Après Paris: les pays ne font pas leur juste part

Rédigé par
@ Mediaterre

1193 Dernière modification le 07/12/2018 - 10:54
Après Paris: les pays ne font pas leur juste part

Un examen des objectifs et des engagements climatiques pour chaque pays a été publié aujourd'hui lors de la conférence des Nations Unies sur le climat à Katowice en Pologne.

Cette étude indépendante est appuyée par des mouvements sociaux, des ONG de défense de l'environnement et du développement, des syndicats, des groupes confessionnels et d'autres groupes de la société civile du monde entier. Elle mesure la « juste part » que chaque pays devrait assumer en termes de capacité et de responsabilité historique pour freiner les changements climatiques.

Il ressort également de cette étude que la répartition mondiale de la richesse fournit un puissant outil d’analyse pour comprendre les actions nationales équitables: les 10% les plus riches de la population mondiale représentent 52 % des revenus à l’échelle du globe, ce qui témoigne également de leur plus grande capacité à agir.

Alors que tous s’entendent sur l’urgence de la crise climatique, cette étude parvient à la conclusion que le total des engagements actuels est encore très loin d’un scénario de réchauffement limité à moins de 1,5°C.(...) Lire Plus

© Humans of Kiribati / Raimon Kataotao

Article publié sur Mediaterre habitat
Consulter la source

Partager :