[Formation] Cercle Promodul / INEF4 et le CCCA-BTP mènent une expérimentation sur le LAB

Rédigé par

Cercle Promodul/INEF4 Communication

Communication

1032 Dernière modification le 15/03/2023 - 10:49
[Formation] Cercle Promodul / INEF4 et le CCCA-BTP mènent une expérimentation sur le LAB

Face aux mutations importantes du secteur du bâtiment (évolution rapide des technologies et des réglementations), la formation aux outils de demain devient un objectif majeur pour les professionnels et acteurs de la transition énergétique, environnementale et numérique.

C’est pourquoi, dans leurs missions respectives d’accompagnement à la formation et à la montée en compétences des acteurs du bâtiment, Cercle Promodul / INEF4 et le CCCA-BTP renforcent leur partenariat en menant une expérimentation autour du LAB, la plateforme de production et de diffusion des connaissances pour la réussite des transitions du bâtiment.

Pourquoi cette expérimentation ?

Le LAB, depuis son lancement, a largement répondu à sa mission première de diffusion, de compréhension et de sensibilisation. Les nombreux retours très positifs sur les contenus mais aussi leurs reprises comme ressources par des grands acteurs du secteur ou encore pour la formation des agents des collectivités territoriales, nous incite à fournir le LAB comme une ressource accessible à la formation des apprentis du bâtiment.

Il est important de mieux connaître et d’analyser l’utilisation et la perception des outils de formation (notamment ceux numériques) d’aujourd’hui et de demain pour, par la suite, aider les entreprises et les professionnels de la formation à développer de nouvelles modalités d’apprentissage.

Cette expérimentation à l’échelle 1, cadrée avec les équipes pédagogiques et les élèves, va permettre de mesurer les effets positifs des contenus, la capacité d’adaptions des ressources dans un contexte de formation présentielle, et de tester les différents outils tant sur leur pertinence que sur leur impact dans l’apprentissage et dans le fait de favoriser l’interdisciplinarité (permettant ainsi de faire des liens forts entre les enseignements de matières générales et les contenus propre à chaque métier).

Après analyse des différents retours, l’objectif sera de diffuser très largement la méthodologie d’utilisation par les formateurs auprès de tous les centres de formation.

Il devient indispensable aujourd’hui d’innover, de penser et de développer de nouvelles manières de transmettre les connaissances et de favoriser cette montée en compétence multi-métiers.

Dans une étude réalisée par Cercle Promodul / INEF4 sur l’usage du numérique dans les formations du bâtiment il ressortait que les 3/4 des formateurs interrogés (formation continue et initiale confondues) utilisent des outils numériques aujourd’hui dans leur formation, principalement pour diversifier leurs méthodes d’apprentissage (la facilitation de la compréhension des contenus ainsi que le maintien de l’attention et l’accélération de la montée en compétence sont ensuite cités). Les apprenants, de leur côté, sont plus de 90% à apprécier l’usage des outils, avec près d’un apprenant sur 2 satisfait de l’utilisation qui en est faite. Voir l'étude

 

Périmètre de l'expérimentation et finalités

L’expérimentation se déroule auprès de deux structures de formation régionales pilotes (le BTP CFA Grand-Est et le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence d’Occitanie) sur 3 axes :

  • intégration des ressources et analyse de leur domaine d’application ;
  • suivi des séquences formatives et des retours liés à l’usage des ressources ;
  • interdisciplinarité sur les grandes thématiques de l’énergie, de l’environnement et du numérique que tous les acteurs du bâtiment se doivent d’intégrer.

Le but de cette expérimentation s’inscrit dans la volonté d’accompagner tous les acteurs face aux défis du bâtiment en :

  • proposant des outils et ressources clés pour mieux comprendre les transitions du bâtiment et passer rapidement à l’action ;
  • accélérant la montée en compétences de la filière en intervenant auprès des acteurs qui font ou feront le bâtiment de demain ;
  • partageant des contenus pédagogiques et diversifiés pour faciliter l’accès à la connaissances et en enjeux clés du secteur.

Le LAB, grâce à cette expérimentation, va accroitre sa pertinence, son attractivité et bien entendu son utilité dans le cadre de cette mission d’intérêt général au service de la formation et de la montée en compétence des acteurs du bâtiment.

 

Partager :