Transition énergétique, logement, rénovation : le gouvernement met les bouchées doubles

 énergie  logement  rénovation   transition énergétique

Lors de son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale le 12 juin dernier, le Premier Ministre Édouard Philippe a livré plusieurs axes de transformation dans les domaines du logement, de la rénovation et de la transition énergétique. Détails.

Le gouvernement souhaite désormais mobiliser les acteurs pertinents des territoires afin d’apporter de nouvelles solutions dans les domaines du logement, de la mobilité et de la transition énergétique.

Les pistes des secteurs du logement et des transports

Concernant le logement et les transports, le constat fait état d’une insuffisance des aides. Ainsi, des pistes sont à l’étude :

  • Pour les salariés : une prime de 1 000 euros pour leur déménagement, un accès aux offres d’Action Logement et à la garantie Visale
  • Pour les demandeurs d’emploi : des aides pour passer le permis de conduire, des offres de locations de voitures bon marché et un accès à des plateformes de mobilité
  • Pour toutes les catégories socio-professionnelles : des organismes intermédiaires qui ouvriraient la voie à la sous-location des logements sociaux grâce à des dérogations aux procédures d’attribution de droit commun

Dans le secteur du logement, la production de résidences jeunes dans le parc social est également une piste.

Vers une accélération de la rénovation énergétique

Les 380 000 rénovations énergétiques par an sont insuffisantes pour le gouvernement qui a fixé un objectif de 500 000 logements rénovés par an. Aussi, des interrogations sur la pertinence et l’efficience des dispositifs d’aide (CITE, Eco-PTZ, CEE, chaudières et pompes à chaleur à 1 euro…) émergent. Le Premier ministre aurait donc évoqué la désignation d’un « chef de file unique » parmi les acteurs de la filière afin de mieux informer les particuliers. Une remise à plat de ces aidesva être effectuée pour qu’elles bénéficient aux ménages qui en ont le plus besoin, ce qui n’est pas toujours le cas à l’heure actuelle. Le CITE, notamment, se transformerait en une aide « plus massive ».

Le gouvernement va également s’appuyer sur la massification de la rénovation énergétique qui permet de motiver les investissements et de réduire le coût des travaux.

Du nouveau pour la transition énergétique

Concernant la transition énergétique, le gouvernement ne perd pas de vue les objectifs relatifs à la diminution des déchets, au recyclage des matériaux et à l’économie circulaire. Dans un premier temps, les efforts seront concentrés autour du développement des circuits courts, des réseaux de réemploi et des systèmes de recyclage. La loi de lutte contre le gaspillage sera examinée en septembre. Édouard Philippe souhaite faire disparaître tous les produits jetables de l’Administration dès 2020 et promet une grande concertation avec les collectivités autour du recyclage du plastique et de la mise en place de consignes. Il est également envisagé d’imposer un taux minimum de plastique recyclé dans les emballages et l’interdiction progressive des boites en plastiques ne contenant pas de plastique recyclé.

Dans ce domaine, le rôle des collectivités territoriales, des entreprises de l’économie sociale et solidaire et des organisations non-gouvernementales est primordial.

Edouard Philippe l’a annoncé, « ces 12 prochains mois seront ceux de l’accélération écologique ». Ainsi, la centrale nucléaire de Fessenheim fermera avant la fin de l’année 2020. En parallèle, le gouvernement souhaite développer les énergies renouvelables et notamment l’éolien en mer. Plusieurs appels d’offres vont être lancés pour faire passer l’éolien en mer à 1 GW par an. Une négociation avec la Commission européenne va voir le jour afin de réguler le prix de l’électricité en France pour qu’il soit plus stable.

Du changement sur le mode de financement des collectivités

Le financement des collectivités territoriales devrait être réformé de sorte à garantir leur autonomie financière. Des concertations avec les associations d’élus devraient avoir lieu très prochainement et les mesures devraient figurer dans le projet de loi de finances 2020.

Article rédigé par ALTEREA
Consulter la source 

Modéré par : Izadora Alcanfôr

Autres actualités dans "Information"

#17 - Un démonstrateur d’économie circulaire d’envergure au sein d’un écoquartier du XXIe siècle

Publié le 22 nov. 2019 - 12:02

L’économie circulaire s’inscrit pleinement dans la transition écologique et l’innovation, deux des piliers du plan stratégique d’Eiffage. Eiffage mène des démarches pionnières en la matière. Dans le cadre de la réalisation d’un écoqua (...)

#16 - Comment intégrer l’économie circulaire dans la programmation ?

Publié le 22 nov. 2019 - 11:02

La problématique de l’économie circulaire impacte les métiers de la programmation à travers les notions de territoire circulaire et de bâtiment circulaire. La profession doit en tenir compte pour faire évoluer ses pratiques. Intégrer (...)

[Bâtiment - Qualité de Vie au Travail] Label OsmoZ de Certivéa : 2 nouveaux labelisés

Publié le 22 nov. 2019 - 10:18

Le Groupe Kardham a obtenu le 2ième label OsmoZ – Levier Aménagement - pour son siège HOME situé à Paris 17ième.Le 13 juin dernier, lors de l’inauguration de son nouveau siége parisien HOME, Jean-François Couëc, Président du Groupe (...)


Commentaires