[#Confinement] COVID-19 et ses avantages environnementaux

Le coronavirus a entraîné une pandémie qui a fait des dégâts énormes tels que les secteurs industrie/santé connaissent une crise économique mondiale, mais malgré ça l'environnement aura sa part de gains envers cette pandémie.

Une première remarque :

les valeurs de monoxyde de carbone en mapping sont comme suite :

l'indice de qualité de l'air dans le monde est comme suite :

 

On peut dire que le globe terrestre a respiré largement par un confinement total ou partiel de nos habitudes socio-professionnelles.

Cela nous pousse à réfléchir sur comment on préserve l'environnement tout en nous basant sur cette période de désastre Economique mais avec seulement une stratégie de gestion du temps de nos habitudes socio-professionnelles.

Ma proposition est de revoir le timing du travail, le timing des déplacements automobiles, une restructuration démographique par priorité du service. 

Un travail de 8h à 12h avec un déplacement automobile avant ensuite un retour à midi, ensuite on revient à 13h/13h30 puis enfin un retour a la maison à 16h/17h. 4 déplacements automobiles/ jour génère une pollution extrêmement excessive dont on peut la changer par seulement 2 déplacements/jour avec un travail de 8h jusqu’à 14h sans cesse avec 6 heures de travail sans STOP.

Une autre proposition est de faire un confinement de 7 Jours obligatoires par trimestre, ce qui nous fait gagner 40 millions de tonnes de monoxyde de carbone non émises / trimestre, ce qui implique environ 200 millions de tonnes de monoxyde de carbone /an.

L'image suivante démontre une masse de la couche d'ozone mesurée à travers les mois de l’année :

 

 

Ozone hole 'depth' (ozone minimum, DU) basé sur les données satellitaires OMI et TOMS. Le trou de 2020 (données OMI) est indiqué par la ligne rouge épaisse, les trous de 2019 et de 1979 a 2019 (données OMI) par les lignes bleues et noires minces respectivement ; la zone grisée et la ligne blanche indiquent respectivement la plage TOMS de 1979 à 2019 et la moyenne.

Une diminution du trou d'ozone en Antarctique explique bien que le confinement a été avantageux.

D'autre photos satellitaires qui comparent le mois de mars 2019 et de 2020 :

Une différence entre les deux couches d'Ozone dans le même mois explique aussi que le COV19 entraîne une pandémie qui a ses avantages sur l'environnement et la couche d'ozone.

Conclusion :

COV19 a entraîné une pandémie mondiale qui a bouleversé notre vie socio-professionnelle, mais malgré ça l'environnement humain nous a laissé réfléchir sur comment garder cette couche d'ozone minime, la qualité de l'air bonne et la quantité de CO2 inférieure.

Une recommandation est de faire des confinements de 7 jours chaque trimestre avec un changement du timing de travail pour minimiser le déplacement et l'utilisation des moyens de transports.

 COV19
 ville durable
 émissions CO2
 couche d'ozone
 #confinement

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     COV19
     ville durable
     émissions CO2
     couche d'ozone
     #confinement