Adapter la mobilité d’un territoire au changement climatique : une méthodologie du Cerema

1242 Dernière modification le 23/10/2018 - 11:08
Adapter la mobilité d’un territoire au changement climatique : une méthodologie du Cerema

Dans un contexte de changement climatique, la question de l’évolution de mobilité se pose à toutes les échelles du territoire. A partir de retours d’expériences en France et de comparaisons internationales, cet ouvrage propose des questionnements, des méthodes et des leviers pour adapter la mobilité d’un territoire au changement climatique.

 Adapter son territoire au changement climatique en agissant sur la mobilité

L’inertie du système climatique est telle que malgré la mise en œuvre des politiques d’atténuation du changement climatique, à l’avenir il sera nécessaire de s’adapter aux évolutions du climat afin d’en limiter les effets dans les territoires. Des phénomènes déjà observés vont s’accentuer et des phénomènes nouveaux vont apparaître, comme l’élévation du niveau de la mer. 

Quelles sont les incidences sur la mobilité ? Dans quelle mesure la mobilité est-elle vulnérable ? Comment anticiper et mettre en œuvre dès maintenant des actions d’adaptation de la mobilité au changement climatique ?

L’adaptation de la mobilité au changement climatique au niveau local est nécessaire dès à présent. Le changement climatique est un phénomène global, mais il ne se manifeste pas de la même façon dans les différents territoires : les questionnements d’adaptation ne sont pas identiques en montagne, sur le littoral, en ville ou dans l’espace rural, ou encore entre le nord ou le sud de la France.

C’est pourquoi les politiques d’adaptation sont nécessaires au niveau local, et doivent être envisagées de manière transversale.

Adapter la mobilité d’un territoire au changement climatique implique en effet:

  • une réflexion sur l’avenir du territoire, à partir d’hypothèses démographiques et économiques locales, reflets de tendances et de choix politiques ;
  • des prévisions du climat à long terme, climat qui dépend des émissions de CO2 , résultant elles-mêmes de conditions démographiques et économiques globales 

Une méthode qui combine atténuation et adaptation au changement climatique 

Cet ouvrage présente une méthode fondée sur une prospective d’ensemble du territoire, qui combine la problématique de l’atténuation du changement climatique, et de l‘adaptation du territoire à ce phénomène, en anticipant dès maintenant les transformations à opérer.

Initiée en réponse au plan national d’adaptation au changement climatique 1 (PNACC1), la démarche proposée est innovante en termes de méthodes et d’outils ; elle met notamment en évidence  une série de 9effets du changement climatique sur la mobilité et une série de de 7 leviers opérationnels qui peuvent contribuer à la mise en œuvre du PNACC2.

Afin de construire la démarche territoriale, plusieurs étapes préalables sont proposées, chacune est détaillée dans l’ouvrage :

  • Déterminer les fondamentaux : sensibiliser, choisir le climat auquel s’adapter, choisir un horizon de temps, préparer la territorialisation des résultats,
  • Identifier et territorialiser les effets du changement climatique sur la mobilité du territoire en s’appuyant sur neuf effets identifiés,
  • Relier effets et leviers à travers des scénarios d’adaptation, soit en précisant les enjeux, soit en précisant les leviers,
  • Mobiliser sept leviers d’adaptation pour définir/affiner le scénario souhaitable d’adaptation de la mobilité et le mettre en œuvre.

Trois études régionales pour l’adaptation au changement climatique sont ensuite analysées : l’étude du MEDCIE Grand Sud-Est, une étude prospective sur les effets du changement climatique dans le Grand Sud-Est pilotée par la mission d’études et de développement des coopérations interrégionale et européenne (MEDCIE), le SRCAE (Schéma Régional Climat Air Energie) de Rhône-Alpes et le SRCAE de Bourgogne. Les apports de ces trois études à la méthode pour adapter la mobilité d’un territoire au changement climatique sont caractérisés.

Par ailleurs, l’ouvrage propose une analyse de quatre contextes urbains étrangers , qui permettent de tirer des enseignements sur trois leviers d’action pour l’adaptation au changement climatique :

  • la dégradation des niveaux de service lors d’un événement exceptionnel,
  • l’accroissement de l’usage de la voiture individuelle climatisée par temps chaud,
  • la difficulté de déplacement des populations lors d’événements extrêmes.

L’ouvrage s’adresse aux acteurs des territoires (Régions, métropoles et agglomérations, DREAL) pour les aider à agir dans un cadre harmonisé de politiques locales en matière d’adaptation. 

Connaissances Adapter la mobilité d'un territoire au changement climatique : DÉCOUVRIR
Partager :