Smart Heritage city: protéger les vieilles pierres et accompagner les touristes

L’Institut national pour la transition énergétique et environnementale du bâtiment Nobatek/Inef4 expérimente de nouvelles solutions pour aider les communes touristiques à fort patrimoine culturel bâti à gérer et conserver leurs bâtiments. Le projet Smart Heritage City, développé dans le cadre du programme européen Interreg Sudoe qui concerne le sud de la France, l’Espagne et le Portugal a vu le jour en Espagne à Avila, patrimoine de l’Unesco, où 230 capteurs sont en cours d’installation sur 26 espaces. D’autres communes aux problématiques similaires, comme Saint-Emilion ou Bayonne, s’intéressent de près au sujet.

Les laboratoires de recherche Nobatek/Inef4 (efficacité énergétique), Aidimme (bois), Tecnalia(modélisation 3D de la ville), Cartif (informatique), l’Université de Lisbonne, la ville d’Avila et le coordonnateur de la Fondation espagnole de conservation du patrimoine historique Santa Maria La Real mutualisent leurs compétences depuis l’été 2016 pour cette expérimentation. Ils installent depuis l’an dernier une série de capteurs destinés à recueillir des données sur l’humidité, l’état du bois, les fissures sur le bâtiment… Ainsi que d’autres outils qui font remonter des informations liées aux flux. La prochaine étape sera de traduire ces données. Ce projet de 1,2 millions d’euros, financé en majeure partie par les fonds Feder, s’achève en décembre. Trois séminaires seront organisés d’ici la fin de l’année en France, en Espagne et au Portugal pour communiquer les résultats.

Des bâtiments moins sollicités et des temps d’attente réduits

La particularité de Smart Heritage City réside dans le lien entre conservation du patrimoine et gestion des flux touristiques et elle propose une lecture à différents niveaux des données recueillies. «Cela permet une meilleure gestion des bâtiments: avec ces données, il sera possible d’avoir des alertes et d’intervenir au plus tôt sur une fissure ou une dégradation qui ne serait pas visible à l’œil nu, explique Aurélien Hénon, chef de projet chez Nobatek/Inef4 (...) Lire plus


Modéré par : Construction21 Team

Autres actualités dans "Information"

Geocooling : le froid renouvelable a de l’avenir

Publié le 19 juil. 2018 - 11:20

 A l’occasion de la visite du plus important centre commercial raccordé à une installation géothermique, Aéroville, aux portes de l’aéroport de Roissy-en-France, qui a choisi cette énergie renouvelable pour rafraîchir et chauffer l’en (...)

Objectifs de développement durable : Brune Poirson présente le point d'étape de la France sur la mise en oeuvre de l'Agenda 2030

Publié le 19 juil. 2018 - 11:09

Du 16 au 18 juillet 2018, Brune Poirson s’est rendue au siège des Nations Unies à New York pour le Forum politique de haut niveau pour le développement durable (FPHN). A cette occasion, la secrétaire d’État a présenté le rapport faisa (...)

Rencontres de la performance environnementale : les enjeux de la 12e édition

Publié le 19 juil. 2018 - 11:03

Le monde de la construction se donne rendez-vous le 2 octobre prochain à Paris, pour les RPE. Au menu de cet événement organisé par « le Moniteur » : une journée d’échanges avec les décideurs et experts, dont l’action dessine la futur (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus