aux conditions climatiques futures.  

La réponse des organismes de formation face à la transition énergétique  

Dans le cadre des objectifs communs relatifs à la stratégie nationale bas carbone et ses implications pratiques  comme la mise en œuvre de la future réglementation environnementale, les organismes de formation dont  QUALITEL Formation proposent un ensemble de formations au cœur des sujets écologiques ou  environnementaux et du bâtiment durable, afin d’aider les professionnels à la nécessaire montée en  compétence.  

Les formations proposées sur le marché se déclinent soit par typologie d’acteur selon le niveau de  connaissances visé (découvrir, appliquer, optimiser, piloter), soit par niveau de scope, en allant de la  formation généraliste aux cas particuliers rencontrés sur le terrain et ceci pouvant aller jusqu’à la pratique du  geste. Les domaines susceptibles de poser question aux professionnels sur cette thématique du  développement durable sont par exemple : l’optimisation carbone, la qualité de l’air intérieur, les énergies  renouvelables, la mise en œuvre des matériaux biosourcés ou encore la biodiversité.  

L’offre pédagogique proposée aux professionnels doit être un ensemble permettant très concrètement la  compréhension et la mise en œuvre des évolutions nécessaires à la construction durable et ceci au bénéfice  de tous. Les évolutions sociétales dont l’attente de plus en plus forte des citoyens pour ces sujets sont des  accélérateurs de la demande de formation professionnelle en la matière de la part des maîtres d’œuvre et  maîtres d’ouvrage. Bon nombre de thèmes autrefois méconnus rencontrent aujourd’hui un succès  grandissant comme par exemple l’économie circulaire, le réemploi des matériaux de construction, le bas  carbone et plus récemment la RE2020 qui permettent de réunir des représentants de collectivité, des maîtres d’ouvrage, des architectes, des bureaux d’études, des représentants de la filière et des contrôleurs technique.  

Adaptation de la formation aux nouveaux usages numériques de la construction et de l’immobilier  

Concernant le marché immobilier, l’apport du numérique dans l’acte de construction, de rénovation et  d’exploitation quel que soit l’acteur (maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, entreprises, artisans) est devenu  incontournable, et ce que l’on soit en phase conception/projet ou en phase d’exploitation. Nous sommes  convaincus que le BIM est un formidable levier d’amélioration de la qualité de l’habitat et qui répond à ces  nouveaux usages. Le BIM utilise majoritairement une maquette numérique, modèle 3D intelligent (renseigné)  du bâtiment, qui facilite la conception, la visualisation, la simulation, l’exploitation et la collaboration tout au  long du cycle de vie d’un ouvrage. Ce processus révolutionne les méthodes de travail de l’industrie du  bâtiment et de l’immobilier. Outre les possibilités d’optimisation des coûts, il participe à améliorer la qualité  des logements neufs ou rénovés en France et facilite l’évaluation des techniques, le contrôle des opérations  ainsi que la mise en place d’indicateurs de performances valorisant les projets. Mais pour que le BIM soit  efficace, adopté par tous et soit un vrai vecteur de valeur ajoutée, il est nécessaire que l’ensemble des acteurs de la filière soit formé : aussi bien l’architecte que l’artisan qui réalise le second œuvre, le maître  d’ouvrage ou le syndic de copropriété.  

Généralisation du numérique dans le bâtiment  

« Le plan BIM 2022 traduit la volonté des pouvoirs publics de mettre en place les conditions pour généraliser  l’utilisation du numérique dans le bâtiment. Parallèlement, le développement des bâtiments connectés et des  bâtiments intelligents fait émerger de nouveaux usages dans le logement au sein des villes et des territoires. La  transition numérique ouvre de réelles opportunités pour les acteurs de l’immobilier et du bâtiment (artisans,  maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre), quelle que soit leur taille. Pour répondre à cette ambition, nos  programmes de formation s’adressent à l’ensemble des acteurs de la construction et proposent un parcours  progressif d’apprentissage de la méthode collaborative et du BIM ainsi qu’une approche généraliste et concrète  des innovations technologiques dans le bâtiment. » Didier CHRISTOPHLE, Président QUALITEL Formation  

Les nouvelles techniques de construction font aussi partie des sujets sur lesquels les professionnels sont très  sollicités par les maîtres d’ouvrage, les particuliers mais aussi par les institutionnels. Matériaux biosourcés,  construction bois, modulaire, réversibilité des bâtiments … autant d’usages novateurs qui impliquent  l’ensemble de la chaîne et sur lesquels il est essentiel que les professionnels puissent bénéficier d’une offre de  formation riche, animée par des experts qui font référence.  

Comment QUALITEL Formation envisage de former les talents de demain ?  

« Pour répondre à ces enjeux de transition énergétique et former les talents de demain, nous avons noué un  partenariat avec l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières (ESPI) dans le but de collaborer dans les  domaines de la formation initiale et continue. Une première action va concerner notre participation, dans le  cadre de la formation initiale, au Master MIDI de l’ESPI (Manager en Immobilier Durable et Innovant), diplôme  orienté vers le développement durable, les secteurs du bâtiment et de l’immobilier innovants, assurément  leviers de croissances dès lors que les environnements professionnels auront su s’adapter, faire montre  d’agilité et de responsabilité, en respect de la transition écologique et numérique ouverte. Des actions  complémentaires viendront enrichir la communication relative à ce partenariat. » Luc ALTMANN, Directeur du  développement QUALITEL Formation.

L’offre QUALITEL Formation s’adresse à tous les professionnels de l’habitat en quête de qualité et de  performance. Elle s’appuie sur une compréhension fine des enjeux, des objectifs et de l’environnement de  chacun des acteurs de la construction, de la rénovation et de l’exploitation de l’habitat. Les formations sont  regroupées en 5 thématiques : énergie et environnement ; qualité et santé ; BIM et numérique ; nouveaux  modes constructifs ; réglementation, certifications, labels. Une offre de formations dédiée RE2020 est  désormais disponible en e-learning, classe virtuelle, présentiel et conférence formation. Découvrez QUALITEL Formation

 Article signé Didier CHRISTOPHLE, Président de QUALITEL Formation 

 


 

Article suivant : #10 - Transition des métiers de l’immobilier l’impact du numérique et de l’hybridation fonctionnelle

 

Un DOSSIER REALISE avec le soutien de : 

 formation
 batiment
 digital
 énergie

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     formation
     batiment
     digital
     énergie