Une « petite » loi Energie décidément pas à la hauteur

Publié par CLER La rédaction

Pour le CLER - Réseau pour la transition énergétique, le Projet de loi sur l’énergie du gouvernement est un nouvel acte de détricotage de la Loi de transition énergétique et de l’Accord de Paris. Nous appelons le gouvernement et les parlementaires à le corriger, en rehaussant l’objectif de réduction des consommations énergétiques, et en ajoutant des mesures indispensables, comme le renforcement des moyens pour les territoires ou l’accompagnement des transitions professionnelles.

 

Pour Jean-Baptiste Lebrun, directeur du CLER – Réseau pour la transition énergétique :

« Ce projet de loi est court mais c’est suffisant pour être très mauvais. L’objectif de neutralité carbone en 2050 doit absolument y être précisé, dans une définition claire et ambitieuse, et ne peut servir d’alibi aux graves reculs que pourrait entériner ce texte en matière de transition énergétique. Le gouvernement renonce en particulier à toute action ambitieuse en matière d’économies d’énergie sur les dix prochaines années. C’est regrettable pour l’économie française, pour les citoyens dont les factures continueront d’augmenter, et pour la planète qui continuera de se réchauffer et de voir ses ressources gaspillées. »

 

En abaissant l’objectif d’efficacité énergétique de 20 % à 17 % en 2030, le gouvernement montre que la baisse des consommations n’est toujours pas le cœur de la stratégie énergétique nationale. Le cercle vicieux se poursuit : faute d’investissements dans la rénovation efficace des bâtiments, l’État revient sur ses objectifs. Aucun moyen concret n’est mis en œuvre, alors que certains d’entre eux sont pourtant prévus par la Loi comme le Service public de la performance énergétique de l’habitat (SPPEH) pour accompagner les ménages sur le terrain ou l’obligation de rénovation des passoires énergétiques d’ici 2025. « C’est d’autant plus regrettable que les blocages ne sont ni techniques, ni économiques, ce sont des choix politiques », poursuit Jean-Baptiste Lebrun.

Article publié sur CLER - Actualités
Consulter la source


Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Opinions"

CUBE2020 : pourquoi participer ? Témoignage des Cubistes RATP

Publié le 16 juil. 2019 - 10:01

Après avoir réduit leur consommation énergétique de 12% entre 2004 et 2015, la RATP renouvelle son engagement avec l’obtention de la certification ISO 50001 en 2017 et se fixe un nouvel objectif de -20% entre 2015 et 2025. La particip (...)

CUBE2020 : la Green Team de Natixis, adepte du concours et d'innovations cubesques

Publié le 09 juil. 2019 - 08:45

Cube2020, c'est le concours d'usages et d'économies d'énergie organisés par l'IFPEB. Pendant 1 an, les utilisateurs des bâtiments candidats s'engagent à réduire leur consommation énergétique, à mobiliser leurs équipes sur l'enjeu d'un (...)

Tribune pour l’interdiction de la mise en location des passoires énergétiques

Publié le 27 juin 2019 - 11:31

A l’initiative du CLER - Réseau pour la transition énergétique, 17 organisations de la société civile et 35 parlementaires de différentes sensibilités politiques demandent ensemble au Premier Ministre de soutenir les amendements pour (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus