Qualité de l’Air Intérieur : Vers une adéquation entre QAI prévisionnelle et QAI réelle

Publié par Magali HOULLIER

10 fois plus élevées. Les concentrations de certains polluants sont environ 10 fois plus élevées à l’intérieur qu’à l’extérieur de nos bâtiments. Un constat d’autant plus alarmant que nous passons près de 80 à 90% de notre temps à l’intérieur. La qualité de l’air intérieur (QAI) a donc été identifiée comme une priorité des lois Grenelle (2009-2010) et des 2° (2009-2013) et 3° (2015-2019) plans nationaux Santé-Environnement.

Réduire le gap de performances entre QAI prévisionnelle et QAI réelle

 Afin d’améliorer les performances énergétiques et de qualité de l’air intérieur des bâtiments, le différentiel entre performance prévisionnelle et réelle doit être pris en compte lors des trois phases clés de la construction : la conception, la réalisation, et l’exploitation. L’impact de chacune de ces phases sur le gap de performance énergétique a été chiffré [1] :

  • 10% à 20% pour la phase de conception
  • 10 à 30% pour la phase de construction
  • 30 à 120% pour la phase d’exploitation.

Parallèlement, il a été démontré que mêmes conçus pour être exemplaires sur le plan de la QAI, certains bâtiments présentaient malgré tout, au réel, une QAI non satisfaisante 1 (apparition de moisissures) [2].

La réduction du gap de performance entre prévisionnel et réel, est donc un enjeu national et européen sur lequel s’implique notamment NOBATEK/INEF4, Institut national pour la transition énergétique et environnementale du bâtiment via de nombreux projets collaboratifs.

Une base de données des émissions polluantes en conditions réelles

Les équipes du centre de recherche développent notamment des méthodes alternatives pour la mesure des émissions de polluants [3]. L’objectif est de constituer une base de données des émissions de polluants des produits de construction en conditions réelles (et sur site) adaptée aux modèles de prédiction de la QAI à l’attention des maîtres d’œuvres et les maîtres d’ouvrage.

De nouveaux outils de contrôle en temps réel de la QAI sur chantier

Si en 2017, l’Alliance HQE-GBC a publié, en France, un guide pratique de mesure de la qualité de l'air intérieur, l’Europe a dès 2015 lancé un appel à projet pour la réduction de l’impact de la phase de construction sur les performances des bâtiments tant sur le plan énergétique que sur le plan de la QAI (EeB-03).

Ainsi, le projet BUILT2SPEC [4], coordonné par NOBATEK/INEF4, regroupe 20 partenaires [5] représentatifs de toute la chaine de valeur de la construction.

Les outils de contrôle de performance du bâtiment actuels, sont très peu adaptés aux vérifications rapides et régulières sur chantier. L’objectif de BUILT2SPEC est de proposer des outils de contrôle alternatifs, portatifs, ergonomiques et faciles d’utilisation, notamment un analyseur en temps réel de la QAI, permettant de corriger les problèmes détectés au fur et à mesure de la construction.

Qualité de l’Air Intérieur : Vers une adéquation entre QAI prévisionnelle et QAI réelle

Une plateforme numérique pour améliorer le suivi des tests

Parallèlement, VRM Technology a développé une plateforme virtuelle « Virtual Construction Management Platform » (VCMP), accessible depuis tablette ou smartphone, connectée à ces nouveaux outils de contrôle.

 Le but principal de cette nouvelle plateforme est de permettre aux responsables des tests et du suivi de chantier (maître d’œuvre, experts, maître d’ouvrage,…) de suivre les résultats en temps réel et mettre en place les actions correctives directement sur chantier notamment grâce aux fonctions suivantes :

  • La planification des différents tests de contrôle de performance à effectuer,
  • L’envoi de notifications pour réaliser les tests au bon moment,
  • La centralisation des documents nécessaires à la réalisation des essais (plans, protocoles de mesure, guide d’utilisation des outils,…)
  • La centralisation des résultats obtenus,
  • L’envoi en temps réel des résultats pour analyse,
  • L’envoi de notifications de réussite ou d’échec aux tests et les mesures correctives à réaliser

Afin de garantir l’obtention d’une QAI conforme à celle prévue initialement, la liste des tests à réaliser a été définie et intégrée à la plateforme VCMP. Ces tests intègrent des mesures de concentration de polluants, mais également d’autres éléments tels que la vérification des codes-barres des matériaux réceptionnés et des conditions du stockage des matériaux.

Une check-list et des indicateurs pour s’assurer des résultats obtenus

La plateforme VCMP intègre une liste de points de contrôle de la QAI, basée sur le protocole HQE pour l’évaluation de la QAI , à réaliser lors des mesures de concentrations de polluants. L’opérateur peut adjoindre à cette check-list des photos des opérations de mesure, qui lui permettront d’une part un auto-contrôle des conditions requises à l’obtention de résultats fiables et d’autre part à l’expert de s’assurer que le test a été réalisé dans les conditions ad-hoc.

Des indicateurs, définis par NOBATEK/INEF4, permettent de statuer sur la réussite ou non des tests relatifs aux mesures de concentration de polluants. Le projet ayant une dimension européenne, ils ont été définis en tenant compte des polluants cibles prioritaires et de leurs valeurs guides associées publiées par les organismes de chaque pays impliqués dans le projet (ex : ANSES pour la France) et par les organismes de santé internationaux (ex : OMS).

Le développement des outils est actuellement terminé. Une première phase concluante de tests de ces outils a été réalisée pour comparer leurs performances à celles des méthodes normalisées en conditions réelles et les outils ont été connectés à la VCMP. Les tests par les utilisateurs finaux (les maîtres d’ouvrage) en conditions réelles sont en cours et s’achèveront fin 2018. Chaque technologie associée à la VCMP sera testée par 5 maîtres d’ouvrage situés dans 5 pays différents dont le bailleur social LogiRep pour la France.

Aujourd’hui, les premiers retours des maîtres d’ouvrage impliqués dans le projet permettent d’être confiants sur l’utilisation de la plateforme VCMP dans de futurs projets de construction de bâtiment et des outils associés. Sa mise à disposition est prévue pour 2019.  

Contact :
Natacha KINADJIAN CAPLAT
Ingénieur Matériaux et Technologies de Construction
ncaplat@nobatek.inef4.com
Twitter : @NobatekInef4

  • 1 : Green Construction Board
  • 2: Bulletin n°10 de l’OQAI sur le programme OQAI-BPE 
  • 3 :DOSEC outil de mesures Insitu des émissions des matériaux, QAI&Co, plateforme de tests en conditions réelles des matériaux à l’échelle 1
  • 4:Built to Specifications: Self-Inspection, 3D Modelling, Management and Quality-Check Tools for the 21st Century Construction Worksite
  • 5NOBATEK/INEF4 (FR), CEREMA (FR), ENSAN (FR), I2M-Université de Bordeaux (FR), Blue Industry and Science (FR), LogiRep (FR), Passive House Institute (DE), VRM Technology (GB), Lakehouse Contracts Ltd (GB), Nottingham University (UK), BSRIA Ltd (UK), Netherlands Organisation for Applied Scientific Research (NL), ETH Zurich (Su), Obrascon Huarte Lain (ES), EURECAT (ES), LaSalle University (ES), DeCinque Construction Group (IT), R2M Solution (IT), EcoFix Ltd (IRL), Oran Pre-Cast Ltd (IRL), National University of Ireland in Galway (IRL)
Dossier BIM QAI
Retrouvez tous les articles du Dossier QAI
en cliquant ici.
Santé dans le bâtiment et qualité de l'air intérieur
Intéressé-e ? Rejoignez notre communauté consacrée à la: "Santé dans le bâtiment et la qualité de l'air intérieur".

Modéré par : Nadège Rigaudeau

Autres actualités dans "Information"

Conférence sur les Achats responsables en immobilier : Quels critères RSE opérationnels intégrer dans les cahiers des charges et les appels d’offres, pour chaque métier de l'immobilier ?

Publié le 24 mai 2019 - 12:00

Pour un acteur immobilier, les impacts environnementaux et sociétaux indirects dépassent souvent les impacts directs de l'activité. Plus de 60% de l'empreinte carbone des bâtiments sont dus aux émissions indirectes. Réduire les impact (...)

La réglementation relative aux réseaux d'énergies renouvelables se précise

Publié le 24 mai 2019 - 11:25

ENERGIE. Un décret paru et une ordonnance présentée ce 22 mai 2019 portent tous deux sur la réglementation relative aux réseaux d'énergies renouvelables, plus spécifiquement à leur prise en compte dans les études d'impact des opératio (...)

Plan Stratégique de Patrimoine : rappel des obligations

Publié le 24 mai 2019 - 11:22

Avec l’entrée en vigueur des conventions d’utilité sociale prévues par la loi MOLLE, 2019 fait figure d’année charnière pour les bailleurs sociaux. Si la loi ÉLAN a récemment revu le calendrier des négociations, les engagements pris (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus