[Dossier Quartiers Bas Carbone] #5 - Atlantech : une démarche bas carbone exemplaire à l’échelle du quartier

 Quartier entièrement conçu et exploité bas carbone, Atlantech s’articule sur un parc de 27 ha mêlant habitants, activités, recherche et innovation. Ce quartier situé sur la commune de Lagord, en bordure de la rocade de La Rochelle, est intégralement pensé et exploité bas carbone sur l’ensemble des activités (aménagement, construction et exploitation, production et distribution d’énergie verte, valorisation des déchets, plateforme de réemploi et de recyclage, écomobilité…). C’est une vitrine technologique, économique et sociale du quartier durable de demain.

 

Un écosystème ambitieux

En 2011, lorsque l’armée quitte les lieux, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle saisit l’opportunité et rachète le site pour l’euro symbolique. Elle bénéficie d’aides de l’Etat, via un contrat de redynamisation, pour y construire un projet ambitieux tourné vers l’avenir.

Un écosystème réunissant recherche universitaire, formation aux métiers du bâtiment, innovation technologique pour le développement durable est mis à contribution. Le projet, formalisé en 2012, consiste à construire un quartier urbain où il fait bon vivre, apprendre et entreprendre.

Après avoir été labellisé par l’Etat Territoire Hydrogène en 2016, le projet est accompagné financièrement par, l’Etat la Région, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et l’ADEME. Le quartier fait aujourd’hui partie des zones prioritaires de déploiement du programme La Rochelle Territoire Zéro Carbone. En effet, en septembre 2019, le Premier ministre a annoncé que ce dernier faisait partie des lauréats de l’appel à projets national Territoire d’Innovation. L’Etat, via la Banque des Territoires, va ainsi soutenir l’émergence du quartier bas carbone. Le corollaire de cette aide est bien la réplicabilité, être capable de reproduire demain ailleurs ce qui a été testé aujourd’hui ici.

Des bâtiments performants

Dès 2016 le Crédit agricole de Charente-Maritime Deux-Sèvres y construit son nouveau siège social pour 50 millions d’euros. Le bâtiment de 19 000 m² compte 2 600 m² de panneaux photovoltaïques et 35 sondes géothermiques. Le Centre de Formation des Apprentis confié à la chambre des Métiers de Charente-Maritime par le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine s’y installe également avec une chaufferie biomasse et 320 kWc de panneaux photovoltaïques pour un bâtiment à énergie positive. Des résidences étudiantes passives avec 200 chambres ont également été réalisées. Le bâtiment Lab in’Tech, issu d’une réhabilitation exemplaire d’une ancienne halle militaire en un bâtiment démonstrateur, grâce à un appel à Manifestation d’Intérêt du Programme Investissements d’Avenir instruit par l’ADEME « Bâtiments et îlots à énergie positive et bilan carbone minimum », est achevé en 2016. Il est dédié à la recherche, l’innovation et l’accueil en pépinières de jeunes entreprises prometteuses du secteur du bâtiment durable.

Les conférencs d'EnerJ-meeting Paris 2020
Intéressé(e)s ? Retrouvez Atlantech au salon d'EnerJ-meeting 2020 !

Trois cent trente logements verront le jour prochainement (40% sociaux, 20% abordables, 40% libres), portés par Aquitanis, Atlantic Aménagement, Axanis, Bouygues, Eden Promotion, Eiffage, Kaufman & Broad et l’Office public HLM de La Rochelle. Les bâtiments seront certifiés par le label E+C-, avec un niveau ambitieux de performance E3C2, énergie positive et faible impact carbone.

Un programme de recherche mené par l’Université de La Rochelle (laboratoires LaSIE et LIENSs) étudie les conditions de flexibilité possibles et spécifiques sur les logements du quartier Atlantech. Ces travaux s’intéressent à la caractérisation et au pilotage des différentes charges flexibles disponibles au sein des bâtiments. L’agrégation à l’échelle d’Atlantech permet à la fois d’assurer un volume suffisant d’effacement, mais également d’augmenter la fiabilité de la réponse en profitant de la diversité des occupants et des usages.

Le réemploi des matériaux existants et les principes de l’écologie industrielle ont été mis à l’honneur dans le quartier, on peut noter par exemple que les voieries existantes ont été construites avec des produits issus du recyclage de matières sur le parc.

Une boucle énergétique pour l’autoconsommation collective

Différentes productions d’énergie renouvelable sont présentes à la fois à l’échelle des bâtiments mais également sur des infrastructures collectives (ombrières photovoltaïques, ferme solaire). Les productions seront utilisées en autoconsommation collective. Une boucle énergétique permettra aux bâtiments excédentaires en production d’énergie de la fournir à ceux qui en ont besoin. Un système de stockage d’énergie accompagne cette boucle : lorsque l’énergie produite est supérieure à l’énergie consommée sur le quartier, elle est stockée sous forme d’hydrogène via un électrolyseur. L’objectif est de démontrer la viabilité économique de l’autoconsommation collective à l’échelle d’un quartier avec une mixité de consommateurs et d’usages pour favoriser le foisonnement. Cela passera par la structuration d’une offre commerciale pérenne et le pilotage d’un mix énergétique au niveau d’un territoire urbain. La société Soregies et la Communauté d’Agglomération de La Rochelle seront partenaires de l’association Atlantech dans ce projet. Un Energy Management System (EMS) sera mis en place afin d’optimiser les flux d’énergie entre les panneaux solaires, le stockage, les consommateurs, les bornes de recharge de véhicules électriques, etc, en fonction des services à mettre en place. Un démonstrateur, cofinancé par la Région et la Communauté d’Agglomération de La Rochelle, comportant une ombrières photovoltaïque de 200 kWc, une autoconsommation sur l’éclairage public et la Lab’In Tech ainsi qu’un électrolyseur pour la production de l’hydrogène verront le jour dès 2020. La boucle énergétique grandira au fur et à mesure que de nouvelles installations prendront place.

 

Des solutions de mobilité diversifiées

Une flotte de véhicules hydrogène notamment triporteurs et véhicules utilitaires va permettre de décarboner la mobilité en valorisant l’hydrogène produit localement. Ce programme est accompagné par l’ADEME et lauréat de l’Appel à Projets Ecosystèmes Mobilité Hydrogène en partenariat avec les entreprises Picoty, Hautier, Somelac, Pragma. Des bornes de recharge pour véhicules électriques seront également installées. Des services de location de véhicules faiblement carbonés sont en préparation. Les transports en commun desservent le quartier et les mobilités douces sont encouragées.

Un pari aussi sociétal que technologique

Le parc favorise la biodiversité et la captation carbone. Il permet de collecter et de stocker les eaux pluviales. Un espace agriculture avec 400 m² de serres sera mis en place pour une production en agriculture biologique. Des actions collectives sur la maitrise de la demande en énergie (MDE) seront mises en place afin d’aider les usagers à réduire leur consommation d’énergie. Une conciergerie collective est prévue au service de l’ensemble des habitants. Un club a été créé afin de réunir régulièrement les usagers du quartier autour de différents ateliers. Derrière ces initiatives se cache le vrai challenge, faire de ce quartier bas carbone une réussite en termes de vivre ensemble : mélanger au sein d’un périmètre réduit, les activités, les lieux et les personnes pour créer une émulation en faveur des hommes et de l’environnement. Pour que la réussite soit parfaite, il faudra que le quartier ne soit pas un îlot isolé mais bien intégré à la ville qui l’entoure. Il est essentiel de créer du lien entre l’extérieur et l’intérieur afin que le quartier s’insère au mieux dans son environnement.

Article signé Anne Rostaing, cheffe de projet Energie chez Atlantech

 

Consulter l'article précédent :  #4 - Exprimer la performance d’un quartier par l’usager


           

Dossier soutenu par

Quartiers Bas Carbone

 

Quartiers Bas Carbone

Retrouvez tous les articles du dossier

 Quartiers Bas Carbone

 Quartiers bas carbone
 la Rochelle
 Atlantech
 bâtiment
 énergies renouvelables

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Quartiers bas carbone
     la Rochelle
     Atlantech
     bâtiment
     énergies renouvelables