A partir du 24 mars, les premiers labels BBCA seront délivrés

A partir du 24 mars, les premiers labels BBCA seront délivrés

L’association BBCA a lancé en mai 2015 le référentiel BBCA (Bâtiment Bas Carbone) reposant sur quatre critères : adopter une construction raisonnée, avoir une exploitation maîtrisée, gérer le stockage de CO2 et s’inscrire dans une économie circulaire. Aujourd’hui, l’association annonce la création du label BBCA qui reposera sur la somme de ces critères pour définir un « score BBCA ». Les premiers seront délivrés par Certivea, à partir du 24 mars prochain pour les bâtiments non résidentiels. Des discussions sont en cours avec Promotelec et Cerqual pour le logement.

Celui-ci consistera à noter sur 100 la construction, en prenant en compte la conception/construction raisonnée et la maîtrise des consommations en phase d’exploitation, et en attribuant des points supplémentaires pour le stockage du carbone et pour les aspects recyclage ou extension de la durée de vie.

Aujourd’hui, 1m² de bâtiment construit est égal à 1 tonne de CO2 émise, la moitié pour la construction et l’autre pour l’exploitation. L’objectif est de diviser cela par deux, soit d’atteindre 500 kg d’émission de CO2, entre la construction et l’exploitation du bâtiment. L’idée est de transformer les kg en points BBCA, soit en nombre d’émissions de CO2 évitées.

Le « score BBCA » est établi comme suit : 1 point BBCA sera équivalent à 10 kg de CO2non émis ou 15 kg de matériaux biosourcés stockés. Sur la base de HQE Performance(pour la construction) et de la RT 2012 (pour l’exploitation), le label BBCA valorisera les progrès par rapport aux valeurs de ces deux références.

Le label BBCA pourra être demandé par le maître d’ouvrage, qui sera accompagné par un référent BBCA. Il sera délivré en deux temps : à la fin de la conception sur la base d’un audit conception (généralement en DCE). Le label sera provisoire. Puis à la fin de la réalisation, sur la base d’un DOE pour que celui-ci devienne définitif. Le prix du label est de 6.000€ HT pour les bureaux, soit 3.000 € par phase, et nécessitera de 2 à 5 jours/hommes pour l’accompagnement par le référent BBCA.

Pour finir, le label BBCA exigera des valeurs de consommations énergétiques inférieures à celles de la réglementation thermique en vigueur (actuellement RT2012 pour le neuf et RT de l’existant en rénovation). Il permettra également de se préparer à la mise en œuvre de la future réglementation RBR 2020 (Réglementation Bâtiment Responsable) qui se substituera entre 2018 et 2020 à la réglementation thermique actuelle : RT2012.

Trois référentiels verront le jour :

  • BBCA bâtiment neuf disponible à partir de mars 2016
  • BBCA bâtiment en rénovation disponible fin 2016
  • BBCA quartiers disponible fin 2016

 

Article rédigé par ALTEREA

D'autres actualités sur www.alterea.fr

Auteur de la page

  • ALTEREA Ingénierie

    Ingénieriste de l'énergie

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes