[Dossier santé] #24 - Confort au travail, un facteur de performance : le campus du Crédit Agricole Centre-Est labellisé OsmoZ

En 2017, l’Atelier Thierry Roche & Associés et Archigroup engagent la ré-architecture du campus du Crédit Agricole Centre-Est (CACE), à Champagne-au-Mont d’Or : une rénovation de 110 M€ sur 29 000 m2 dans un parc boisé de 11 hectares. Medieco accompagne le MOA, ainsi que toute l’équipe, pour faire de la santé un élément fondateur de la conception du bâtiment. Plus qu’un projet immobilier, cette réhabilitation est l’expression d’une transformation profonde de l’entreprise.

Une entreprise résolument tournée vers l’avenir

Bâti il y a 30 ans, le campus du Crédit Agricole Centre-Est regroupe le siège de l’établissement et le village by CA dans un parc boisé de 11 hectares. En 2022, le site accueillera 1 500 occupants sur 29 000 m2. À une telle échelle, la capacité du bâtiment à répondre aux besoins et aux attentes de ses usagers est d’autant plus fondamentale ; y compris, et surtout, sur le plan de la santé.

En pleine mutation dans une société profondément bouleversée, le CACE est convaincu du lien fort entre les espaces et les modes de travail. Son campus doit proposer un cadre adapté et adaptable en accord avec les besoins de performance et de bien-être au travail, ainsi qu’à leurs évolutions dans les 30 ans à venir. Il sera un lieu dans lequel chaque collaborateur s’exprimera à travers les principes et les valeurs du CACE : confiance et autonomie, considération et bienveillance, écoute et co-construction, simplicité et efficacité, relation directe et jeu collectif.

Santé, créativité et apaisement

Si la performance énergétique est un but (-80% de consommations), la santé des collaborateurs est une fin. Pour l’Atelier Roche, s’il est bien question de bien-être au travail comme générateur de performance, il s’agit aussi de créativité et d’apaisement. L’enjeu architectural, urbain et paysager réside dans une approche du campus donnant à voir sa qualité « d’habiter ». Ce qui apparaît aujourd’hui comme une forteresse dominatrice et repliée sur elle-même, se transforme en un dispositif de vie collective, collaboratif et social rapprochant les usagers afin de favoriser l’intelligence relationnelle. Cette métamorphose appelle à imaginer un lieu dynamique, innovant, ouvert sur la ville, connecté aux valeurs humaines et à son environnement d’exception.

Par extension, cet objectif se caractérise par l’ambition d’être un modèle de performance énergétique dont le cadre bâti est conçu dans le respect de la santé des occupants. Sans renier l’Histoire et au contraire s’appuyer dessus pour se tourner vers l’avenir, une réhabilitation en site occupé est proposée avec l’intégration de nouvelles fonctionnalités. L’existant reste, se changeant en un bâtiment paysage : « Métamorphosis ».

Label OsmoZ et approche collaborative

Pour s’assurer de faire de la santé un élément de transversalité à toutes les étapes de conception, Medieco a tout d’abord comparé deux démarches lors d’études préliminaires : la certification américaine WELL et le récent label français OsmoZ centré sur la qualité de vie au travail. Plus adaptée au contexte français et proposant des passerelles avec le référentiel HQE Bâtiment Durable, le choix du Crédit Agricole Centre Est s’est porté vers le label OsmoZ délivré par Certivéa. Deux leviers sont retenus pour la labellisation : « Bâti » et « Aménagement ».

Plus que l’obtention du label, ce qui est intéressant c’est l’approche collaborative et transversale car elle nécessite l’engagement de l’ensemble des acteurs du projet : la maîtrise d’ouvrage, l’équipe de conception et les futurs occupants. Toutes les phases sont concernées et valorisées dans la démarche, dès la programmation jusqu’à l’exploitation.

Focus sur la qualité de l’air

Pour la rénovation du siège du Crédit Agricole Centre Est, une attention particulière est également portée à la qualité de l’air intérieur qui est sous l’influence à la fois de l’air extérieur, des sources de pollution internes au bâtiment et de l’efficacité du renouvellement d’air. Pendant toutes les phases de conception, le choix de produits de construction respectueux de la qualité de l’air a fait l’objet d’un soin spécifique. Tous les matériaux respectent la classe A+ de l’étiquetage et répondent aux contraintes des labels les plus exigeants pour la QAI.

Pour garantir la performance du renouvellement d’air, nous nous sommes interrogés sur les débits et les niveaux de filtration pour chaque CTA. Pour poursuivre la démarche lors de la phase chantier, les entreprises seront sensibilisées aux bonnes pratiques pour la QAI comme la maîtrise de l’humidité, le séchage des supports et le renouvellement d’air des locaux. Et enfin, nous prévoyons le contrôle des concentrations de polluants, des débits d’air et de l’étanchéité à l’air des réseaux à la réception du bâtiment.

Accompagner le changement

D’un point de vue architectural, un socle actif nommé le hub, situé en partie centrale du site et connecté au parc, abritera dans un même lieu du mouvement et de l’apaisement, de l’isolement et de la « convivance ». S’y trouveront les fonctions collectives et sociales accompagnées de café-restaurant, espaces de co-working et de formations ou conciergerie. Les plateaux de bureaux sont reconfigurés pour offrir luminosité, confort acoustique et flexibilité, ponctués de petits espaces collectifs « d’In-between ». Des ambiances intérieures factrices de bien-être sont pensées pour nourrir l’ensemble. Dans le parc, un univers de sens est imaginé pour le ré-enchanter : amphithéâtre ou lieux d’assise pour échanger, potager pour créer du lien, espaces favorisant l’exercice sportif et le développement d’habitude de vie plus saines.

Au-delà de la finalité du bâtiment, « Métamorphosis » est d’abord une démarche d’accompagnement au changement. Dans une vision de management responsable, une gouvernance de projet s’est structurée autour d’ateliers réunissant toutes les parties prenantes (dont les utilisateurs finaux) pour construire ensemble le programme et l’enrichir dans ses différentes étapes.

 

Un article signé Claire-Sophie Coeudevez (Directrice Associée chez Medieco) et Thierry Roche (Architecte-Urbaniste et fondateur de l’Atelier Thierry Roche & Associés)

 

 

 Consulter l'article précédent :  #23 - OsmoZ, un cadre d’actions pour améliorer ses modes et ses lieux de travail

 


           

Dossier soutenu par

Velux, Santé & Bien-être

 

Santé &bien-être dans nos bâtiments

Retrouvez tous les articles du dossier

 Santé & confort dans nos bâtiments ?

 Dossier santé
 santé et confort
 confort
 QVT

Auteur de la page

  • Claire-Sophie Coeudevez

    Directrice associée

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Dossier santé
     santé et confort
     confort
     QVT