Une Voirie pour Tous : un programme d’animation du Cerema au plus près des territoires

Publié par Roche Ceridwen
Explorer et apprendre ensemble pour repenser l’espace public et les mobilités autrement, tel est le credo de ce programme partenarial (État, collectivités, réseaux de professionnels, milieux associatifs…) animé par le Cerema et qui s’adresse aux collectivités ainsi qu’à l’ensemble des acteurs privés ou publics de l’aménagement de la voirie et des espaces publics urbains.
 
LE DISPOSITIF EN QUELQUES MOTS

 

L’objectif du programme est de promouvoir les pratiques d’aménagement de la voirie et des espaces publics qui :

  • permettent un partage plus équilibré de ces lieux entre tous les usages urbains

  • redonnent toute leur place aux modes actifs ainsi qu’aux autres modes alternatifs à la voiture « solo »

  • repensent les espaces de vie autrement, pour plus de bien-être, de sécurité, de confort d’usage, de lien social, d'urbanité et d’attractivité.

Il s’inscrit dans une approche systémique visant à prendre en compte toutes les composantes et sensibilités de l’aménagement de ces lieux de vie.

Il place l’aménagement de l’espace-rue à la croisée des politiques de mobilité et d’urbanité pour répondre de façon toujours plus efficace aux nombreux enjeux qui questionnent la façon d’aménager l’espace public : transition écologique, énergétique, numérique, adaptation au changement climatique, gestion économe des ressources, adaptation au vieillissement de la population, accessibilité pour tous, sécurité des déplacements, qualité de vie …

Conçu comme un dispositif d’animation avant tout, il comporte les 3 volets suivants :

Les 3 volets du programme d'animation UVT

 

Il s’adresse aux praticiens et aux élus en collectivités locales, services de l’État, CAUEs, agences d'urbanisme, aux réseaux de professionnels du secteur privé, aux associations d’usagers …

Et comporte différentes actions, parmi lesquelles l’organisation de journées d’échanges, de formationsl’élaboration de documents techniques ou de porté-à-connaissance auprès du grand public, ainsi que l’animation d’un site internet spécifiqueet celle d’un compte Twitter @programmeUVT.

L'abonnement aux "infos" UVT permet aussi de suivre l’actualité (dates des journées techniques ; parution d’ouvrages, de fiches ou de réglementations d’actualité en lien avec la thématique ; toutes autres informations pouvant intéresser la communauté métier ...).

 

LES JOURNÉES D’ÉCHANGES

Les journées d’échanges constituent l’élément central du dispositif.

Organisées essentiellement par les directions territoriales du Cerema, en collaboration avec des organismes partenaires locaux, leur nombre s’est accru d’année en année, avec une moyenne qui se situe actuellement autour d’une vingtaine par an.

Panel de programmes de journées UVT 2018

 

En 20182rencontres (journées ou 1/2 journées) ont été organisées par le Cerema, dont une d’ampleur nationale.

Auxquelles se rajoutent 5 rencontres labellisées « UVT », organisées à l’initiative d’associations (Rue de l'avenir, AU5V, EVAD Dijon).

Au total, 2500 personnes ont participé à ces manifestations.

 

D’une façon générale, les rencontres ne sont pas standardisées, mais adaptées sur le fond et à la forme, aux besoins et attentes exprimées localement. Les thématiques et les collaborations partenariales d’organisation sont diversifiées selon les publics visés. Des nouvelles formules (diagnostic en marchant, parcours à vélo, ateliers prospectifs ...) sont intégrées

Bâties sur le format « partage / débat / échanges », ces rencontres sont perçues comme un excellent moyen pédagogique permettant de bousculer les habitudes locales et sensibiliser/informer régulièrement tous les acteurs, dont les nouveaux élus et les nouveaux techniciens des collectivités.

En matière de thématiques, elles abordent de façon alternée :

  •  des sujets historiques, de fond, comme celui du vélo, de l’accessibilité ou encore de la ville apaisée et des zones à circulation apaisée,

  • et des sujets plus nouveaux, ou ancrés dans l'actualitéPar exemple :

    • Quelle boite à outils utiliser pour développer la marche plaisir en ville ?

    • Comment la nature en ville peut être un levier pour une pratique alternative de l'espace public ? *

    • Comment les intelligences numériques et collaboratives vont-elles impacter la conception, l’aménagement et l’usage des espaces publics urbains ?

    • Comment le traitement des espaces publics, coordonné avec des politiques de mobilité durable, peut-il constituer l’un des leviers pour redonner de l'attractivité et redynamiser les centres-bourgs ou les cœurs de villes moyennes ?

L’organisation des rencontres par les Dters et leur essaimage géographique permet de sillonner tout le territoire national et d’aller aussi à la rencontre des petites et moyennes communes.

Ces journées ont ainsi été hébergées (liste non exhaustive) :

  • par des métropoles, parmi lesquelles : Paris, Lille, Nancy, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Rennes, Lyon, Dijon, Rouen, Montpellier, Aix-en-Provence, ...

  • par des villes moyennes : par exemple Arras, Dunkerque, Creil, Evreux, La Rochelle, Angers, Limoges, Poitiers, Pau, Perpignan, Ajaccio, Cayenne, Pointe à Pitre ...

  • par des petites communes ou des bourgs, comme Virey-le-Grand (1300 hab, en Saône-et-Loire), Villers-Escalles (1800 hab, en Normandie), Boé (5500 hab, dans le Lot et Garonne), Sorbiers (8000 hab, dans la Loire), Foix (9700 hab, en Ariège), Saint Avé (10 800 hab, dans le Morbihan), ...

 

RÉTROSPECTIVE DES JOURNÉES 2018

Ci-après, la liste des rencontres qui se sont tenues en 2018, classées selon les thématiques abordées.

 

ESPACES PUBLICS / CENTRES-BOURGS / COEURS DE VILLE MOYENNE

Coeur de ville

 

 

Article publié sur Cerema Actualités
Consulter la source


Modéré par : Alice Dupuy

Autres actualités dans "Information"

Eau : Les systèmes d’assainissement modulables, une solution pour répondre à l’enjeu sanitaire mondial

Publié le 22 mai 2019 - 13:10

Collectifs ou unitaires, il peut être difficile d’étendre la capacité des stations de traitement des eaux usées et par conséquent de faire face à la croissance de la population et à l’imperméabilisation des sols. Face à cette probléma (...)

Restauration patrimoniale et béton armé : à Grenoble, la tour Perret entame sa cure de jouvence

Publié le 22 mai 2019 - 09:21

La plus ancienne structure en béton armé de grande hauteur d'Europe fera l'objet d'une vaste opération de restauration.  Cela fait presque cent ans qu’elle fait partie du paysage grenoblois. Construite en 1924, la tour Perret, const (...)

Éolien et solaire battent des records de production au premier trimestre 2019

Publié le 22 mai 2019 - 09:09

ENERGIES. Selon le Panorama de l'électricité renouvelable, les parcs éolien et solaire ont battu leurs records de production. Au premier trimestre 2019, les énergies renouvelables ont couvert plus de 20 % de la consommation électrique (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus