Une alliance mondiale inédite pour l’économie sociale et solidaire

400 participants de 50 pays sont réunis les 10 et 11 juillet à Paris pour adopter un Manifeste commun et bâtir une feuille de route concrète pour le développement international de l’économie sociale et inclusive. Au cœur des discussions, la mise en œuvre concrète des objectifs de développement durable (ODD).

Un rendez-vous inédit

Comment répondre aux défis environnementaux, démographiques et sociaux actuels ? Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, à l’initiative de cette rencontre inédite, souligne l’importance de bâtir de nouvelles alliances : « Il s’agit de passer de la compétition à la coopération ».

 

C’est ainsi que pendant deux jours, des délégations de 50 pays, de nombreuses institutions internationales ainsi que des entreprises et ONG du monde entier se sont donné rendez-vous afin d’élaborer ensemble des propositions pour que l’économie sociale et solidaire devienne la norme.

La mise en œuvre des ODD ne se fera pas sans l’économie sociale et solidaire

Depuis l’adoption des 17 objectifs de développement durable (ODD) par les Nations Unies en 2015, les acteurs publics mais aussi les entreprises ont bien compris l’importance de prendre en compte l’impact social de l’économie pour un monde plus durable.

Au Canada par exemple, où 11 200 entreprises sociales emploient 220 000 salariés, l’impact de l’ESS sur le développement socio-économique du pays est publiquement reconnu. Pour Marie-Eve Proulx, ministre canadienne déléguée au développement économique régional, c’est une évidence : les entreprises sociales contribuent pour beaucoup à la vitalité des communautés et des territoires – notamment autochtones.

Miguel Cabrita, secrétaire d’État à l’Emploi du Portugal, affirme que l’ESS est devenue une source soutenue de croissance, de plein emploi et de travail décent pour tous au Portugal, allant dans le sens de l’objectif de développement durable n°8 (« Travail décent et croissance économique »). En Colombie, pour atteindre l’ODD n°3 (« Bonne santé et bien-être »), des coopératives et mutuelles sont désormais opératrices des politiques publiques en matière de santé : elles sont actrices à 54 % du système de santé.

Si l’économie sociale et solidaire s’affirme progressivement comme créatrice de richesse et de développement, c’est également le financement de ces entreprises et la force du collectif qui pourront pleinement concrétiser la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD).

Adoption du Manifeste de Paris pour l'économie sociale et solidaire

A l'issue des deux jours de rencontre, les participants au sommet "Pact for Impact" ont adopté un manifeste volontaire, dans lequel ils s'engagent à fonder une alliance pour promouvoir l'économie sociale et inclusive dans le monde. 

Les parties prenantes auront notamment vocation à se retrouver en marge des G7, G20 et assemblées générales de l’ONU pour faire le suivi des engagements pris volontairement.

 

Manifeste Pact for Impact : Alliance mondiale pour une économie sociale et inclusive

Crédits : A. Bouissou / Terra

Article publié sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire
Consulter la source


Modéré par : Alexia ROBIN

Autres actualités dans "Information"

Le logiciel PME booste l’éco-responsabilité du data center MRS2 d’Interxion

Publié le 14 août 2019 - 10:42

Le data center MRS2 du groupe Interxion, opérateur européen de data centers de colocation, a été inauguré il y a un peu plus d’un an. Ce bâtiment exceptionnel connecte Marseille et la France à l’Afrique, au Moyen-Orient et à l’Asie (...)

Le CLER, défenseur des énergies renouvelables depuis 1984

Publié le 14 août 2019 - 10:25

EnR et CLER : une rime d’enfer. Réuni.e.s lors de leur rencontre annuelle en juin 2019, les adhérent.e.s ont écrit leur petite histoire des énergies renouvelables. Retour sur les origines de notre association et ses principales idées (...)

Vers une production de froid plus éco-responsable

Publié le 14 août 2019 - 10:18

Utiliser seulement de l'eau et de l'électricité pour produire du froid, c'est la promesse d'une technologie novatrice, compacte, efficiente en énergie et robuste pour de multiples marchés. Explications. La production de froid est une (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus