Rafraîchissement urbain : l’exemple du Plan Paysage Environnement de Villeurbanne

Dans le cadre du Plan Paysage Environnement de la ville de Villeurbanne, le bureau d’études TRIBU a développé des outils stratégiques et opérationnels pour répondre aux enjeux d’adaptation au changement climatique.

La ville de Villeurbanne dispose depuis 2012 d’un « Plan Paysage Environnement » (PPE), instrument novateur en matière de paysage, sous forme d’un guide permettant de coordonner les initiatives et opérations qui ont un impact sur les paysages de la ville. La Ville de Villeurbanne a souhaité le compléter en renforçant la thématique climatique (climat local et confort du piéton) du PPE mais aussi en le croisant avec les enjeux air-bruit.

Le bureau d’études TRIBU a apporté son expertise sur la question de la surchauffe urbaine et de la santé environnementale en proposant des prescriptions sur l’existant et sur les projets urbains engagés, programmés et en questionnement, en réunissant tous les services de la ville autour du sujet (services construction, parc & jardin, planification, urbanisme, terrains de sports…) dans le but de mettre en place des outils pour chacun d’entre-eux et d’identifier leurs propres leviers d’actions.

Dans un premier temps, la réalisation d’un diagnostic climatique, déclinant notamment le coefficient de surchauffe urbaine et un indicateur de rafraîchissement urbain développés par TRIBU, a permis de cerner des secteurs à enjeux dans lesquels prioriser les actions. La méthode employée est basée sur une analyse cartographique d’indicateurs morphoclimatiques par le biais du SIG (système d’information géographique) et une expertise de terrain : elle présente l’avantage d’être rapide et peu coûteuse en ressources.

Diagnostic de la contribution des tissus urbains de Villeurbanne à la surchauffe urbaine (TRIBU, 2016)

Potentiel rafraîchissement des surfaces végétalisées du domaine public de Villeurbanne (TRIBU, 2017)

Exemple de surfaces rafraiîhies par ouvrage (TRIBU, 2017)

Une réflexion plus approfondie en matière de climat urbain à Villeurbanne a ensuite abouti à la création de plusieurs fiches thématiques présentant les solutions de rafraichissement urbain sur les espaces publics en lien avec les autres enjeux identifiés avec les services techniques : végétalisation de la voirie, revêtement de surface et de toiture, eau dans l’espace public.

Parmi les études en cours, le croisement des enjeux de qualité d’air, de bruit et de surchauffe urbaine permettra d’identifier les actions et secteurs à enjeux.

En parallèle, dans le cadre de la révision du PLU-H, des propositions d’actions ont été proposées de manière à intégrer la problématique de surchauffe urbaine au sein du document d’urbanisme : développer le « porter à connaissance », intégrer des préconisations dans les OAP ou les AVAP,…

Le renforcement du Plan Paysage Environnement a permis de mettre en avant l’intérêt de développer des nouveaux outils stratégiques : le « Plan Arbre » qui identifie les capacités de planter sur les voiries de Villeurbanne dans le but de participer au rafraichissement urbain et assurer le confort d’été des piétons, et le « Plan Ombre » qui analyse la part de surface ombragée sur tous les parcs de la ville en vue de trouver des solutions sur les parcs inconfortables.

Article rédigé par Karine LAPRAY et Justine BROSSIER, bureau d’études TRIBU

Dossier Ilots de chaleur
Retrouvez tous les articles du Dossier Ilots de chaleur
en cliquant ici.

Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

Des bitumes anti-bruit et anti-îlot de chaleur testés dans les rues de Paris

Publié le 17 oct. 2018 - 11:14

INNOVATION. Dans le cadre du projet "Life - Cool & Low Noise Asphalt", la mairie de Paris fait tester des formulations particulières de revêtements routiers qui lutteront soit contre le bruit, soit contre le phénomène d'îlot de chaleu (...)

Crues et inondations, des risques impossibles à ignorer

Publié le 17 oct. 2018 - 11:11

AVIS D'EXPERT. Environ 17 millions de Français seraient exposés au risque d'inondation. Or le dérèglement climatique accroît la fréquence et l'intensité des phénomènes extrêmes. La gestion de ce risque constitue donc un enjeu priorita (...)

Fonds Chaleur : augmentation de l’utilisation de bois déchets comme combustible

Publié le 17 oct. 2018 - 11:00

Depuis 2009, le Fonds Chaleur soutient le développement de la production de chaleur à partir d’énergies renouvelables comme la biomasse, la géothermie ou le solaire. Ce dispositif est destiné à tous les maîtres d’ouvrage, hors sphère (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus