Rendre la transition écologique désirable, par Dominique Bidou

Publié par Le Moniteur

Dans une tribune envoyée au Moniteur, Dominique Bidou, président d’honneur de l’association HQE, plaide en faveur d'une transition écologique plus désirable, susceptible - aussi - d’améliorer la qualité de vie, la santé et le confort : l’instrument d’un progrès social et pas uniquement une contrainte subie…

La COP 25 est l’occasion de le dire haut et fort : ça ne va pas assez vite! Bien sûr, parce que l’on cherche en vain une stratégie de la transition autre que l’alerte à répétition et la honte de compromettre l’avenir de nos enfants. Il y mieux pour donner envie, une envie qui fait cruellement défaut. La transition par devoir, comme si elle n’apportait que des contraintes, voire une régression de nos modes de vie. Ce n’est pas très encourageant, et chacun attend que l’autre commence, sans parler de la recherche d’un coupable : l’autre, évidemment. Le résultat est que c’est à la puissance publique qu’il revient de porter le «fardeau», de porter à bout de bras la politique du changement, avec toutes les résistances que vous imaginez. C’est elle que l’on accuse quand ça ne va pas assez vite. Ca coûte cher, c’est mal fait, et on prend du retard.

Qualité de vie

L’exemple du bâtiment est intéressant. La rénovation des logements est nécessaire à de nombreux titres. Vétusté, bruit, hygiène, mode de vie, composition des familles, climat et sans doute bien d’autres choses encore. Et pourtant (...) lire la suite

 

Article publié sur Le Moniteur
Consulter la source

Modéré par : Alice Dupuy

Autres actualités dans "Opinions"

Nombreuses réactions à la suite des annonces sur la RE2020

Publié le 16 janv. 2020 - 10:57

ENERGIE. Au lendemain des arbitrages décisifs rendus sur la réglementation environnementale 2020, les réactions affluent. Tour d'horizon, alors que les simulations devant mener à la fixation des seuils en énergie et en carbone ont (...)

La construction Hors Site pour les novices

Publié le 14 janv. 2020 - 11:28

Plus rapidement car il y a une urgence environnementale et sociale, les villes se développent de manière délirante, Calcula en Amérique du sud qui grandi de 1 million d’habitants par an, ou chez nous, Lyon qui absorbe l’équivalent (...)

Le « vrai » coût global des bâtiments

Publié le 14 janv. 2020 - 09:09

Lorsqu’un particulier investit dans une automobile, il raisonne naturellement sur le coût d’achat mais aussi sur les postes de dépenses futures. Les coûts qui interviendront lors de l’utilisation de ce véhicule, comme l’entretien et (...)