[Appel à innovations] Matériaux biosourcés : faites avancer la filière !

 

Après un premier brief sur la filière béton ainsi qu’un book innovation, le hub des prescripteurs bas carbone a choisi de décrypter la filière des matériaux biosourcés sous l’angle de la neutralité carbone. Les récents arbitrages de la RE2020 ont mis sur le devant de la scène les matériaux biosourcés : mais quelle sera la place des biosourcés dans la construction horizon 2030 puis 2050 ? Quels seront les enjeux de disponibilité ? Quelles filières et produits sont d’ores et déjà matures pour être déployés à grande échelle ?

Quelle sera la place des matériaux biosourcés dans la construction à horizon 2030 ?

 

Issus de matière végétale ou animale, ces ressources ont été exploitées par l’homme dans la construction au travers de techniques ancestrales. Qu’ils soient des redécouvertes de matériaux ancestraux ou des innovations récentes, l’actualité réglementaire appel à un travail nécessaire de caractérisation de leur performance carbone.  Quelle place est susceptible de prendre ces matériaux à l’échelle des bâtiments, et avec quel résultat en comparaison aux matériaux conventionnels ?

Leur mise en œuvre est parfois perçue par la profession comme complexe (freins réglementaires et assuranciels) et coûteuse. Le brief s’attachera à en comprendre les leviers et à identifier des solutions concrètes et accessibles pouvant facilement être intégrées dès à présent.

Enfin, une croissance du rythme d’exploitation des bioressource doit se faire en cohérence avec les ressources disponibles de notre territoire et ses besoins. Consciente de l’enjeu, la France s’est dotée en 2017 d'une stratégie de la bioéconomie afin d’accompagner le développement des bioressources, tout en répondant de façon durable aux besoins alimentaires, en matériaux et en énergies. Les matériaux biosourcés répondront-ils aux enjeux de massification de leurs usages tout en assurant une exploitation durable et renouvelable de nos ressources (concurrence avec d’autres usages, biodiversité, puits carbone associés…) ?

Le hub cherchera à apporter des réponses à ces questionnements en proposant une définition des matériaux biosourcés, analysant les enjeux de comptabilité carbone, et en dressant un panorama objectif des filières biosourcés, de leur potentiel de décarbonation et des meilleures pratiques. Une vision des trajectoires de filières à court et moyen terme sera apportée, et confrontée à l’objectif national de neutralité carbone en 2050.

Afin de consolider l’état des lieux de la filière et identifier des solutions innovantes, le hub des prescripteurs bas carbone lance un appel à innovation « matériaux biosourcés ».

 

Répondre à l'appel à innovations « matériaux biosourcés »

 

L’appel à innovation : identifier des solutions innovantes !

Cet appel est ouvert jusqu'au 30 mars. Start-ups, maître d'œuvres, entreprises générales et industriels sont appelés à y participer. « Les biosourcés peuvent être intégrés dans la plupart des familles du gros œuvre et du second œuvre. Dès lors que vos solutions permettent de diminuer l’impact carbone du bâtiment, que ce soit au niveau du produits, des services, des modèles de valeur, de l’usage des constructions, cet appel à innovation vous est ouvert ! », indique le hub.

Le hub des prescripteurs bas carbone, qu’est-ce que c’est ?

Le hub est une plateforme collaborative portée par l’Institut Français pour la Performance du Bâtiment (IFPEB) et Carbone 4, à destination des donneurs d’ordres du secteur de la construction (promoteurs, maîtres d’ouvrages, ingénieurs…). Elle a pour objectif de les former et de les guider dans la prescription de mesures bas carbone. En 2021, le hub compte 17 participants : Altarea, Bouygues Immobilier, Bouygues Construction, BNP Paribas Real Estate, CITIC, Covivo, Groupama Immobilier, ICADE, Linkcity, Poste Immo, Orange, Rabot Dutilleul, Covivio, Société du Grand Paris, Sogeprom et Vinci Immobilier. Plus de 35 maîtres d’œuvres (architectes, bureaux d’études TCE, Environnementalistes, …) ont également rejoint l’aventure : le hub mobilise de plus en plus et s’intensifie sans cesse.

 

Pour mener à bien sa mission, le hub dispose de deux outils : une base d’analyse de l’observatoire E+C- et un outil d’analyse des matériaux utilisés dans le secteur du bâtiment, basé sur les données de la base INIES.

Souhaitant se concentrer davantage sur l’évaluation de la maturité d’une filière de matériaux, le hub a diffusé en décembre dernier son premier brief de filière, sur le béton : cartographie des solutions, structuration de la filière en lien à sa trajectoire SNBC, et sa participation à la construction bas carbone.

Comment participer ?

Pour répondre à l’appel à innovation, il vous suffit de fournir une documentation commerciale et technique sur votre solution, des données carbone autour de votre innovation, ainsi que vos références. N’hésitez pas, manifestez-vous auprès du hub en répondant à l’appel à innovation avant le 30 mars !

Les bénéfices de votre participation :

  • Participer vous permettra d’élargir vos marchés en vous faisant connaître auprès des donneurs d’ordre du bâtiment :
    • L’intégration des innovations retenues dans le « book innovation » joint au brief
    • Un vote par les membres du hub identifiera deux innovations « coup de cœur » qui seront mises en avant lors de la restitution des messages clés du brief
  • Les participants du hub pourront émettre un avis sur votre innovation, afin de vous aider dans votre démarche

Répondre à l'appel innovation

 

Pour être contacté : hub_bascarbone@ifpeb.fr

 biosourcés
 matériaux et solutions
 écomatériaux
 bas carbone
 innovation
 bâtiment

Auteur de la page

  • IFPEB - Institut Français pour la Performance du Bâtiment

    Responsable communication et relations presse

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     biosourcés
     matériaux et solutions
     écomatériaux
     bas carbone
     innovation
     bâtiment