Smart Heritage city: protéger les vieilles pierres et accompagner les touristes

L’Institut national pour la transition énergétique et environnementale du bâtiment Nobatek/Inef4 expérimente de nouvelles solutions pour aider les communes touristiques à fort patrimoine culturel bâti à gérer et conserver leurs bâtiments. Le projet Smart Heritage City, développé dans le cadre du programme européen Interreg Sudoe qui concerne le sud de la France, l’Espagne et le Portugal a vu le jour en Espagne à Avila, patrimoine de l’Unesco, où 230 capteurs sont en cours d’installation sur 26 espaces. D’autres communes aux problématiques similaires, comme Saint-Emilion ou Bayonne, s’intéressent de près au sujet.

Les laboratoires de recherche Nobatek/Inef4 (efficacité énergétique), Aidimme (bois), Tecnalia(modélisation 3D de la ville), Cartif (informatique), l’Université de Lisbonne, la ville d’Avila et le coordonnateur de la Fondation espagnole de conservation du patrimoine historique Santa Maria La Real mutualisent leurs compétences depuis l’été 2016 pour cette expérimentation. Ils installent depuis l’an dernier une série de capteurs destinés à recueillir des données sur l’humidité, l’état du bois, les fissures sur le bâtiment… Ainsi que d’autres outils qui font remonter des informations liées aux flux. La prochaine étape sera de traduire ces données. Ce projet de 1,2 millions d’euros, financé en majeure partie par les fonds Feder, s’achève en décembre. Trois séminaires seront organisés d’ici la fin de l’année en France, en Espagne et au Portugal pour communiquer les résultats.

Des bâtiments moins sollicités et des temps d’attente réduits

La particularité de Smart Heritage City réside dans le lien entre conservation du patrimoine et gestion des flux touristiques et elle propose une lecture à différents niveaux des données recueillies. «Cela permet une meilleure gestion des bâtiments: avec ces données, il sera possible d’avoir des alertes et d’intervenir au plus tôt sur une fissure ou une dégradation qui ne serait pas visible à l’œil nu, explique Aurélien Hénon, chef de projet chez Nobatek/Inef4 (...) Lire plus


Modéré par : Construction21 Team

Autres actualités dans "Information"

Je Rénove BBC : les rénovations énergétiques sont-elles vraiment rentables ?

Publié le 22 janv. 2018 - 10:50

RETOUR D'EXPERIENCE. Le programme alsacien Je Rénove BBC comporte un volet socio-économique important. Il porte notamment sur le coût des rénovations énergétiques et sur la rentabilité de telles opérations. Décryptage. Les opérations (...)

Phil Bernstein, prophète du BIM, imagine de nouveaux rôles pour l'architecte

Publié le 22 janv. 2018 - 10:47

A lire sur le Magazine de l’Architect ! Il est celui qui avait anticipé et eu la vision du BIM il y a plus de 15 ans déjà avec Nicolas Mangon, Vice-Président Stratégie et Marketing AEC d’Autodesk. Autrefois Vice-Président des relation (...)

Architecture et aménagement : un «Manifeste pour une frugalité heureuse»

Publié le 22 janv. 2018 - 10:20

Les architectes Philippe Madec et Dominique Gauzin-Müller lancent, aux côtés de l’ingénieur Alain Bornarel, un «Manifeste pour une frugalité heureuse» pour l’architecture et l’aménagement des territoires urbains et ruraux… «L’alarme (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé




Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus