#23 - MObilité du Personnel en Période d’Inondation : MOPPI

Publié par Serge Lhomme

 

Les transports et la mobilité francilienne très vulnérables face à une crue de la Seine: Les crues à cinétique lente se caractérisent par une lente montée des eaux, mais aussi par une décrue tout aussi lente. Ces crues peuvent alors inonder des territoires pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Pour une crue centennale de la Seine, on estime à plus d’une semaine le temps correspondant à la crue et il faudra compter plus de deux semaines pour que la décrue laisse place à un territoire entièrement hors d'eau.

Comme certaines infrastructures de transport sont extrêmement vulnérables aux inondations, ces crues peuvent donc avoir un impact majeur sur les mobilités de ce territoire en les perturbant durant toute la période de l'inondation. De surcroît, par prévention, les infrastructures de transport les plus vulnérables doivent être fermées pour les protéger plusieurs jours avant la crue, rallongeant alors d'autant la période de perturbation des transports. Enfin, remettre en service rapidement des infrastructures de transport endommagées n'est pas chose aisée et peut se révéler être un processus particulièrement long. Ainsi, la réparation des dommages causés par une crue sur une infrastructure de transport comme un réseau ferroviaire peut prendre plusieurs mois.

MOPPI, un outil d’aide à la réorganisation de la mobilité et des lieux d’affectation

Dans ce cadre, il convient de développer des outils d'aide à la décision permettant de faire face en partie à ces enjeux. C’est pourquoi, dans le projet de recherche ANR RGC4 , un outil a notamment été développé. Cet outil, nommé MOPPI  se focalise sur la gestion des mobilités professionnelles durant une inondation et propose d'affecter le personnel d'une organisation au sein de sites qui leurs sont accessibles en tenant compte de la perturbation de l'offre de transport afin de limiter l'absentéisme potentiellement causé par les inondations (environ 1,6 million de personnes doivent obligatoirement franchir les principaux cours d’eau franciliens pour se rendre à leur travail, soit plus de 40% des déplacements domicile-travail intercommunaux en Ile-de-France). Pour cela, l’outil combine des algorithmes de géocodage, de plus courts chemins, de clustering et d'optimisation spatiale. C’est une extension au logiciel SIG libre QGIS et il a vocation à être utilisé par toutes les organisations, entreprises ou collectivités, souhaitant appréhender les problématiques de mobilité de leur personnel en période d’inondation. Il va être par exemple appliqué dans le cas de la RATP pour s'assurer qu'un maximum de personnes puisse se rendre dans un dépôt de bus accessible afin de disposer des moyens humains nécessaires pour conduire les bus de substitution mis en place pour faire face à la fermeture de lignes de métro inondées.

 

Dans l'image ci-dessus, une organisation possède deux établissements (A et B) et deux employés (1 et 2). En temps normal, l'individu 1 travaille dans l'établissement B et l'individu 2 travaille dans l'établissement A. En cas d'inondation, ne serait-il pas plus approprié que l'individu 1 travaille dans l'établissement A et que l'individu 2 travaille dans l'établissement B ? MOPPI a vocation à proposer ce type de solution.

 

Un article signé Serge Lhomme, Université Paris-Est Créteil, Lab’Urba


Modéré par : Izadora Alcanfôr

Autres actualités dans "Information"

#9 Entretien avec Marika Frenette sur les stratégies de changement des villes et territoires

Publié le 22 juil. 2019 - 15:40

« Il faut changer notre stratégie, mettre en avant l’invisible même s’il est moins beau, plus ingrats » ne cesse de répéter Marika Frenette de Wigwam. Voici un entretien qui nous amène à repenser notre approche du changement que ce (...)

Réinventons nos cœurs de ville : 19 communes lancent leur appel à projets

Publié le 19 juil. 2019 - 10:50

TERRITOIRES. Suite aux Assises du logement, qui se sont déroulées le 24 juin 2019 au Conseil économique social et environnemental (CESE), où 23 élus étaient venus présenter les sites qu'ils ont retenus pour participer au projet "Réinv (...)

Nature en ville et agriculture urbaine dans les projets d’ÉcoQuartier : retour sur la journée du 26 juin 2019

Publié le 19 juil. 2019 - 09:30

Organisé par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec le Cerema, le séminaire du club régional ÉcoQuartier du 26 juin à Lormont a réuni une cinquantaine de (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus