MOOC : l’ASDER s’attaque à la précarité énergétique

Les premiers MOOC Bâtiment Durable se concentraient sur les interventions techniques dans le bâtiment. L’ASDER, qui porte déjà le MOOC Rénovation Performante depuis 2016, lance son nouveau MOOC en janvier sur un sujet plus social : la précarité énergétique.

Pourquoi traiter la précarité énergétique pour votre 2ème MOOC ?

Rémy Cognet, responsable de projet formation à l’ASDER : La précarité énergétique est un sujet central de la transition énergétique, car pour réussir cette transition, il faut accompagner les ménages en difficulté. Après le beau succès de notre premier MOOC sur la rénovation performante, nous avons réalisé le niveau de mobilisation que permet un MOOC sur des sujets complexes aux acteurs multiples. Et la précarité énergétique est l’un de ces sujets : nous en sortirons que lorsque l’ensemble des acteurs de la filière travailleront ensemble et connaitront leurs différents niveaux d’action.

Quel public visez-vous avec ce MOOC ?

R.C. :   C’est un MOOC très ouvert, nous visons toutes les personnes en contact avec des ménages en précarité énergétique. Les acteurs du sanitaire, social et de l’habitat en sont la première cible. Mais nous souhaitons également toucher les acteurs de l’énergie et tous les professionnels du bâtiment. Et effectivement, les artisans et entreprises du bâtiment sont les premiers en contact avec ces ménages lorsqu’ils ont du mal à payer leurs factures et qu’ils veulent faire des améliorations. Ces ménages ont souvent besoin d’un accompagnement spécifique.

Quel type d’accompagnement ?

R.C. : Quelque chose que les professionnels du bâtiment, aujourd’hui, sont rarement en mesure d’apporter : un accompagnement socio-technique. C’est pourquoi cet accompagnement doit être pluridisciplinaire et coordonné. Il peut entre autres traiter des sujets comme l’usage, les aspects financiers, juridiques et toutes les problématiques spécifiques au bâtiment concerné.

Quel est l’objectif général de votre MOOC ?

R.C. : Il s’agit de donner une vision globale du phénomène, de créer une culture commune pour que les acteurs, qui ont chacun leur propre langage, puissent échanger sur le sujet et trouver des solutions aux situations rencontrées.

Comment le MOOC se décline-t-il ?

R.C. : La formation se déroule en 5 semaines et couvre les sujets suivants :

  1. Comprendre les causes
  2. Identifier la précarité énergétique
  3. Analyse, posture psychologique et accompagnement
  4. Agir sur le bâtiment
  5. Equipements et usages (les conseils à donner)

Les deux premières séquences portent sur la compréhension des situations. Les trois suivantes se concentrent sur les actions.

Qui sont les intervenants ?

R.C. : Nous avons construit le MOOC avec des membres du réseau RAPPEL, animé par le CLER et Solibri, Franck Dimitropoulos de BCE et l’association Gefosat. Nous avons reçu le soutien de l’ADEME, d’AG2R, du département de Savoie, de la Fondation Schneider, de Solinergy et de la Fondation Abbé Pierre.

 

Plus d'informations sur la plateforme MOOC Bâtiment Durable.

 

Communauté Construction Bois
Intéressé-e ? Rejoignez notre communauté consacrée aux MOOC Bâtiment Durable 

Modéré par : Nadège Rigaudeau

Autres actualités dans "Information"

Mobilité durable et solidaire : lancement de la Plateforme France Mobilités à destination des territoires ruraux et périurbains

Publié le 22 mars 2019 - 11:11

La Plateforme France Mobilités vient d’être lancée par le gouvernement. A mi-chemin entre la promotion des exemples existants, les appels à projets et la mise en relation des acteurs, elle vise à accélérer la mise en place de solution (...)

Etat des lieux du bâtiment en Allemagne - Office franco-allemand pour la transition énergétique

Publié le 22 mars 2019 - 11:07

En avril 2018, l’OFATE a rédigé un article pour la revue « Responsabilité & Environnement » des Annales des Mines. Dans cette édition portant sur le bâtiment dans la transition énergétique, l’OFATE dresse un état des lieux du bâtiment (...)

Espaces verts urbains en climat tropical, l'exemple marocain

Publié le 22 mars 2019 - 11:00

La végétalisation des villes et la biodiversité en leur sein est un enjeu majeur de l’urbanisme en climat tropical. Mounia Bennani, architecte paysagiste revient sur la situation dans les villes marocaines. Un constat plutôt négatif (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus