Solar Decathlon : une maison symbiote sur les toits espagnols

Publié par Sylvain Bosquet

Pour faire face aux problèmes de la rénovation et de la densification urbaine, l’équipe espagnole Plateau Team (Universidad de Alcalá Madrid et Universidad Castilla della Mancha) a imaginé SymbCity House, une maison autosuffisante qui investit les toits des immeubles existants pour créer une symbiose et relever les défis environnementaux d’aujourd’hui.

Coloniser les toits pour améliorer l’efficacité énergétique de tout un immeuble : l’idée ne manque pas de panache. Mais elle pose d’abord des problèmes structurels : comment implanter une maison sur le toit d’un immeuble qui n’a été conçu que pour supporter que son propre poids ? Réponse simple : en ajoutant des fondations. SymbCity House propose d’installer des grands poteaux de bois le long de l’immeuble et de les enfoncer dans le sol pour que l’immeuble n’ait pas à porter la maison, ni les balcons ajoutés sur toute la façade ni la terrasse. Par l’apport de cette nouvelle structure porteuse, l’immeuble peut désormais externaliser ses escaliers et répondre ainsi à un besoin de sécurité fréquent en Espagne où les espaces dévolus aux escaliers sont dépourvus de lumière et dangereux.

Un jardin d’hiver

La nouvelle structure est posée, l’escalier externalisé et les balcons accrochés à tous les étages, il est temps de découvrir cette fameuse maison symbiote. En premier lieu, cette maison agit comme une isolation supplémentaire du toit, notamment grâce à son enveloppe réalisée à partir d’un matériau innovant : des panneaux de laine de roche recyclée,  compactée et mélangée à de la résine. L’entrée se fait par un espace tampon, sorte de petit jardin d’hiver doté d’un mur végétal qui permet la respiration de l’habitation et notamment la régulation des taux d’humidité en intérieur, un facteur important en Espagne. Le mur végétal est composé avec des matériaux de réemploi : cagettes plastiques et laine de roche. Au plafond, une grande baie vitrée équipée de volets de bois qui se règlent en fonction des besoins, ouverts en hiver pour profiter au maximum du rayonnement solaire, fermés en été pour minimiser les apports solaires.

Un nid positif perché sur les toits

Le reste de l’habitation se veut extrêmement fonctionnel. Le prototype, d’une surface de 50m², a été conçu pour un jeune couple, avec un espace de vie ouvert dont les zones sont délimitées par le mobilier. Une cloison amovible entre la salle d’eau et l’espace de vie permet de libérer un dressing. Le parement intérieur lui aussi innove en utilisant des panneaux bois-paille recouvert d’argile mélangée à de la silice. Ce matériau agit comme une plaque à changement de phase en emmagasinant la chaleur le jour et en la restituant la nuit, pour conserver une température constante dans l’habitation. A cela s’ajoute un système de tiroirs dans un mur trombe pour profiter des apports solaires de chaleur sur la façade Sud. En termes d’énergie, la maison est alimentée par ses panneaux photovoltaïques en couverture et l’eau chaude sanitaire est assurée par un système solaire thermique.

Symbiose complète

Les 30 étudiants qui ont participé au projet ont pris en compte l’analyse cycle de vie des immeubles identifiés pour pouvoir accueillir leur concept. Ces bâtiments ont été construits entre 1960 et 1990, avec un impact sur leur environnement à tous les niveaux et notamment par leur bilan carbone. C’est pourquoi le concept utilise en très grande majorité des matériaux recyclés ou biosourcés.

SymbCity House complète son « hôte » en apportant une isolation et une source d’énergie supplémentaires, mais également en créant des balcons sur la façade sud qui permettent de réguler la température des appartements préexistants.

Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

Newtonproject House 1, logement collectif à énergie positive, Allemagne - Lauréat Green Solutions Awards 2019

Publié le 10 déc. 2019 - 12:39

Ce bâtiment situé à Adlershof, à Berlin, s'est distingué au niveau national dans la catégorie Energie & Climats Tempérés. Il a ensuite remporté l'édition 2019 des Green Solutions Awards dans cette catégorie à l'échelle internationale (...)

SolidCity : la ville intelligente en s’appuyant sur l’infrastructure existante

Publié le 10 déc. 2019 - 11:02

Rendre une ville intelligente ne demande pas forcément des budgets énormes. Afin de favoriser le retour sur investissement, SolidCity a pris le parti d’utiliser les infrastructures existantes pour installer des boîtiers de capteurs (...)

Le confort dans l’habitat : une nécessité ou un luxe ?

Publié le 10 déc. 2019 - 10:49

Associer le confort dans le bâtiment à une nécessité ou un « droit pour tous » peut sembler singulier . Dans le langage et l‘usage courants le confort renvoie souvent à une situation favorisée et privilégiée. Ne parle-t-on pas (...)


Commentaires