Une « petite » loi Energie décidément pas à la hauteur

Publié par CLER La rédaction

Pour le CLER - Réseau pour la transition énergétique, le Projet de loi sur l’énergie du gouvernement est un nouvel acte de détricotage de la Loi de transition énergétique et de l’Accord de Paris. Nous appelons le gouvernement et les parlementaires à le corriger, en rehaussant l’objectif de réduction des consommations énergétiques, et en ajoutant des mesures indispensables, comme le renforcement des moyens pour les territoires ou l’accompagnement des transitions professionnelles.

 

Pour Jean-Baptiste Lebrun, directeur du CLER – Réseau pour la transition énergétique :

« Ce projet de loi est court mais c’est suffisant pour être très mauvais. L’objectif de neutralité carbone en 2050 doit absolument y être précisé, dans une définition claire et ambitieuse, et ne peut servir d’alibi aux graves reculs que pourrait entériner ce texte en matière de transition énergétique. Le gouvernement renonce en particulier à toute action ambitieuse en matière d’économies d’énergie sur les dix prochaines années. C’est regrettable pour l’économie française, pour les citoyens dont les factures continueront d’augmenter, et pour la planète qui continuera de se réchauffer et de voir ses ressources gaspillées. »

 

En abaissant l’objectif d’efficacité énergétique de 20 % à 17 % en 2030, le gouvernement montre que la baisse des consommations n’est toujours pas le cœur de la stratégie énergétique nationale. Le cercle vicieux se poursuit : faute d’investissements dans la rénovation efficace des bâtiments, l’État revient sur ses objectifs. Aucun moyen concret n’est mis en œuvre, alors que certains d’entre eux sont pourtant prévus par la Loi comme le Service public de la performance énergétique de l’habitat (SPPEH) pour accompagner les ménages sur le terrain ou l’obligation de rénovation des passoires énergétiques d’ici 2025. « C’est d’autant plus regrettable que les blocages ne sont ni techniques, ni économiques, ce sont des choix politiques », poursuit Jean-Baptiste Lebrun.

Article publié sur CLER - Actualités
Consulter la source


Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Opinions"

[Interview] : Promouvoir la rénovation performante des écoles en climat méditerranéen

Publié le 23 avril 2019 - 11:15

Interview de Claudia BOUDE BATLLE, conseillère Energie et Habitat (Espace Info Energie Est Hérault, GEFOSAT) et Michaël GERBER, chargé de mission Collectivités (Agence Locale de l’Energie et du Climat, )Montpellier Métropole), réalisé (...)

#26 - Transition et résilience Pour un nouveau paradigme urbain !

Publié le 18 avril 2019 - 13:02

B. Guézo, CEREMA, Texte publié initialement dans Préventique et actualisé le 15 avril 2019   On parle aujourd'hui de résilience des villes : de quoi s'agit-il ? Une ville sera dite « résiliente » si elle parvient à éviter une catastro (...)

Rénovation du bâti ancien : la coordination des acteurs, clé de l’approche globale énergie, carbone, environnement et bien sûr santé !

Publié le 09 avril 2019 - 09:50

En vue du colloque Défis Bâtiment Santé qui aura lieu le 4 juillet, Andrés LITVAK et Élodie HÉBERLÉ ont été interviewés par Marie Bérenger pour Bâtiment Santé Plus, organisateur de l'événement, afin de parler rénovation dans le bâti (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus