[Dossier Quartiers Bas Carbone] #18 - HQE Aménagement : Pour un meilleur management des projets bas carbone

La certification HQE Aménagement™️ délivrée par Certivéa et par Cerway propose un système de management d’opération pour accompagner la réalisation d’opérations d’aménagement durables. Elle offre aux acteurs des projets un cadre de dialogue et de gouvernance mais aussi une proposition de langage commun sur les thématiques et l’ensemble des enjeux de l’aménagement opérationnel durable.  Essentiel, celui de l’approche bas-carbone trouve un appui dans l’accompagnement des pratiques et des illustrations à travers quelques retours de projets certifiés.

En pleine accélération des transitions à l’œuvre dans les territoires, la gouvernance devient un facteur-clé de succès pour piloter des projets d’aménagement de plus en plus complexes, qui font appel à des écosystèmes très variés. Cet effort de réinvention des modes de gestion de projets, visant à relever les défis du XXIème siècle et à intégrer toutes les intelligences, est essentiel.

C’est dans ce sens que la certification HQE Aménagement™ délivrée par Certivéa et par Cerway, élaborée en partenariat avec l’Alliance HQE-GBC, se propose d’accompagner l’ensemble des acteurs concernés, grâce à un Système de Management d’Opération très structurant. Celui-ci permet en effet de piloter finement des opérations ambitieuses sur l’intégralité de leurs phases afin de réaliser notamment des projets d’aménagement bas carbone, respectueux de l’environnement, offrant une meilleure qualité de vie tout en étant économiquement performant pour intégrer le carbone dans une vision multicritère.

Pour faciliter ces transitions, c’est par ailleurs à tous les niveaux qu’il faut agir, de l’échelle du bâtiment à celle du quartier sans oublier les infrastructures. L’ensemble des certifications HQE™ délivrées par Certivea et par Cerway répondent à ce besoin.

Un cadre de référence commun structurant

L’Alliance HQE-GBC et Certivéa ont ainsi mis en cohérence le cadre de référence des 3 certifications qu’elles portent en commun : HQE™ Bâtiment Durable, HQE Aménagement™ et HQE Infrastructures™. Ce cadre de référence unique et ses 4 engagements constituent une feuille de route pour aider l’ensemble des acteurs à mettre en synergie les intelligences humaines et technologiques au bénéfice de projets innovants et collaboratifs pour un cadre de vie durable.

Les certifications HQE AménagementTM et InfrastructuresTM requièrent l’analyse de 19 thématiques intégrées dans les 4 engagements suivants : qualité de vie, respect de l’environnement, performance économique et management responsable. Nombreuses parmi elles peuvent avoir un impact sur la réduction des émissions carbone et contribuent notamment à l’atteinte des objectifs de Développement Du­rable fixés par l’Organisation des Nations Unies.

 

Des thématiques qui ont une logique bas carbone

Parmi les 19 thématiques mentionnées, certaines comportent un volet « Carbone » particulièrement affirmé. En effet, nous pouvons par exemple citer la thématique « Energie et Climat » qui permet une approche bioclimatique des formes urbaines en lien avec la transition énergétique actuelle. Ou encore les sujets de la protection ou la restauration des écosystèmes locaux ainsi que la captation et la compensation du carbone, présents au sein de la thématique « Nature et Biodiversité ». Les « Ressources et déchets » sont également des notions où la réduction des impacts carbone est essentielle, notamment via la sobriété dans l’utilisation des sols et des matériaux de construction avec des logiques de prévention dans la production de déchets. En ce qui concerne la pollution carbone due au déplacement, la thématique « Mobilité et Accessibilité » vise en partie à réduire au maximum les déplacements motorisés au profit des solutions de mobilité douce et partagée. Enfin, la recherche de sobriété dans l’utilisation des matières premières, en favorisant l’allongement de leur durée de vie ou l’intensité des usages des bâtiments se retrouve au sein des thématiques « Résilience » et « Adaptabilité, évolutivité ».

 

Quelques retours d’expérience inspirants

Un livret de Retours d’Expérience HQE AménagementTM   propose des illustrations concrètes issues de 8 opérations d’aménagement engagées dans cette certification. Nous proposons ici un zoom sur les aspects bas carbone de ces projets.

ZAC des Portes de Bondoufle - « Le Grand Parc » (Bondoufle) 

Pour ce territoire exemplaire, en matière d’énergie et de climat, un réseau de chaleur biomasse propre à l’opération a été mis en place : il présente un taux de couverture prévisionnel en énergies renouvelables de plus de 80 %.

Pour les logements de la tranche D, l’objectif global est de tendre vers une performance équivalente à moins de 20 % du niveau RT 2012 (soit 40 kW/m2).

Par ailleurs, le principe de relever le niveau des espaces publics livrés au-dessus du terrain naturel permet de conserver une partie des terres sur sites et de limiter ainsi la consommation d’énergie liée aux terrassements et à leurs évacuations.

De plus, 100 % des éclairages publics intègrent un système de réduction des consommations avec un abaissement de l’éclairage la nuit.

Enfin, en matière de collecte de déchets, un système de bornes d’apport volontaire est mis à disposition sur l’espace public.

Zac du Triangle de l’Echât (Créteil)

Dans le cadre de cette opération, un réseau de chaleur urbain, alimenté par des ressources géothermiques et l'incinération d'ordures ménagères, a été mis en place afin de raccorder 100 % des besoins de chaleur du futur quartier par a minima 60% d'énergies renouvelables. A noter également : des bâtiments aux performances ambitieuses (RT2012-10%) et un choix d’un éclairage public économe adapté aux besoins.

Ecoquartier Woodi, Zac de la plaine du Montaigu (Melun)

La trame cyclable et piétonne, ainsi qu’un maillage de voirie principalement en zone 30, ont été définis de façon à favoriser l’usage du vélo et réduire les émissions de carbone.


Zac Bon Secours – cœur impérial (Metz)

Le projet ZAC Bon Secours offre au sein de la conception de son aménagement la promotion de la sobriété énergétique et de la rénovation énergétique du bâtiment ancien. De plus, l’alimentation de 100 % des parcelles est réalisée avec une source d’énergie propre (chauffage urbain avec centrale thermique Biomasse/Gaz/UVE : Vapeur d’eau issue de l’usine d’incinération des déchets).

Zac PANDA - Dumbéa

Les aménageurs de la ZAC PANDA ont mis en place plusieurs actions de sensibilisation comme le « Point Info Energie », la transmission à chaque acquéreur de guides environnementaux, la réalisation d’une étude sur le développement de services énergétiques … Des réflexions sont également en cours avec l’ADEME sur un projet de ressourcerie pour la valorisation des déchets.

PARC MOLIÈRE - Les Mureaux

Ce projet poursuit une démarche intégrée de résilience au changement climatique à l’échelle de la commune, notamment dans le cadre du projet européen "ARTISAN" (Accroître la Résilience des Territoires par l’Incitation aux Solutions Fondées sur la Nature). Il vise à faire émerger une écologie fonctionnelle dans un contexte de ressources contraintes, en s’appuyant sur une démarche d’évaluation et d’amélioration continue.

 

****

Indéniablement, pour agir efficacement et favoriser davantage les transitions énergétique et environnementale, collectivités et aménageurs ont besoin d’une feuille de route cohérente et structurante, adressant tous les enjeux du développement durable. Cette feuille de route existe : elle vous est proposée à travers le cadre de référence des certifications HQE Aménagement™ et HQE Infrastructures™.

Il reste néanmoins nécessaire d’améliorer la connaissance sur les impacts carbone des choix en matière de conception à l’échelle quartier (espace publics, infrastructures …). Ces travaux sont justement en cours au sein des Tests HQE Performance Quartier ou encore du projet Quartier E+/C- auxquels contribuent activement le CSTB, Elioth, l’Alliance HQE-GBC, Efficacity, Effinergie, Certivéa, l’Association BBCA et Atlantech. A suivre de près donc…

 

Lien : https://www.certivea.fr/

 

Article rédigé par Valentine Sentis, Ingénieure chargée de projets innovation, Certivéa

 

Comptes Twitter/LinkedIn :

https://twitter.com/CERTIVEA_

https://www.linkedin.com/company/certivea

 

Consulter l'article précédent :  #17 - Les énergéticiens : des acteurs dans les projets bas carbone


           

Dossier soutenu par

Quartiers Bas Carbone

 

Quartiers Bas Carbone

Retrouvez tous les articles du dossier

 Quartiers Bas Carbone

 certification
 ville durable
 aménagement

Auteur de la page

  • valentine sentis

    chargée de mission innovation

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     certification
     ville durable
     aménagement