Deux études analysent les dépenses de l’Etat favorables et défavorables au climat

Rédigé par

Editions Des Halles

Société d'édition au cœur du bâtiment professionnel

2133 Dernière modification le 08/10/2019 - 10:06
Deux études analysent les dépenses de l’Etat favorables et défavorables au climat

L’Institut de l’économie pour le climat (I4CE – Institute for climate economics) a publié deux études, avec le soutien de l’ADEME.

L’édition 2019 du Panorama des financements climat analysant les investissements bas carbone révèle que les investissements en faveur du climat ont dépassé 45 milliards d’euros en 2018. Ces investissements ont été réalisés par les ménages, les pouvoirs publics et les entreprises, dans des secteurs tels que le bâtiment, les énergies renouvelables ou la mobilité durable. La transition énergétique concentre désormais un douzième des investissements du pays. Pour Maxime Ledez, chargé de recherche chez I4CE : « D’ici la fin du quinquennat il faudra investir entre 15 et 18 milliards d’euros supplémentaires chaque année pour engager le pays sur la trajectoire de la neutralité carbone. Et il ne suffira pas de mettre à disposition de nouvelles sources de financement : pour déclencher ces investissements, leur rentabilité et la réglementation sont déterminantes ». (...) Lire la suite sur Planète Bâtiment 

 

Article publié sur Planète Bâtiment
Consulter la source

Partager :