Nouvelles technologies du photovoltaïque : les X en connaissent un rayon

INNOVATION. Optimisation des capteurs solaires, réduction de la quantité de matériaux utilisés, hybridation des solutions… L'Ecole Polytechnique s'intéresse aux technologies du solaire via le programme interdisciplinaire Trend-X. Petit aperçu de ce qui attend les industriels dans les années qui viennent.

"Nous avons une mission de recherche, de production de connaissances scientifiques du plus haut niveau. Car l'innovation est le moteur de la prospérité", rappelle Jacques Biot, le président de l'Ecole Polytechnique. L'X a donc lancé des initiatives interdisciplinaires, impliquant plusieurs équipes de laboratoires différents, qui offrent une multitude de points de vue sur un sujet donné. Et la transition énergétique fait partie de ces sujets de recherche fondamentale. Benoît Deveaud, le directeur adjoint de l'enseignement et de la recherche confirme : "Nous avons 22 laboratoires et bientôt 23. Il sera dédié au photovoltaïque".

Ses travaux alimenteront notamment le programme "Trend-X" qui concerne déjà une trentaine de chercheurs et autant d'étudiants, qui planchent sur l'optimisation d'un micro-réseau électrique alimenté par des renouvelables. Tous les angles sont abordés - sciences économiques, matériaux, mathématique-informatique, climatologie - afin de relever le défi de la révolution énergétique. Yvan Bonnassieux, sous-directeur du Laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches minces (LPICM), travaille à "mieux capturer l'énergie solaire". Un triple objectif est fixé pour 2030 : parvenir à 30 % d'efficacité, réduire le coût à 0,30 €/watt et porter la durée de vie des capteurs à 30 ans. Le professeur indique plusieurs axes de travail : "Pour réduire la quantité de matière utilisée, il faut mieux piéger la lumière dans des chemins complexes. D'où le développement de forêts de nano-cellules très fines à base de nano-fils de silicium". La technologie employée, de dépôt chimique en phase vapeur assistée par plasma (PECVD), se fait à faible température (232 °C) et se révèle économique. (...) Lire la suite sur Batiactu.com

 panneaux solaires photovoltaïques © Grégoire Noble

Article publié sur Batiactu
Consulter la source


Autres actualités dans "Information"

D.G Business Development et le projet “autonomy” s’intègrent dans la vision globale de l'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 11:12

L’économie circulaire apparaît comme un modèle de mise en œuvre de la notion de développement durable dans un contexte de mutation économique dans un monde en totale métamorphose.  Devant les urgences d’une réflexion et les demandes (...)

Noé, la première plateforme physique d'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 10:35

La plateforme Noé à Bordeaux (Gironde) est un outil très innovant et complet de services mutualisés inter-chantiers, permettant d'adapter les modes d'organisations actuels aux contraintes de la construction de la ville dans la ville (...)

Le combat d’un village de Haute-Vienne pour l’autonomie énergétique

Publié le 18 déc. 2017 - 10:07

Rilhac-Lastours (375 hab.), en Haute-Vienne, inaugure ce samedi 16 décembre, deux centrales solaires, première étape vers l’autonomie énergétique totale. Rilhac-Lastours, petit village de 375 habitants niché dans le parc naturel régio (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé




Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus