Lutte contre l'artificialisation des sols: une "source de financement" à l'étude

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot "étudie une nouvelle source de financement" pour lutter contre l'artificialisation des terres, mais le sujet est encore à un stade de réflexion, selon des sources gouvernementales.

"J'étudie une nouvelle source de financement qui permettrait de lutter contre l'artificialisation des sols et de financer la préservation de la biodiversité", a déclaré le ministre dans le Parisien de mardi, précisant que le Premier ministre l'avait "invité" à travailler sur ce sujet. Interrogé par l'AFP, son ministère a indiqué que c'était "une piste de réflexion" et qu'aucune décision n'avait été prise, sans donner de détails sur l'origine éventuelle de cette source de financement.

"Je crois que le sujet n'est vraiment pas mûr pour faire l'objet de commentaires", a indiqué une autre source gouvernementale. Selon des statistiques publiées sur le site du ministère de la Transition écologique, les zones artificialisées (bâtiments, routes, parkings, voies ferrées mais aussi espaces verts artificiels) occupaient 51 601 km2 en 2015, soit 9,4 % du territoire métropolitain. Elles ont augmenté de près de 6 000 km2 entre 2006 et 2015 -une superficie un peu supérieure à un département comme le Nord ou le Gard-, en grignotant principalement sur les terres agricoles, mais aussi sur des milieux forestiers. Alors que le rythme de cette "consommation d'espace" s'est un peu ralenti depuis 2010, le programme présidentiel d'Emmanuel Macron évoquait "l'objectif de mettre un terme à l'artificialisation des terres". Lire la suite sur BusinessImmo.com

Nicolas Hulot LUDOVIC MARIN / AFP

Article publié par BusinessImmo
Consulter la source


Autres actualités dans "Information"

D.G Business Development et le projet “autonomy” s’intègrent dans la vision globale de l'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 11:12

L’économie circulaire apparaît comme un modèle de mise en œuvre de la notion de développement durable dans un contexte de mutation économique dans un monde en totale métamorphose.  Devant les urgences d’une réflexion et les demandes (...)

Noé, la première plateforme physique d'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 10:35

La plateforme Noé à Bordeaux (Gironde) est un outil très innovant et complet de services mutualisés inter-chantiers, permettant d'adapter les modes d'organisations actuels aux contraintes de la construction de la ville dans la ville (...)

Le combat d’un village de Haute-Vienne pour l’autonomie énergétique

Publié le 18 déc. 2017 - 10:07

Rilhac-Lastours (375 hab.), en Haute-Vienne, inaugure ce samedi 16 décembre, deux centrales solaires, première étape vers l’autonomie énergétique totale. Rilhac-Lastours, petit village de 375 habitants niché dans le parc naturel régio (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé




Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus