Catastrophes naturelles : les pertes humaines et financières en Europe ont été chiffrées

Jusqu'à 145 000 morts et 520 milliards d'euros dépensés : tel est le triste constat de l'Agence européenne de l'environnement (EEA) sur les conséquences des catastrophes naturelles subies en Europe. Explications.

Dans un nouveau rapport, s'appuyant sur les données de la base internationale Catdat, l'EEA a évalué l'impact humain et économique lié aux inondations, aux feux de forêt et aux vagues de chaleur ou de froid observées, entre 1980 et 2020, dans 32 pays européens (les 27 États membres de l'Union européenne ainsi que la Suisse, la Norvège, la Turquie, l'Islande et le Liechtenstein).

En quarante ans, l'événement météorologique le plus meurtrier reste la canicule de 2003, responsable de 85 % des pertes humaines. L'ensemble des inondations observées depuis 1980 comptent pour leur part pour 44% du coût financier. Parmi les pays étudiés, l'Allemagne reste la plus grande victime avec 42 000 pertes humaines et 107 milliards d'euros dépensés en assurance et en réparation...

Article rédigé par ALTEREA

Pour en savoir plus consultez la source.

 catastrophes naturelles
 réchauffement climatique
 environnement

Auteur de la page

  • ALTEREA Ingénierie

    Ingénieriste de l'énergie

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     catastrophes naturelles
     réchauffement climatique
     environnement