Contribuez aux ateliers Cerema / Collectivités 2021 sur l'accessibilité

Dans le cadre des 8e ateliers collaboratifs organisés par le Groupe de travail des Référents accessibilité des villes inclusives (GT-RAVI) qu'anime le Cerema, un appel à contributions est lancé auprès des collectivités françaises sur 3 thèmes.
Réponses attendues avant le 17 septembre !

Après une édition entièrement distancielle en novembre 2020, les 8e ateliers participatifs annuels organisés par le Groupe de travail des Référents accessibilité des villes inclusives (GT-RAVI) qu'anime le Cerema sont envisagés en présentiel, fin novembre 2021.

Si vous travaillez sur l’accessibilité en collectivité et que vous souhaitez partager vos réflexions et vos pratiques locales au cours d’un atelier collaboratif avec vos homologues d’autres collectivités et avec des experts du Cerema, vous pouvez proposer votre contribution avant le 17 septembre 2021 sur l’un des 3 thèmes suivants :

A. Cohabitation des cyclistes et des piétons (dans leur diversité)

Dans les espaces publics urbains, notamment les villes denses, les interactions entre piétons et cyclistes sont nombreuses. Elles se sont notamment multipliées dans un contexte de crise sanitaire, et de mise en place d’aménagements cyclables temporaires. À défaut d’aménagements lisibles, prenant en compte les besoins de ces deux modes aux vitesses et les comportements variés, des conflits d’usage peuvent survenir. En particulier, il convient de concevoir les aménagements pour qu’ils permettent un haut niveau de sécurité et de service (continuité, efficacité, confort), à la fois pour les piétons et pour les cyclistes, dans toute leur diversité.

Comment gérer les intersections piétons/cycles au niveau des passages piétons et sur les grands espaces ? Quid des bandes d'interception de PP + BEV + séparation trottoir/piste cyclables sur trottoir ? Comment aider les usagers vulnérables (personnes à déficiences visuelles, motrices par exemple) à se repérer et se déplacer sans conflit avec les cyclistes ?

Le livrable de cet atelier pourrait être constitué d’un ensemble de préconisations pour améliorer la cohabitation entre piétons et cyclistes. Ces recommandations pourraient notamment s’inscrire dans le contexte actuel de crise sanitaire, pendant laquelle des infrastructures cyclables sont rapidement déployées et nécessitent des réflexions quant aux interfaces entre piétons et cyclistes.

Proposer une contribution sur ce thème

B. Accessibilité des aires piétonnes

Les aires piétonnes répondent à une volonté de partage plus équilibré de l’espace public, notamment en faveur des modes actifs. Elles permettent d’apaiser la circulation et d’améliorer l’attractivité piétonne de leur quartier. Cependant, leur fort développement réinterroge l'accessibilité des hyper-centres-villes. En effet, une rue dite traditionnelle fournit des repères, notamment auditifs, qui tendent à diminuer dans les aires piétonnes. Les personnes âgées, les enfants, les personnes ayant des difficultés d’orientation, souffrant de déficiences cognitives, aveugles et malvoyantes peuvent avoir du mal à s’y orienter et à savoir où elles peuvent cheminer en sécurité.

Quels outils et quelles bonnes pratiques permettraient d’assurer l’accessibilité des aires piétonnes ? Comment interdire les véhicules tout en maintenant l’accès aux commerces/logements pour les PMR ? Ce sujet porte moins sur la séparation de l’espace public que sur son partage, qu'il s'agisse des aires piétonnes qui ont fait l'objet d'une conception spécifique (rue commerçante d'un centre-ville, environs d'un pôle d'échanges...) ou de voies "rendues piétonnes" de manière temporaire ou permanente (rues aux abords des écoles qui sont piétonnisées sans suppression des trottoirs, rues rendues piétonnes lors d'événements culturels, liés aux loisirs de plein air...)

L’objectif de cet atelier pourrait être une capitalisation de bonnes pratiques et d'exemples observés au sein d’aires piétonnes, ayant pris en compte l’ensemble des usagers - quelles que soient leurs difficultés de mobilité et d’orientation. Une attention particulière pourra être apportée aux dispositifs permettant aux personnes aveugles et malvoyantes de conserver leurs repères, dans des zones où l’aménagement de la rue est souvent « mis à plat ».

Proposer une contribution sur ce thème

C. IOP et abords extérieurs des ERP : comment allier accessibilité et végétalisation ?

Les espaces extérieurs ouverts au public (parcs, jardins pour enfants, cimetière, base nautique, cours d'écoles...) sont des maillons importants dans l'accessibilité de la chaîne de déplacement. Pourtant, leur mise en accessibilité relève du casse-tête pour les collectivités : quelle(s) réglementation(s) appliquer ? Comment prendre en compte les fonctions et les usages et viser l'autonomie des usagers quand il n'y a souvent pas d'accueil dédié ou d'aide humaine ? Comment concilier la prise en compte de l'accessibilité avec les autres enjeux souvent présents dans ces espaces (nature en ville, sécurité, événementiel...) ?
Cet atelier se propose de repréciser la réglementation selon les différents espaces (ERP, IOP, espaces publics) et de formaliser des conseils méthodologiques et techniques pour favoriser l’accessibilité de ces espaces à travers des retours d'expériences et des exemples de bonnes pratiques.

Proposer une contribution sur ce thème 

Les propositions de contributions devront être envoyées par les collectivités désireuses de participer à cet atelier avant le 17 septembre 2021 par simple mail, à l’aide des liens dédiés ci-dessus, en indiquant quelle(s) expérience(s) locale(s) serai(en)t susceptible(s) d’être présentée(s) : présentation de la démarche, niveau d’avancement, enseignements et résultats pouvant être partagés avec le groupe, questions soulevées et restées à ce jour sans réponse. Une participation en binôme Chargé de mission accessibilité / Représentant du service technique concerné est vivement encouragée.

Toute contribution soumise n’étant pas automatiquement retenue, l’envoi d’une proposition ne constitue pas une inscription à l’atelier. Une réponse sera envoyée à toute personne ayant proposé sa contribution d'ici début octobre et les collectivités sélectionnées seront ensuite recontactées par les animateurs d’ateliers.

 

Actualité publiée sur Cerema actualité
Consulter la source

 villes et territoires
 urbanisme
 mobilité
 végétalisation

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     villes et territoires
     urbanisme
     mobilité
     végétalisation