Réseaux de chaleur et de froid de 5ème génération : un nouveau site pilote intégré au projet D2Grids, le Conseil municipal de Plymouth !

Le conseil municipal de Plymouth a rejoint le projet européen D2Grids ! Ce projet Interreg NWE vise à développer les réseaux de chaleur et de froid de 5ème génération (5GDHC) dans l'Europe du Nord-Ouest. Après avoir travaillé sur la 4GDHC dans le cadre du projet HeatNet, Plymouth s'apprête à développer un nouveau site pilote.  En rejoignant le projet D2GRIDS, la ville fait un grand pas vers la décarbonation de son parc immobilier.

Pourquoi la 5e génération à Plymouth ?

Le conseil municipal de Plymouth (PCC) a déclaré l'urgence climatique et s'est engagé à atteindre la neutralité carbone d'ici 2030, avant même les objectifs nationaux contraignants de 2050. Le conseil municipal dispose d'un plan d'action d'urgence climatique et d'un plan d'entreprise de réduction des émissions de carbone. Il s'efforce activement de réduire sa propre empreinte carbone dans l'ensemble dees activités de son portefeuille et travaille avec d'autres partenaires dans toute la ville, et ce sur différents sujets, notamment les réseaux de chaleur.
S'appuyant sur les travaux réalisés dans le cadre du précédent projet HeatNet Interreg NWE, le projet 5GDHC présente un grand potentiel d'extension et de déploiement dans le centre-ville, tant dans les nouveaux ensembles que dans les bâtiments existants, avec une combinaison de charges de chaleur et de froid.


La 5GDHC a un grand potentiel pour être étendu et déployé dans le centre-ville, à la fois dans les nouveaux ensembles et les bâtiments existants, avec une combinaison de charges de chaleur et de froid.

 

Adhésion à D2Grids : un pas en avant pour la ville

Le projet pilote D2Grids s'appuiera sur le travail initial réalisé dans le cadre du projet HeatNet NWE. Il a permis à la ville de cartographier les charges de chaleur et de froid, d'identifier les possibilités de sources de chaleur renouvelables et de développer le concept d'un réseau 5GDHC. La participation au projet HeatNet a également permis la mise en place d'infrastructures dasn le quartier de  Millbay, mais aussi le forage de puits d'essai dans l'aquifère principal de la roche calcaire sous-jacente dans cette zone.

Dans l'un  des pôles (Civic Centre), en plus de desservir les bâtiments publics, le pilote vise à étendre l'infrastructure du réseau de chaleur pour alimenter une série de bâtiments publics, dont 144 unités résidentielles, une zone commerciale et un théâtre, avec une chaleur peu carbonée (qui pourra passer à zéro).

Par ailleurs dans l'autre pôle, à Millbay, les propositions permettraient d'alimenter des logements sociaux (147 unités), un hôtel, un immeuble de bureaux et une salle de spectacles avec un système de chaleur et de froid zéro carbone, offrant ainsi des niveaux de confort élevés à un prix compétitif.

L'énergie renouvelable (ainsi que la chaleur de récupération) sera issue d'une combinaison de sources à la fois  géothermiques, d'eau marine et d'air utilisant des pompes à chaleur (décentralisées et centralisées).

 

Le projet pilote vise à étendre l'infrastructure du réseau de chaleur pour alimenter une série de bâtiments publics, y compris 144 unités résidentielles, une zone commerciale et un théâtre avec une chaleur bas carbone (qui peut passer à zéro).

 

L'implication de D2Grids aidera Plymouth à démontrer l'approche 5GDHC à travers le pilote.

Ce projet pilote permettra de démontrer comment l'approche 5GDHC peut être appliquée aux zones initiales, et d'informer les propositions d'expansion, avec une révision du plan directeur dans cette zone. Il démontrera également comment différentes sources de chaleur renouvelable peuvent être déployées tout en explorant les possibilités d'utiliser la chaleur de récupération. Certains des bâtiments ont une désignation historique et il est difficile de réduire leur température de fonctionnement, bien qu'un certain nombre de mesures soient prises pour essayer d'y parvenir.

Puisque les réseaux 5GDHC utilisent des températures basses, cela offre la possibilité d'utiliser la chaleur de récupération et une plus grande variété de sources de chaleur renouvelables, telles que les sources souterraines. Plymouth a déjà identifié le centre-ville comme une "zone de construction à basse température" pour tenter de soutenir cette démarche. L'aspect rafraîchissement de la 5GDHC est un atout, en particulier à mesure que le climat se réchauffe. L'approche permet de fournir du froid de manière plus efficace qu'un système traditionnel d'énergie de quartier, ce qui offre une certaine flexibilité et résilience grâce au modèle économique, qui n'est pas uniquement axé sur la chaleur.

Le conseil municipal de Plymouth a également été invité par le ministère des affaires, de l'énergie et de la stratégie industrielle à participer à un projet pilote national visant à tester le zonage des réseaux de chaleur et est prêt partager ses connaissances sur la promotion et le développement de réseaux de chaleur plus intelligents de cinquième génération dans le cadre de ce projet.

Pour en savoir plus sur la façon dont la 5GDHC est appliquée dans la ville de Plymouth, lisez le communiqué de presse que vous trouverez ci-dessous !

Télécharger le communiqué de presse


Consulter notre site web

contact[a]5GDHC.eu

 

 D2GRIDS
 chauffage urbain
 chaleur
 énergie renouvelable
 énergie
 villes
 communiqué de presse

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     D2GRIDS
     chauffage urbain
     chaleur
     énergie renouvelable
     énergie
     villes
     communiqué de presse