Découvrez 2 projets inspirants pour votre copropriété !

Vous désirez vous lancer dans un projet de rénovation énergétique en intégrant un volet environnemental ? Revue de quelques projets exemplaires en copropriété employant des matériaux biosourcés. 

Les matériaux biosourcés 

Un matériau biosourcé est fabriqué à partir de matières d’origine biologique, végétale ou animale. 
Utiliser des matériaux biosourcés permet de diminuer l’énergie grise, c’est-à-dire la quantité d’énergie consommée lors du cycle de vie du matériau (production, extraction, transport, …). Il est également préférable d’en faire une application locale.
Les matériaux biosourcés ont aussi la capacité de stocker le carbone atmosphérique et aident à la préservation des ressources naturelles. 

Rue du Faubourg Saint-Denis : Ouate de cellulose et liège 

Fiche du site du 199 rue du Faubourg Saint-Denis, 75010 Paris (lien externe)   

Après le constat de fissures sur la façade, la copropriété évoque le besoin urgent d’un ravalement. Lauréate depuis juillet 2016, la copropriété a pu bénéficier de l’accompagnement d’Urbanis pour mener à son terme un programme de travaux de rénovation énergétique. L’accompagnement a porté sur les aspects techniques, organisationnels et financiers du projet. Le programme de travaux intègre des matériaux isolants biosourcés. 

L’isolation thermique des murs par l’extérieur sur la façade cour se fait à l’aide de liège en panneaux, tandis que l’isolation des combles perdus se fait avec projection de ouate de cellulose. 

La ouate de cellulose est un isolant issu du recyclage des papiers. En été, cet isolant écologique a une bonne capacité thermique qui permet ainsi d’assurer une température modérée à l’intérieur d’une maison tout au long de l’année. Elle est aussi beaucoup plus saine puisqu’elle est exempte d’adjuvants toxiques. Enfin, en plus d’être recyclable, la ouate de cellulose présente un bilan carbone négatif. En effet, les produits biosourcés ont la particularité de séquestrer le CO2 incorporé et améliorent donc la qualité de l’air intérieur puisqu’il n’y a pas d’émission de CO2

Le montant total des travaux et des prestations intellectuelles s’élève à environ 210 000 €. On peut également noter les aides financières perçues qui atteignent 70 000 €. Au total, ces travaux ont permis un gain énergétique de 20 %. 

199 rue du Faubourg Saint-Denis © APC

199 rue du Faubourg Saint-Denis © APC

Rue des Artistes, béton de chanvre et laine de bois 

Fiche de site du 22 rue des Artistes, 75014 Paris (lien externe)  

Ce projet de rénovation concerne une monopropriété de 8 logements construite en 1880 dans le 14e arrondissement de Paris. Les travaux ont été engagés afin d’améliorer et de pérenniser la qualité globale du bâtiment ainsi que le confort des locataires.  

L’audit réalisé a permis de mettre en évidence les causes des déperditions thermiques, et notamment les murs de l’immeuble, qui étaient la cause de 40 % de ces déperditions.  

L’inconfort et l’apparition ponctuelle de certaines pathologies sur des zones du bâtiment ont débouché sur le choix d’un isolant thermique adapté aux matériaux de construction. L’utilisation de béton de chanvre répond favorablement à l’exigence d’amélioration thermique tout en étant compatible avec cette typologie ancienne de bâti sensible à l’humidité.  Ce matériau a donc été utilisé pour l’isolation extérieure des façades.  

Ce choix, couplé à l’isolation thermique de la toiture avec de la laine de bois et le remplacement des fenêtres a permis un gain énergétique de 47 % (passage de l’étiquette G à E). 

Le montant total des travaux et prestations intellectuelles s’élève à 171 000 €. Il est à noter qu’économiquement, cette opération sera amortie en un peu plus de 3 ans. 

De plus, durant la première saison de chauffe, les locataires évoquaient déjà un gain de confort thermique notable et des radiateurs à l’arrêt, rendus inutiles. 

Rue des Artistes © Atelier D       Rue des Artistes © Atelier D

22 rue des Artistes © Atelier D

 

 

Actualité publiée sur APC
Consulter la source

 bâtiment
 copropriété
 rénovation

Auteur de la page

  • APC Cécile Gruber

    Directrice de la Communication

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     copropriété
     rénovation