openBIM en vue avec buildingSMART international (bSI)

Richard Petrie, CEO buildingSMART International, revient sur la place de l’openBIM dans le monde de la Construction, mais aussi sur les travaux de l’association internationale de pré-normalisation du BIM. Et pour cause, le sommet technique de bSI approche à grands pas : il a lieu du 26 au 29 mars à Paris, avec en ouverture l’International openBIM day (programme : http://www.mediaconstruct.fr/sinformer/agenda-du-bim/udt_812_param_detail/8940 )

Quel est le but de l’International Standards Summit de builingSMART International ?

bSI organise trois réunions internationales chaque année. Deux d'entre elles sont des Sommets internationaux dédiés aux normes et standards, et l'autre est le Council international, avec la réunion de tous les Chapitres nationaux. Ces « Sommets Internationaux de Normalisation » sont principalement constitués de séances de travail pour nos « Rooms », nos projets et nos groupes de travail. Les participants peuvent se rencontrer et travailler sur le lancement de nouvelles activités, sur le consensus nécessaire au bon déroulement de ces activités, et sur le partage des résultats. Bien que nous parlions essentiellement de normes et de standards, il est important de souligner que nous sommes également concernés par le développement et les rapports techniques sur les solutions ouvertes, de sorte que nos activités englobent toute la gamme de solutions créatives, et le partage d’informations qui s’y rapportent. A noter qu’une grande partie du travail est en fait réalisé en dehors des sommets car il n'y a tout simplement pas le temps pour toutes les réunions nécessaires !

Qu’attendez-vous de ce Summit de Paris ?

En matière d’openBIM nos priorités actuelles sont les suivantes :

  • étendre le schéma de données IFC aux domaines des infrastructures.
  • développer considérablement les fonctionnalités de workflow (requêtes  d’échanges, descriptions de processus et « vues » du modèle prises en compte par des outils tels que BCF et bSDD) et assurer la fourniture de guides d'utilisation.
  • développer les échanges « négoce » (tenant compte des critères de périmètre - statut - provenance, des critères de sécurité et aussi des technologies sous-jacente), ainsi que les fonctionnalités d'archivage.

Les travaux du sommet de Paris se concentreront sur les deux premiers points. Nos « Room leaders » mettront l'accent sur les livrables qui peuvent éclairer les éditeurs en matière de nouvelles fonctionnalités et de facilitation des échanges de données pour les utilisateurs. Il existe un certain nombre d'activités essentielles en cours dans le domaine Infrastructures, que les « Rooms » « Building » et « Users » doivent également développer dans leur feuille de route. La présentation des progrès des travaux sur la « Qualification individuelle » sera aussi un moment clé de ce sommet.

Aujourd’hui, quelle est la situation de l’openBIM dans le monde ?

Il y a une exigence très claire de la part des gouvernements et des organisations représentatives des clients pour des solutions ouvertes, indépendantes des fournisseurs de solutions digitales. Par ailleurs, les dirigeants mondiaux et les gouvernements réalisent de plus en plus qu’une part croissante de nos PIB est fondamentalement tirée vers le haut par la qualité et la performance de nos patrimoines bâtis. Ces acteurs recherchent également les avantages offerts par un accès ouvert aux données liées à la construction et à l'exploitation du bâti. Enfin, les grandes entreprises du secteur ne peuvent plus se permettre de souffrir d’une médiocre information liée à l’ouvrage bâti. Récemment, le « World Economic Forum » et le « EU BIM Task Group » ont publié des textes fondateurs soutenant les formats numériques ouverts et l’openBIM. C’est une évidence, l’openBIM est fondamental ! Bien entendu, bSI se doit de progresser encore, c'est pourquoi notre travail actuel est si important.

Quelles sont les perspectives et les atouts de bSI alors que la demande et les besoins en openBIM sont croissants ?

Nous disposons de caractéristiques fondamentales, uniques, qui constituent aujourd’hui un socle très solide : nous sommes sans conteste LE centre d'excellence mondial pour les IFC. Nous sommes une communauté mondiale, avec un engagement fort et croissant, nous permettant de dépasser la seule problématique normative, et ainsi de prendre en compte l’implémentation et l’adoption sur le terrain.  A travers notre réseau de Chapitres, et via nos programmes utilisateur, nous abordons par exemple des besoins pratiques d’implantation, tels que la gestion de correction d'erreurs de workflow: le « BIM Collaboration Format - BCF». Bien sûr, nous devons faire plus en anticipant les fonctionnalités requises à l'avenir. Notre approche est progressive : aujourd’hui nous nous mettons l’accent sur des actions qui peuvent rendre les échanges de données et l'interopérabilité plus fiables, et qui inspirent confiance immédiatement. Nos équipes techniques explorent les besoins de demain, afin de prendre les bons engagements et ainsi répondre aux besoins « just in time ».

Dossier BIM VERT
Retrouvez tous les articles du Dossier BIM Vert
en cliquant ici.
Communauté travailler en BIM
Intéressé-e ? Rejoignez notre communauté consacrée au BIM: "Travailler en BIM".

Modéré par : La rédaction C21

Autres actualités dans "Information"

La vie dans un appartement de deux volontaires disséquée par 60 chercheurs

Publié le 21 juin 2018 - 10:58

Le projet Human at Home (HUT) va se pencher sur les rapports que des occupants peuvent avoir avec leur logement grâce à un « appartement-observatoire » habité à partir d’octobre 2018. Deux étudiants volontaires emménageront dans ce (...)

Territoires et infrastructures, enjeux majeurs pour le développement économique

Publié le 21 juin 2018 - 10:46

ÉCHANGES. La Fondation Concorde et le Medef ont organisé ce mercredi 20 juin un colloque sur le développement économique des territoires au siège parisien de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). Les intervenants ont (...)

Construction21 récompensé aux Deauville Green Awards

Publié le 21 juin 2018 - 10:29

Mercredi 20 juin se tenait le 7è Festival international des productions audiovisuelles pour le développement durable et les éco-innovations à Deauville. 420 films du monde entier participaient à la compétition. Construction21 a reçu (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus