Biotope : au-delà de la certification HQE

Biotope : au-delà de la certification HQE

Imaginez des espaces de travail qui réduisent réellement la quantité de carbone dans l’atmosphère grâce à une conception et un design entièrement tournés vers ces objectifs. Fin 2019, les services métropolitains de Lille se sont installés dans un bâtiment de 30 000 m2 sur sept étages, sur le site du « Champ libre », entre l’Hôtel de Région et le Grand Palais, preuve du dynamisme du troisième quartier d’affaires français. Voté en conseil métropolitain en février 2018, ce projet d’emménagement de la Métropole Européenne de Lille (MEL) s’est concrétisé en décembre 2019, date de livraison de l’immeuble « Biotope ».

Cet ambitieux projet, développé, financé et construit par des acteurs locaux, est le symbole d’un partenariat fructueux entre les collectivités territoriales, la ville, les aménageurs, les investisseurs, les architectes, les développeurs immobiliers et les constructeurs.

Initialement envisagé dans le cadre de la candidature de Lille à l’accueil de l’Agence Européenne des Médicaments, le bâtiment Biotope imaginé par les architectes Henning Larsen Architects (Danemark) et Keurk Architecture (Lille) est adapté aux besoins de la Métropole Européenne de Lille et pensé pour son rayonnement. Flexible et modulable, le Biotope est doté de grandes ouvertures donnant sur des terrasses végétalisées et parsemées d’arbres et d’arbustes. La lumière et les matériaux naturels comme le bois ou la pierre sont omniprésents.

Biotope, le projet aux cinq labels

Très performant sur le plan environnemental, le bâtiment Biotope est un projet exemplaire. Cette volonté de créer un bâtiment durable et résilient a été appuyée par l’attribution de 5 certifications durables des plus exigeantes : les certifications HQE et BREEAM Excellent, le label WELL Gold pour la qualité sanitaire et le bien-être des occupants, le label E+C- pour la performance énergétique du bâtiment et sa faible empreinte carbone, le label BiodiverCity pour l’excellence en matière de respect et de développement de la biodiversité locale et le label WiredScored pour le faible impact de la connectivité.

Le faible impact carbone et la performance énergétique du projet ont été valorisés par un label français avant-gardiste et préfigurant de la prochaine réglementation thermique française: le label E+C-. La façade double-peau du Biotope participe à la conception bioclimatique du bâtiment ; son raccordement au réseau de chaleur de la ville, sa géothermie sur nappe pour le chauffage et le refroidissement par geocooling participe à l’excellence énergétique.

La biodiversité est le marqueur fort du projet Biotope, le bâtiment propose une incroyable diversité d’habitats et une biophilie omniprésente : 7 toitures terrasses, 2 passerelles végétalisées, 30 m2 de potagers, 3 000 m2 d’espaces vert, des points d’eau, des balcons et un parvis végétalisé. La végétalisation des espaces extérieurs est l’aboutissement d’une réflexion qui a été menée dès la conception du bâtiment et l’est encore aujourd’hui grâce un plan de gestion de la biodiversité sur les 5 premières années d’exploitation du bâtiment.

Un aménagement intérieur tourné vers la nature

Pour l’aménagement intérieur, la MEL a fait appel à Tétris et Blaq Architectures pour une mission d’accompagnement au changement et de space planning. En créant des espaces ouverts aux autres et aussi ouverts sur l’extérieur, un environnement engagé et engageant est offert au personnel de la métropole, à travers les principes du design biophilique. La présence des plantes favorise ainsi la concentration, l’apaisement, la dépollution de l’air en concourant au bien-être.
Pour les sols des espaces de travail, Interface a été sollicité pour ses revêtements de sols professionnels modulaires en textile et en vinyle. Le bureau est plus qu’un lieu où l’on se sent bien, c’est un lieu où l’on peut travailler confortablement. En passant à des espaces ouverts, l’enjeu était de voir et être vus.

 

La conception du design décline des ambiances colorées par étage selon les 4 éléments : terre, mer, feu, air. La collection Composure a ainsi été choisie avec 5 coloris neutres et 10 accents de couleur pour symboliser les éléments naturels. Composure a également été retenue pour son aspect minéral, facilement adaptable au design intérieur et pour ses qualités environnementales. Composure permet ainsi d’atteindre de nombreux critères des certifications HQE et BREEAM, mais aussi des labels WELL, E+C- et BiodiverCity. L’amélioration de la qualité d’air intérieur était aussi un facteur décisif. Composure est certifiée A+, GUI et Ange Bleu, une triple-appellation qui assure une qualité d’air et un bien-être pour les occupants des espaces.

Le schéma spatial intérieur a été réalisé comme le plan d’une ville, incluant les circulations comme des promenades (espaces de travail informels) qui desservent des sentiers débouchant sur des fabriques (lieux de travail formels) ou passerelles (espaces jeux ou détente). Enfin, à la croisée des circulations, nous retrouvons des corners café pensés comme des kiosques de village.

 

C’est dans ces derniers espaces de détente que la collection de vinyles modulaires, Level Set Woodgrains, a été choisie pour plusieurs avantages: sa facilité d’entretien, son design effet bois ainsi que sa sous-couche acoustique intégrée, permettant une réduction à 16 décibels avec une épaisseur de seulement 4,5 mm. La collection est aussi certifiée Indoor Air Comfort niveau Gold par Eurofins pour améliorer la qualité d’air intérieur aux côtés de Composure.

Le nouveau siège de la métropole européenne de Lille est ainsi un condensé de performances écologiques. Symbole d’une métropole ouverte et tournée vers l’avenir, le bâtiment Biotope a été un des marqueurs de Lille, capitale mondiale du design en 2020.

Actualité publiée sur Interface
Consulter la source

 bâtiment
 smart building
 labels et certifications

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     smart building
     labels et certifications