#16 - Massifier la rénovation avec le Parcours de Rénovation Energétique Performante (PREP) pour les maisons

Quand la somme des travaux de rénovation successifs ne donne pas de résultat performant, il est temps de passer à la rénovation globale. Le Parcours de Rénovation Energétique Performante des maisons est la marque de confiance qui permet aux ménages de réaliser des économies tout en créant des filières locales et des emplois non délocalisables.

La rénovation des maisons en 2020 :

Les années se succèdent et se ressemblent, tout comme les études TREMI de l’Ademe. De 2014 à 2016, sur les 5,1 millions de ménages qui ont réalisé des travaux de rénovation, il n’y a que 5% de maisons rénovées qui ont gagné plus de 2 étiquettes énergétiques (DPE). Les résultats pour la période 2017-2019 sont semblables. Pour ces 5% de maisons, la réussite est due à la réalisation de plus de 4 bouquets de travaux simultanément. Ces études mettent en évidence que la rénovation globale d’une maison semble la solution. Après ce constat, il semblerait logique de faciliter et d’impulser une démarche de rénovation globale et performante de l’habitat horizontal, d’autant qu’une maison énergivore a un impact non négligeable sur la salubrité et la santé de ses occupants, les menant parfois jusqu’à la précarité et une dépréciation de rues ou de quartiers.

Des maires précurseurs :

C’est sur ce constat, en s’inspirant des dispositifs existants et en transformant l’essai, que Xavier Lemoine, maire de Montfermeil (93), et Philippe Laurent, le maire de Sceaux (92) l’ayant très vite rejoint, ont élaboré le Parcours de Rénovation Energétique Performante (PREP) pour les maisons de leurs quartiers pavillonnaires. C’est ainsi qu’ils ont enclenché la massification des rénovations, en mettant en œuvre les processus nécessaires à la rénovation globale afin de tendre vers l’étiquette énergétique A, voire B pour chaque maison. La Métropole du Grand Paris, mobilisée depuis sa création pour apporter un service équitable à tous les ménages, assure une coordination en incarnant un relais majeur suffisamment motivant pour que 51 communes rejoignent les villes de Montfermeil et Sceaux. Cette coordination se traduit par la signature de conventions avec le Ministère de la Transition Ecologique (pour le Service d’Accompagnement à la Rénovation Energétique – SARE), avec Dorémi (entreprise solidaire d’utilité sociale, acteur majeure de la rénovation) et avec des organismes de financement (Banque Postale, Banque coopérative La Nef).

 

Le PREP, une marque de confiance :

Les principaux freins à la rénovation énergétique sont les lourdeurs administratives, pour monter les dossiers, réaliser les demandes d’aides financières, identifier le reste à charge pour le ménage et arriver à le faire financer. A ces difficultés s’ajoutent le manque d’accompagnement et de confiance envers les artisans, suite aux différentes communications sur les « arnaques » et malfaçons.

Le PREP est composé de trois tiers de confiance : le tiers de confiance de proximité (le Maire), le tiers de confiance technique (avec l’accompagnement et l’expertise de Dorémi) et le tiers de confiance de financement (avec le support d’un opérateur de proximité qui réalise le montage administratif et financier du ménage).

 

Le tiers de confiance de proximité :

Le PREP est avant tout une mobilisation locale qui est mise en œuvre par le Maire de la commune afin  d’instaurer la confiance, tout en faisant passer un message fort et ambitieux aux citoyens et aux acteurs économiques locaux. Cette mobilisation passe par une communication accrue sur tous les supports de la commune (magazine, newsletter, réseaux sociaux…) et par la création d’événements (forum de la rénovation, visites sur le thème des économies d’énergies avec photos thermiques, conférence-débat…). L’ensemble est animé par un référent, en contact direct avec l’opérateur de proximité.

Ce dernier est l’interlocuteur privilégié du ménage depuis la première permanence, et l’ouverture du dossier, jusqu’à la fin des travaux. Il s’agit la plupart du temps d’un représentant d’une Agence Locale de l’Energie et du Climat (ALEC), d’un Espace Faire ou d’une Maison de l’Habitat, qui travaille en collaboration avec les CAUE et les architectes (dont les ABF). Il assure la réalisation des dossiers administratifs, recherche les financements adéquats, réalise une visite d’évaluation de la maison, assiste le ménage dans la lecture des devis et l’accompagne jusqu’à la fin des travaux.

Il est en lien permanent avec le référent de la commune et le tiers de confiance technique.

 

Le tiers de confiance technique :

Il s’agit d’un coordonnateur technique, formé et accompagné par Dorémi. Il a pour rôle de rechercher et constituer des équipes d’artisans locaux. Il assure une formation et un accompagnement sur chantier de ces équipes. Il s’agit d’une formation à coopérer entre eux, à faciliter le travail en équipe et à garantir la performance. Il les accompagne lors des ELAT (Etat des Lieux Architecturaux et Techniques) afin d’évaluer le meilleur rapport travaux / performance.

 

Le tiers de confiance de financement :

C’est sur cette garantie d’accompagnement du ménage par le tiers de confiance de proximité (le référent de la commune et l’opérateur de proximité) et avec l’expertise technique, assurée par le coordonnateur technique, que des solutions de financement peuvent être mises en œuvre.

C’est ainsi que la Banque Postale a signé une convention avec la Métropole du Grand Paris afin de faciliter le déploiement de l’EcoPTZ et que la banque coopérative La Nef a créée l’EcoPREP (prêt jusqu’à 18 ans, pour tout public, quelque soit l’âge et en prenant en compte une partie des économies sur facture, liées à la rénovation).

 

Les impacts positifs du PREP :

Outre le bien-être retrouvé, la garantie d’une bonne qualité de l’air dans la maison, l’absence de maladies respiratoires liées à la moisissure ou aux courants d’air, le ménage bénéficie d’une véritable amélioration de son niveau de vie grâce aux économies sur sa facture. 

En massifiant la rénovation énergétique, les entreprises locales bénéficient d’un développement important de leur chiffre d’affaires qui leur permet de recruter du personnel. D’autres entreprises peuvent se réorienter et s’implanter sur le territoire apportant une nouvelle dynamique et une attractivité économique locale. C’est aussi une opportunité pour développer les métiers associés au bâtiment, à l’aménagement et à la rénovation énergétique dans les formations initiales et continues.

 

Mutualisation, partage et légitimité du PREP :

Ces maires précurseurs de Montfermeil et Sceaux, soutenus par la Métropole du Grand Paris et suivis par 51 autres maires, ont le soutien de l’Association des Maires de France pour permettre le déploiement du PREP sur l’ensemble du territoire national.

Le Parcours de Rénovation Energétique Performante (PREP) est un signal d’alerte très positif pour les industriels, les filières de matériaux, les acteurs de la rénovation et de la construction. C’est dans ce cadre qu’ils ont choisi, en janvier 2019, le PREP comme un des 5 projets structurants du CSF-IPC (Comité Stratégique de Filière « Industries Pour la Construction » du Conseil National de l’Industrie).

 

Le Parcours de Rénovation Energétique Performante (PREP) est un écosystème vertueux qui change en profondeur la commune et la qualité de vie des citoyens, ceci avec un impact économique très fort. C’est un véritable changement de paradigme. En effet, il est inédit que des maires deviennent des acteurs majeurs de la construction d’une société plus résiliente, à travers des solutions aux impacts aussi importants sur la diminution des gaz à effet de serre, dépassant très largement le territoire de la commune.

Un article signé Florence PRESSON, adjointe au maire de Sceaux, représentante de l’AMF et pilote opérationnel du PREP à Grand Paris Grand Est et Hugues VERITE, délégué permanent du CSF-IPC


Article suivant : #17 - Dynamiques et perspectives européennes de l’industrialisation des rénovations énergétiques

Retour à la page d'accueil du dossier

UN DOSSIER RÉALISÉ AVEC LE SOUTIEN DE :

 dossier rénovation
 rénovation

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     dossier rénovation
     rénovation