MOOC Bâtiment Durable : coup de projecteur sur l’outre-mer

La nouvelle vague de MOOC Bâtiment Durable se penche sur la construction en zone tropicale humide. Cette nouvelle formation en ligne proposée par l’ADEME, et réalisée par SOLENER et UNOW, propose de développer le concept de construction durable dans ces zones climatiques.


Qu’est-ce qui a motivé l’ADEME à lancer ce MOOC ?

Florence Godefroy, Chef de projet Formation Digitale à l’ADEME : Parce que la transition énergétique du bâtiment ne se limite pas aux climats tempérés comme celui de la France métropolitaine. Les bâtiments des zones tropicales ont aussi leur rôle à jouer et leur marge de progression est tout aussi importante. L’ADEME est déjà présente dans les DROM à travers ses directions régionales et agit dans de nombreux pays tropicaux humides grâce à sa direction internationale. Nous proposons depuis longtemps des formations à l’écoconstruction adaptée à ces zones climatiques, mais elles peuvent s’avérer lourdes en termes de logistique et de coût pour les apprenants. Elles demandent le déplacement d’experts depuis la métropole comme depuis les DROM.

Le MOOC est un format qui nous a donc paru parfaitement adapté pour diffuser largement nos connaissances sur ce sujet, tant auprès des professionnels locaux qu’auprès des métropolitains. C’est un merveilleux outil de diffusion et d’exportation de l’expertise française développée en particulier à la Réunion, dans les Antilles et en Guyane.

Vous parlez d’exportation, ce MOOC ne s’adresse donc pas seulement aux professionnels français ?

Florence Godefroy : Tout à fait. Nous avons pu constater, au travers des premières vagues de MOOC Bâtiment Durable, qu’une partie de l’audience des MOOC vient des pays d’Afrique francophone. Les principes de la construction durable en zone tropicale humide peuvent parfaitement s’appliquer sur ces territoires. Par ailleurs, une version anglaise de ce MOOC est prévue pour le second semestre 2018, mais cette fois il sera plus orienté vers les pays d’Asie.

Qui a conçu ce MOOC pour l’ADEME ?

Florence Godefroy : C’est le Bureau d’études Solener avec l’appui de l’agence MOOC Unow qui a supervisé la réalisation de ce MOOC qui a mobilisé 6 experts pour tous les aspects techniques de la construction durable en zone tropicale. Tous les experts qui interviennent dans les vidéos sont des professionnels de terrain, mais aussi formateurs sur ces sujets depuis des années, ce qui nous a permis de privilégier la pédagogie. Certains viennent de différents territoires d’outre-mer. Le MOOC s’en retrouve renforcé et se concentre sur les caractéristiques communes aux différents DROM.

Quel est le programme de la formation ?

Florence Godefroy : C’est un MOOC relativement court puisqu’il dure 3 semaines, à partir du 20 février. Les stagiaires devront fournir 1h30 de travail par semaine pour le suivre efficacement. Aux vidéos pédagogiques s’ajouteront 2 conférences en live pour permettre aux professionnels d’échanger avec les experts mobilisés autour de ce MOOC.  

Mohamed Abdesselam, Solener : La première semaine sera consacrée aux potentialités des zones tropicales. On y parlera d’analyse cycle de vie, usages et occupants, mais aussi comment identifier les ressources locales.

En deuxième semaine, les cours porteront sur les démarches et approches méthodologiques de la construction sur ces territoires : ventilation naturelle, bioclimatisme, efficacité énergétique (démarche Negawatt).

Enfin, la dernière semaine présentera des retours d’expérience de la Réunion et la Guyane, avec les exemples de l’Amphithéâtre du Moufia et l’IME Yépi Kaz.

Au global, le contenu du MOOC est assez généraliste et constitue une porte d’entrée dans le sujet.

A qui s’adresse cette formation ?

Mohamed Abdesselam : Ce MOOC cible avant tout la Maîtrise d’ouvrage et la Maîtrise d’œuvre, car l’écoconstruction se joue d’abord au niveau de la conception du bâtiment. Mais les contenus pédagogiques peuvent aussi intéresser les entreprises de construction.

Florence Godefroy : Nous avons une autre cible en parallèle : les agents de l’Etat qui travaillent sur ces zones climatiques depuis la métropole. Ce MOOC doit pouvoir les aider à mieux comprendre les enjeux locaux de l’écoconstruction. Les professionnels de métropole intéressés par les problématiques de confort d’été y trouveront aussi des idées pour leurs réalisations.

Qu’avez-vous prévu pour ceux qui veulent aller plus loin ?

Florence Godefroy : Par ailleurs, nous invitons les professionnels qui veulent s’engager plus avant dans la voie de l’écoconstruction en zone tropicale, à se rapprocher des représentations territoriales de l’ADEME, des CAUE locaux et des centres de ressources du réseau BEEP comme Envirobat Réunion ou AQUAA en Guyane.

Mohamed Abdesselam : Nous y avons déjà pensé et 3 MOOC supplémentaires sont en cours d’élaboration pour une sortie en 2019. Ils porteront sur la satisfaction simultanée des 3 conforts essentiels à l’être humain : le confort visuel, acoustique et hygrométrique. Résoudre cette quadrature par des moyens naturels est la condition sine qua non de la réussite d’un projet de bâtiment durable dans les zones tropicales humides. Ils seront créés par moi-même pour la thermique en milieu tropical, par un spécialiste de la lumière naturelle Bernard Paule de EPFL, et un spécialiste de l’acoustique Gui Jourdan.

Inscription

 

[Teaser] MOOC Bâtiment durable : Construire durable en zone tropicale humide
Vous aimeriez en apprendre davantage sur ce MOOC ?
Visionnez la vidéo associée à cet article.

Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

#9 Entretien avec Marika Frenette sur les stratégies de changement des villes et territoires

Publié le 22 juil. 2019 - 15:40

« Il faut changer notre stratégie, mettre en avant l’invisible même s’il est moins beau, plus ingrats » ne cesse de répéter Marika Frenette de Wigwam. Voici un entretien qui nous amène à repenser notre approche du changement que ce (...)

Un coup de pouce pour les conduits de fumée dans le collectif

Publié le 22 juil. 2019 - 09:30

 Un arrêté du 12 juillet dernier ouvre le dispositif des certificats d’économie d’énergie au remplacement des conduits de fumée dans le collectif, quand il est nécessaire pour l’installation d’une chaudière à condensation.   Remplacer (...)

Évaluation du degré d’intelligence des bâtiments via un indicateur "Smart Readiness" (SRI)

Publié le 22 juil. 2019 - 09:27

Le Cerema représentant le Ministère de la Transition Écologique et solidaire participe à la commission Européenne chargé d'intégrer l’indicateur "Smart Readiness" (SRI) à la révision de la directive européenne "Energy Performance of (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus