Cycloponics, des fermes urbaines sous les pieds des citadins

Exploiter le sous-sol des villes à des fins agricoles, c’est le pari de l'entreprise Cycloponics qui réutilise des lieux souterrains délaissés pour y produire des légumes bio. Elle exploite aujourd'hui 3 fermes à Strasbourg, Paris et Bordeaux et compte en ouvrir 5 autres dans les prochains mois. Un modèle intéressant pour le développement de l'agriculture urbaine.

Des endives, des champignons ou des micro-pousses, voici ce que vous pouvez trouver dans certains espaces souterrains de Paris, Strasbourg et Bordeaux. C’est la startup Cycloponics qui occupe ainsi des sites désaffectés en plein milieu des villes pour y faire pousser des produits bio. Une autre façon de développer l’agriculture urbaine là où la plupart des acteurs, aujourd’hui, exploitent des friches ou des toitures.

C’est aussi une manière de développer une alimentation saine et locale tout en valorisant des espaces déjà bâtis, ce qui évite d’aller construire ou occuper de nouvelles terres. Alors que la densification des villes – ou en tout cas la lutte contre l’artificialisation des sols – est l’une des clés pour atteindre les objectifs climatiques, cette réhabilitation de l’existant fait ainsi économiser l’émission d’environ 300kg de CO2 par m², d’après les chiffres de la startup (...). Lire la suite.

 

Photo by Markus Spiske on Unsplash

Actualité publiée sur Les Horizons
Consulter la source

 villes et territoires
 agriculture urbaine
 startups et innovation

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     villes et territoires
     agriculture urbaine
     startups et innovation