[Dossier santé] #16 - L’Ecoquartier fluvial de l’Île-Saint-Denis : l’innovation au service de la qualité de l’air intérieur

La ZAC de l’Ecoquartier fluvial de L’Ile-Saint-Denis accueillera le Village des Athlètes le temps des compétitions sportives pendant les Jeux de 2024.  En phase Héritage, « Empreintes » proposera au sein de l’écoquartier des logements, des bureaux, un hôtel, une résidence étudiante, une cité des arts vivants et un pôle nautique, mais aussi des commerces et divers services.

Le groupement Pichet-Legendre, désigné au terme d’une consultation d’opérateurs immobiliers pour avoir imaginé un projet d’aménagement exemplaire, s’applique tout particulièrement à offrir aux futurs habitants des constructions saines respectueuses de leur santé. Pour cela, il a confié à MEDIECO, bureau de conseil et d’expertise en ingénierie de santé dans le cadre bâti et urbain, le pilotage de la réflexion sur la Qualité de l’Air Intérieur (QAI) afin de répondre à un cahier des charges ambitieux fourni par la SEM Plaine Commune dans le cadre du projet PRESCRIAIRBAT. Une démarche innovante de prise en compte des enjeux de qualité de l’air a notamment été adoptée sur 2 programmes qui accueilleront une résidence étudiante (lot PE2) et un immeuble de bureaux (lot PE5) en "Phase Héritage". Cet article met en lumière les bénéfices attendus sur la santé des futurs occupants, ainsi que les solutions apportées par le groupement Pichet-Legendre, acteur de ce nouveau lieu de vie durable.

 

Un cahier des charges exigeant

Dans le but de garantir, de maximiser et de pérenniser cette démarche exemplaire d’amélioration de la qualité de l’air intérieur le groupement Pichet-Legendre a établi des prescriptions exigeantes à toutes les phases du projet. L’une des premières, sera de filtrer l’air neuf provenant de l’extérieur. Les systèmes de ventilation assureront des débits d’air neuf suffisants et les matériaux de construction et de finition à faible impact sanitaire seront passés au crible. A réception, le contrôle des débits de ventilation et les mesures de qualité de l’air intérieur permettront de vérifier que le projet répond aux performances fixées en conception.

Des solutions innovantes pour y répondre

Conscient de ces objectifs majeurs, le groupement Pichet-Legendre a ainsi porté sa réflexion sur des solutions innovantes de réduction des concentrations de polluants dans l’air intérieur à travers 3 leviers d’action :

  • Réduction des polluants atmosphériques en proximité
  • Réduction des transferts vers l'air intérieur
  • Réduction des concentrations intérieures

La réalisation d’un benchmarking des innovations auprès des industriels et des fabricants a été la 1ère étape. A l’issue de cette analyse, en adéquation avec les différents enjeux des 2 programmes ciblés, il a été décidé d’appliquer les solutions suivantes en vue de la « Phase Héritage » :

  • Résidence étudiante

Pour contribuer à une meilleure qualité de l’air dans le bâtiment, une lasure dépolluante sera appliquée sur le bardage bois. Des entrées d’air murales électrostatiques, positionnées dans chaque chambre, filtreront les particules fines présentes dans l’air extérieur (efficacité de 50 à 70% sur les ePM1, > 65% sur les ePM2,5 et > 80% sur les ePM10). En complément, la gestion de la qualité de l’air intérieur et du renouvellement d’air seront assurés par une VMC simple flux connectée. Intégrant un registre et reliée à des capteurs, elle pourra faire varier le débit d’air selon les besoins de CO2 capté dans la pièce de vie et l’hygrométrie mesurée dans la salle de bains. Ce système sera appliqué pour la première fois en France à l’échelle de l’habitation collective.

  • Immeuble de bureaux

L’installation d’une ventilation double flux est prévue sur ce bâtiment. Elle assurera la filtration des polluants atmosphériques de l’air entrant au niveau des CTA grâce à :

  • Une filtration particulaire de type ePM2,5 50% + ePM1 80% associée à ;
  • Une filtration moléculaire pour réduire l’entrée de NO2 à l’intérieur du bâtiment ;
  • Une prise d’air neuf éloignée de toute source de pollution.

Le groupement Pichet-Legendre a voulu aller encore plus loin en choisissant une solution d’épuration de l’air grâce à une filtration moléculaire sur les éléments terminaux en complément de la filtration particulaire et moléculaire de la CTA. Par ailleurs, ce système intelligent est capable de hiérarchiser les pollutions et de faire de la prédiction, ce qui lui permet de traiter efficacement la QAI par l’application de débits d’air neuf dimensionnés au juste besoin. Pour cela, il intègre un monitoring de la qualité de l’air extérieur et intérieur dont les données sont traitées et transmises en consignes claires au système de GTB qui pilotera le système de traitement d’air.

 

Bénéfices attendus sur le bien-être des occupants

La filtration particulaire et l’action dépolluante de la lasure ou du filtre à charbon actif sur le NO2 auront un impact positif sur les occupants.

La présence du capteur d’hygrométrie dans chaque salle de bains de la résidence étudiante favorisera un bon renouvellement d’air en évacuant l’humidité excessive.

La prise en compte du confinement par le suivi du CO2 dans la future résidence étudiante permettra de remédier aux effets intrinsèques du CO2. En effet, une étude expérimentale chez l’Homme suggère un effet du CO2 sur la performance psychomotrice (prise de décision, résolution de problèmes) à partir de 1000 ppm (ANSES, 21/09/2016).

Grâce à la mise en œuvre de ces solutions ambitieuses et vertueuses, ces projets exemplaires contribueront sans nul doute à améliorer le bien-être et la santé de leurs futurs usagers.

Article signé : Deborah LITERA, directrice de programmes Grands projets Urbains, Pichet et  Anne-Lyse Percheron, responsable de projets, Medieco

 

 Consulter l'article précédent : #15 - Le chantier, un déterminant de la qualité de l’air intérieur

 


           

Dossier soutenu par

Velux, Santé & Bien-être

 

Santé &bien-être dans nos bâtiments

Retrouvez tous les articles du dossier

 Santé & confort dans nos bâtiments ?

 Dossier santé
 santé et confort
 bâtiment
 QAI
 ville durable
 écoquartier
 ouvrages olympiques

Auteur de la page

  • Claire-Sophie Coeudevez

    Directrice associée

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Dossier santé
     santé et confort
     bâtiment
     QAI
     ville durable
     écoquartier
     ouvrages olympiques