Action cœur de ville : premier bilan à mi-parcours du programme, trois ans après son lancement

Depuis trois ans, le programme Action Cœur de Ville joue un rôle majeur dans la revitalisation et l'attractivité des villes moyennes. Annoncé par le Premier ministre lors de la seconde Conférence nationale des territoires à Cahors en décembre 2017 et engagé dès le printemps 2018, il vise à renforcer l'attractivité des villes moyennes françaises, en investissant prioritairement dans leur centre-ville.

Le programme national Action cœur de ville répond à une triple ambition :

  • revitaliser les centres-villes ;
  • améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes ;
  • conforter le rôle moteur de ces villes dans le développement du territoire.

Il concerne l’ensemble de la France métropolitaine et Outre-mer, avec 222 territoires retenus, correspondant à 234 communes (certaines communes voisines en binôme). Véritable trame urbaine du pays, les collectivités retenues sont centrales au sein d’agglomérations de 21 000 à plus de 300 000 habitants. Leurs centres-villes sont des espaces indispensables à la vitalité de leur agglomération, parfois délaissés ou ayant souffert de la dégradation de leur habitat et du départ de commerces mais également de services, d’activités économiques et d’offre culturelle ; ils font aujourd’hui l’objet d’une reconquête résolue portée par les maires, les élus et acteurs locaux.

A travers des actions concrètes, dans 222 villes dites moyennes, le programme a permis à des centaines d’élus de construire leur projet de territoire, au plus près des réalités et des besoins de leurs habitants.

Le programme national porte une vision globale de la revitalisation des territoires à travers 5 axes :

  • Axe 1 - De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville ;
  • Axe 2 - Favoriser un développement économique et commercial équilibré ;
  • Axe 3 - Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions ;
  • Axe 4 - Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine ;
  • Axe 5 - Fournir l’accès aux équipements, services publics, à l’offre culturelle et de loisirs.

Les cinq axes thématiques sont optimisés par une approche transversale en matière d’innovation (sociale, environnementale, économique et commerciale, etc.), de transition énergétique et environnementale, et de promotion de la ville durable et « intelligente » (smart city). Ils s’inscrivent tous dans une exigence globale de concertation citoyenne du projet. Les actions proposées doivent être en cohérence avec le projet d’ensemble.

Aujourd’hui, 2,10 milliards d’euros ont été engagés sur les 5 milliards budgétés pour ce programme. Cette somme s’est déjà matérialisée dans les plus de 3 000 actions concrètes qui ont été lancées ces trois dernières années : centres-villes revitalisés, habitats et espaces publics rénovés, patrimoine revalorisé, et autant de projets qui redessinent chaque jour notre pays.

Retrouvez le bilan à mi-parcours du programme Action Cœur de ville (format pdf - 11.4 Mo - 05/03/2021)

EN SAVOIR PLUS :

Actualité publiée sur Plan Bâtiment Durable
Consulter la source

 villes et territoires
 aménagement
 urbanisme
 politiques publiques

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 villes et territoires
 aménagement
 urbanisme
 politiques publiques