Retour sur la journée TRNSYS France 2015 : naissance de la communauté Trnsys France 21

Jeudi 5 février a eu lieu, à Paris, la « journée TRNSYS France 2015 ». Il s’agît d’une rencontre importante pour la communauté française d’utilisateurs du logiciel TRNSYS, un des principaux outils internationaux de simulation énergétique dynamique (SED), créé dans les années 70 par l’Université du Wisconsin (USA) et développé conjointement depuis les années 90 par TESS (Bureau d’études américain en lien avec l’Université du Wisconsin), Transsolar (BET Energie et Environnement basé à Stuttgart, Allemagne) et le CSTB à Sophia-Antipolis.

La journée, co-organisée par Amoes, Cofely Axima et Etamine, a vu la participation d’une quarantaine de participants, issus de bureaux d’études, d’entreprises de construction et également du monde universitaire et des industriels. Cette rencontre s’est articulée autour de présentations rapides (20’) très techniques d’une dizaine d’intervenants et de discussions autour de l’utilisation de cet outil par chacun.  Les présentations ont notamment porté sur les fonctionnalités qui rendent ce logiciel atypique dans le panorama des logiciels de SED : possibilité d’étudier en détail les systèmes et leur régulation,  création de programmes exécutables (TRNSED), modélisation très fine du confort des usagers, ainsi que le développement de nouveaux composants et leur partage.

Cette journée a permis aussi d’échanger sur les différentes pratiques d’utilisation du logiciel et de partager les idées de développement, afin de rendre plus appétible l’utilisation de TRNSYS par les bureaux d’étude et d’effacer l’image de logiciel « universitaire » dont TRNSYS souffre auprès de certains acteurs. Car les avantages de TRNSYS sont nombreux : sa modularité lui permet d’être utilisé aussi bien en phase amont (Esquisse ou APS), qu’au stade EXE ou DOE d’un projet, et de coupler le bâtiment et les systèmes énergétiques avec un niveau de précision adapté à l’avancement du projet et à la question posée. En particulier, TRNSYS n’a pas d’équivalent lorsqu’il s’agit de modéliser un système innovant, à charge toutefois pour l’utilisateur de modéliser le dit-système correctement. Par ailleurs, la précision des calculs permet à un BET d’engager sa responsabilité en connaissance de cause en garantie de performance énergétique.

Cependant, après avoir été un logiciel SED « pionnier » dans les années 80 et 90 dans le domaine de la simulation, TRNSYS a souffert d’un manque de visibilité par rapport à d’autres logiciels ces dernières années, due en partie à une réduction considérable des investissements du CSTB dans le développement de TRNSYS.

A cette occasion, le CSTB a présenté une interface d’importation de données IFC qui rendra compatible l’outil avec la maquette numérique (BIM). Ce développement est essentiel pour garder TRNSYS en phase avec les  besoins émergents sur le marché français. Disposer de passerelles vers le BIM doit rendre plus facile la saisie des données géométriques d’un bâtiment, encore faut-il que cette procédure s’applique aisément sur des projets encore peu définis en interprétant avec l’intelligence d’un ingénieur-conseil les imprécisions inhérentes au dessin à ce stade. Car les simulations énergétiques dynamiques avec TRNSYS en avant-projet  ont en effet été considérées par les participants comme un atout important du logiciel par rapport à ses concurrents.

Les discussions entre les différents participants, les organisateurs et le CSTB ont permis de mieux cibler les développements à effectuer et de mettre en évidence les possibles synergies entre les différents utilisateurs de TRNSYS. La rencontre a aussi permis de confirmer le retour d’intérêt du CSTB et des tous les acteurs du bâtiment pour TRNSYS, en particulier dans le contexte de la garantie de performance énergétique.

Suite à cette journée, il a été convenu de fédérer la communauté française d’utilisateurs TRNSYS  sous la forme d’une plateforme collaborative sur le réseau social Construction21, un portail spécialisé à la disposition des professionnels de la construction et de la ville durables. L’objectif de cette communauté, qui prendra le nom de TrnSys France 21, sera d’accélérer le développement du logiciel, en particulier pour ce qui concerne la saisie des données géomètriques, d’augmenter la visibilité de l’outil auprès des donneurs d’ordre, et de créer d’autres occasions d’échanges entre utilisateurs, ce qui est fondamentalement ce pourquoi TRNSYS a été créé il y a 40 ans et continue à faire son succès aujourd’hui.

Rejoignez la communauté dès maintenant

Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

En France, la jeunesse se mobilise pour le climat !

Publié le 19 févr. 2019 - 11:18

Nous, organisations de jeunesse, lycéennes et étudiantes soutenons les mobilisations de la jeunesse pour l’environnement et le climat et appelons à la mobilisation le 15 mars 2019. Étant donné les catastrophes qui s’annoncent avec (...)

CeremaData, la plateforme open data du Cerema est en ligne

Publié le 19 févr. 2019 - 11:16

Dans le cadre de la démarche d’ouverture des données publiques, le Cerema lance sa plateforme open data, où sont valorisées ses ressources numériques et des données publiques disponibles. Une plateforme de plus ? L’ouverture des donn (...)

Enfin une place au soleil pour le solaire thermique ?

Publié le 19 févr. 2019 - 11:00

Et si l’on utilisait vraiment la chaleur gratuite du soleil ? Une chaleur bien mal exploitée en France avec, pourtant, des solutions fiables, mais délaissées notamment au profit du solaire photovoltaïque. Quels sont les freins, les (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus