Comprendre la nouvelle législation sur les DPE

Comprendre la nouvelle législation sur les DPE

Vous êtes propriétaire d’une maison en vente ? Le diagnostic de performance énergétique nouvelle génération, ou DPE, pourrait bien vous concerner. Depuis le 1er juillet 2021, les ventes et les locations de logements doivent présenter un DPE à jour, à la charge du vendeur. Ce qui change pour vous ? La double étiquette énergie et climat présente de nouveaux seuils de classes. Le diagnostic, plus complet, devient également opposable, à la demande des acquéreurs et futurs propriétaires. Curieux d’en savoir plus ? Voici l’essentiel à retenir sur la nouvelle législation des DPE pour la vente de maison.

Rappel sur l’utilité d’un diagnostic de performance énergétique

Quand on vend une maison, un pavillon ou une villa, les démarches à effectuer sont nombreuses : travaux de renovation, estimation du bien, annonce immobilière, rendez-vous chez le notaire… Sans oublier le diagnostic de performance énergétique (DPE) ! Ce document illustre et chiffre les dépenses en énergie de votre logement grâce à deux étiquettes : énergie et climat.

Le DPE est réalisé à vos frais, par un diagnostiqueur certifié. Le classement (classes A à G) indique si votre logement figure parmi les plus économes et performants sur le plan énergétique, ou à l’inverse figure parmi les plus énergivores. Un bon classement peut d’ailleurs augmenter la valeur verte d’un bien immobilier et jouer en votre faveur pour la vente de la maison. Les acheteurs sont en effet sensibles aux économies d’énergie et à l’état général du bâti et des équipements.

La nouvelle législation des DPE s’applique au 1er juillet 2021

Le DPE prend un tournant au 1er juillet 2021. Malheureusement pour vous, le nouveau format du diagnostic s’avère plus contraignant pour les propriétaires qui s’apprêtent à vendre leur maison. Pas de panique, la nouvelle législation des DPE pénalise surtout les logements étiquetés F et G. Pourquoi cela ? La loi énergie et climat estime ces logements indécents, les qualifiant de passoires thermiques. Ils consomment à juste titre plus de 330 kWh/m²/an d’énergie primaire.

À terme, les maisons étiquetées F et G deviendront interdites à la vente et à la location d’ici 2025 pour les logements en bas du classement (classe G) et d’ici 2028 pour les classes F.

Problème d’inconfort thermique à domicile ? Anticipez la vente de votre maison et engagez une entreprise reconnue garant de l’environnement (RGE) pour faire l'isolation de voyre logement. L’État vous donne un coup de pouce financier. Alors, profitez-en !

source de publication : https://www.hameaux-durables.org/vente-de-maison-comprendre-la-nouvelle-legislation-sur-les-dpe/

 DPE
 rénovation
 bâtiment
 énergie
 règlementation

Auteur de la page

  • Dernière modification de l'auteur le 12/02/2022 - 21:39

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     DPE
     rénovation
     bâtiment
     énergie
     règlementation