Reportage Cash Investigation : ALTEREA prend la défense du monde HLM

 HLM  logement  social  renovation  habitat

Le monde HLM a fait l’objet d’un reportage réalisé par Cash Investigation et diffusé sur France 2. ALTEREA qui travaille depuis des années avec de très nombreux bailleurs sociaux en France souhaitait réagir. Il nous semble en effet important de ne pas stigmatiser la profession à partir de quelques cas traités à charge, parfois sortis de leurs contextes, et ne reflétant pas le quotidien et l’engagement des acteurs de l’habitat social.

En effet, le quotidien d’ALTEREA est d’accompagner les bailleurs sociaux dans la réhabilitation, l’entretien, la gestion de leur patrimoine. Nous rencontrons dans toutes les fonctions des personnes investies et soucieuses de leurs locataires, qui ont à cœur d’entretenir les immeubles et d’offrir de bonnes conditions de confort.

La plupart d’entre elles sont en outre très sensibles à la lutte contre la précarité énergétique et de nombreux projets de réhabilitions énergétiques voient le jour partout dans les territoires urbains et ruraux, dans des proportions beaucoup plus importantes que dans le parc privé.

Des réunions de concertation de locataires sont organisées avant même la réalisation de travaux afin de répondre au mieux à leurs attentes. De nombreux travaux sont réalisés en site occupé afin de ne pas contraindre les locataires en place et tout est mis en œuvre pour assurer leur bien-être et leur sécurité.

Quelques chiffres sur le monde de l’habitat social

Les bailleurs sociaux, qui représentent 19% des logements en France (10 millions de personnes logées environ), réalisent plus de 100 000 rénovations énergétiques par an (ex : 135 000 logements en 2017) sur les 288 000 rénovations énergétiques réalisées sur l’ensemble du parc de logements français.

Au niveau national, le coût de maintenance par logement géré n’a cessé d’augmenter (de 550€ en 2010 à 610€ en 2014). En 2016, 3,2 Mds€ ont été dépensés par le secteur de l’HLM pour l’entretien, soit 15 % des loyers.

Plus d’un logement sur quatre mis en location est attribué à un ménage dont le revenu est inférieur à 20 % des plafonds de ressources. Chaque année, près de 500 000 nouvelles familles emménagent dans des logements neufs ou dans des logements libérés par leurs occupants.

Les logements sociaux, notamment ceux gérés par un organisme HLM, offrent des loyers largement inférieurs au secteur locatif privé. En 2006, selon l’enquête “Habiter en HLM : quels avantages, quelles différences ?” de l’INSEE, les ménages logés en HLM s’acquittaient chaque mois, en moyenne, d’un loyer de 310 euros. Au regard des prix des locations privées présentant des caractéristiques et une localisation comparable, ils bénéficiaient d’un avantage implicite évalué à 261 euros par mois, représentant 46 % de la valeur locative du logement.

Sources des chiffres clés :

 Article rédigé par ALTEREA
Consulter la source 

Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

Photovoltaïque : Elisabeth Borne relève le seuil pour les appels d'offres

Publié le 25 févr. 2020 - 10:15

En visite sur le Salon de l'agriculture ce 23 février 2020, la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a annoncé le relèvement du seuil de capacité pour les appels d'offres d'installations photovoltaïques. Elle a égalemen (...)

Appel à candidature : Grand Prix Essec de la Ville solidaire et de l'immobilier responsable

Publié le 25 févr. 2020 - 10:11

En pleine crise économique, sociale et sociétale du logement, qui concerne tout un chacun, une grande école de management va à la rencontre des acteurs de l’innovation sociale et solidaire en vue de faire émerger et connaître des proj (...)

Village olympique : la gestion des déblais, levier du bas carbone

Publié le 25 févr. 2020 - 10:04

Pour livrer un morceau de ville bas carbone en 2024, l'agence Dominique Perrault Architecture, coordinatrice de la Zac du Village Olympique, a actionné plusieurs leviers, dont celui des déblais, explique Louis Henaux, directeur de (...)


Commentaires