Les industriels de l’aéraulique investis dans le challenge de la QAI

 dossier QAI  QAI  qualité de l'air intérieur  ventilation  aéraulique  UniClima
Publié par Alliance HQE-GBC

La qualité de l’air dans les bâtiments est au cœur des métiers des fabricants de systèmes de ventilation et de filtration de l’air. Pour être en mesure d’apporter des solutions adaptées aux besoins, il est indispensable que le critère QAI soit prise en compte dès la conception du projet, que ce soit pour un bâtiment neuf ou dans le cadre d’une rénovation. L’aéraulique est impacté par de nombreux facteurs qu’il vaut mieux maîtriser au plus tôt dans la conception pour éviter les désordres.

Des avancées sur la Ventilation et Traitement d’Air

Depuis le 1er janvier 2018, les centrales de traitement d’air double flux, régies par le règlement Ecodesign 1253/2014, sont toutes équipées d’un indicateur d’encrassement de filtre, ce qui permet d’informer l’utilisateur de l’état de son filtre et de l’accompagner dans la maintenance de l‘équipement.

S’agissant des réseaux aérauliques, nous nous félicitions du développement des accessoires à joint qui représentent désormais 36% du marché des accessoires. Ceci étant accompagné par une dynamique de mesure d’étanchéité de réseaux aérauliques. Les systèmes comportent de plus en plus d’intelligence ce qui permet d’adapter et de réguler le débit de ventilation en fonction des besoins réels et mesurés : on parle de modulation des débits.

Pour accompagner la profession, le Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques (CETIAT) réalise des études collectives de recherche et de mesure au service de l’amélioration des produits et des installations. On peut citer une étude en cours sur la caractérisation des capteurs de QAI à bas coût. A noter également le congrès de l’AIVC qui se déroulera le 18-19 septembre à Juan-les-Pins sur la thématique suivant : smart ventilation for buildings

Vers une Filtration selon les besoins

Les fabricants de filtres s’impliquent dans les travaux de normalisation au niveau international afin de partager et faire émerger des solutions qui puissent répondre à la recherche d’une filtration selon les besoins. Ainsi la nouvelle norme NF EN ISO 16890 (2017) : Filtres à air de ventilation générale déjà en vigueur sera l’unique référence à partir du 1er juillet 2018 puisqu’elle remplacera définitivement la NF EN 779 : 2012.

L’objectif de cette nouvelle approche est de mieux prendre en compte les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en matière de qualité de l’air et de santé. L’efficacité des filtres est évaluée en fonction de sa performance de filtration sur des particules de différentes tailles (PM1, PM2.5, PM10,...)  présentes dans l’atmosphère et en fonction de leur type d’utilisation.  

Ce basculement normatif impacte les méthodes de tests effectués sur les filtres et non la conception du filtre. A noter du fait des changements notables dans cette nouvelle norme, il n’existe pas d’équivalence évidente entre l’ancienne et la nouvelle norme. Ce changement va entrainer une prise en compte des attentes du client final afin que toute la chaine des acteurs puisse répondre aux enjeux sanitaires (fabricants de systèmes de ventilation, bureaux d’études, maintenance,…). En 2018, Uniclima s’attachera à accompagner la filière dans cette transition où l’on présentera un pourcentage d’efficacité de filtration sur des tailles de particules (ex : 70% ePM2,5 ; 50% ePM1 )

Une filière industrielle engagée, à travers Uniclima, dans des travaux collectifs

  • Révision de la norme EN13779 qui définit les différents paramètres à prendre en compte dans la conception de système de ventilation pour les bâtiments tertiaires.La nouvelle norme NF EN 16798-3 publiée en 2017 donne des recommandations de conception et notamment des niveaux de filtration pour un couple bâtiment-environnement extérieur.
  • Un livret QAI Tertiaire d’aide à la décision pour les maitres d’ouvrages est en cours de rédaction et a pour objectif de guider les décideurs dans les choix techniques des installations de traitement d’air en fonction des projets.
  • En ventilation résidentielle, Uniclima a édité en 2013 un guide pratique « NECESS'AIR®, l’air et la manière» sur la ventilation qui est à disposition sur demande sur le site d’Uniclima.
  • Un projet de livre blanc pour la qualité des installations de ventilation : Les professionnels membres du Club Ventilation de la DHUP ont pour projet la rédaction d’un livre blanc de la ventilation pour améliorer la qualité des installations de ventilation des bâtiments afin de contribuer à offrir à nos concitoyens un environnement intérieur sain et confortable. L’objectif premier est de sensibiliser les pouvoirs publics sur la récurrente non-conformité des installations de ventilation et des désordres que cela engendre. La proposition phare du document concerne la mise en place d’une attestation de prise en compte de la réglementation sur l’aération pour les opérations de construction neuve et pour les rénovations lourdes avec des installations de ventilation neuves
  • Publications de l’Alliance HQE-GBC : Grâce à un réseau fort de partenaires impliqués, l’Alliance HQE-GBC a édité plusieurs publications pouvant accompagner les projets afin d’effectuer des mesures de qualité d’air intérieur à réception dans le neuf ou rénové ainsi que dans le cadre d’un suivi pour les bâtiments existants. Uniclima, en tant que membre de l’Alliance poursuivra ses engagements pour apporter des pistes d’amélioration de la qualité de l’air dans les bâtiments.
  • Conférences :Uniclima anime des conférences et intervient dans toutes sortes d’ateliers afin d’apporter un éclairage sur les techniques et les développements de la Profession. On peut citer les ateliers de la qualité de l’air sur le dernier salon Interclima+elec.

PERSPECTIVES /CONCLUSION

Les nouvelles règles de construction et de rénovation sont essentiellement encadrées par une recherche de la baisse des consommations énergétiques. Si notre industrie soutient et accompagne cet effort, nous alertons tous les acteurs pour leur dire que la qualité de l’air est l’enjeu à prendre en considération au plus vite par le plus grand nombre. C’est un challenge pour les futures décennies.

Uniclima est le syndicat professionnel des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques.

Il rassemble 87 adhérents qui réalisent un chiffre d’affaires de près de 6,5 milliards d’euros, dont 1,8 à l’export, pour près de 23 000 emplois en France.

Uniclima représente les domaines d’activité suivants : la chaleur, y compris la chaleur renouvelable, la qualité de l’air et le froid, pour des applications dans les secteurs résidentiels, tertiaires et industriels.

Dossier BIM QAI
Retrouvez tous les articles du Dossier QAI
en cliquant ici.
Santé dans le bâtiment et qualité de l'air intérieur
Intéressé-e ? Rejoignez notre communauté consacrée à la: "Santé dans le bâtiment et la qualité de l'air intérieur".
Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

[Guides et publications] Coût des protections contre les aléas littoraux

Publié le 21 févr. 2020 - 10:57

Cet ouvrage est destiné à comparer les stratégies de protection contre les aléas littoraux sur le long terme et à éclairer le choix concernant les aménagements de protection. Ce guide expose les stratégies envisageables et apporte (...)

RE2020, bois, nucléaire, solaire : les précisions d'Elisabeth Borne sur la PPE

Publié le 21 févr. 2020 - 10:51

FEUILLE DE ROUTE. Auditionnée par la commission des affaires économiques du Sénat ce 18 février 2020, Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique, a précisé de nombreux points de la Programmation pluriannuelle de l'énergi (...)

RESILIENCE : Un bâtiment bioclimatique pour la Ferme des Possibles

Publié le 21 févr. 2020 - 10:49

Aider l’insertion professionnelle par une activité de maraîchage et de transformation agricole : c’est l’objectif de la SCIC* Novaedia. Située à Saint-Denis (93), la coopérative s’agrandit, sur un hectare en zone urbaine, pour (...)


Commentaires