[ADEME Stratégie] Le numérique peut-il participer à la transition écologique ?

[ADEME Stratégie] Le numérique peut-il participer à la transition écologique ?

Alors que nous avons tous à l’esprit les déplacements évités grâce aux outils numériques, l’immatérialité d’Internet agit comme un écran d’invisibilité sur le coût environnemental que son usage représente. La croissance du trafic « entrant » de plus de 25 % par an, l’augmentation des capacités des réseaux ou des centres de données, ou encore le renouvellement rapide et le faible recyclage des terminaux mobiles, écrans, ordinateurs ou téléviseurs sont des sujets préoccupants.

C’est pourquoi le gouvernement a confié à l’ADEME et à l’Arcep en 2021 une mission pour mesurer l’empreinte environnementale du numérique en France, afin de définir in fine des leviers d’action pour une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux par les acteurs du numérique.

Au sommaire de ce numéro :

  • DATA / Quels sont les impacts du numérique ?
  • DOSSIER / À quelles conditions le numérique peut-il favoriser la transition écologique ?
  • ZOOM / Méthodologie de l’étude sur l’évaluation de l’impact environnemental du numérique

Le nouveau numéro de la lettre ADEME Stratégie est en ligne.

Actualité publiée sur ADEME Presse
Consulter la source

 numérique
 transition écologique
 data
 transition numérique

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     numérique
     transition écologique
     data
     transition numérique