Les FDES indispensables pour E+C- mais aussi pour la QAI !

Comment choisir ses produits de construction afin d’avoir une bonne qualité de l’air intérieur ? Où trouver cette information ? Les Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires (FDES) sont disponibles dans la Base INIES pour vous aider.

Vous connaissez le volet environnemental des FDES avec E+C- et la pratique de l’Analyse du cycle de vie qui se développe, mais ces déclarations ont aussi un volet sanitaire qui est une exigence demandée depuis le début dans la norme française et reprise dans le complément national de la norme EN 15804. Nous avons donc des HEPD « Health and Environmental Product Declaration » si l’on veut faire un lien avec le jargon international.

Propriété de l’Alliance HQE-GBC, la Base INIES regroupe les déclarations environnementales et sanitaires des produits et équipements de la construction disponible sur le marché français.  Elle peut ainsi être un outil d’aide à la décision pour le choix d’un produit en fonction de son impact sur la qualité de l’air intérieur de nos bâtiments.

Côté E (environnemental) des FDES 

L’indicateur « pollution de l’air » issu de l’analyse de cycle de vie est une évaluation des impacts des émissions de polluants dans l’air extérieur générés tout au long de la vie du produit (du berceau à la tombe). Exprimé en m3, cet indicateur calcule le volume d’air qui serait nécessaire pour diluer la pollution générée afin que celle-ci soit sans risque pour l’environnement, l’Homme inclus.

Cet indicateur ne représente pas une évaluation des risques sanitaires de l'air intérieur des bâtiments liés aux émissions durant la phase d’utilisation du produit dans le bâtiment.

Côté S (sanitaire) des FDES

On distingue deux types d’informations à déclarer dans les impacts sanitaires : celles contribuant à l’évaluation des risques sanitaires et celles contribuant à l’évaluation du confort (hygrothermique, visuel, acoustique et olfactif). Pour la qualité de l’air intérieur, ceux sont les informations sur les risques sanitaires qui sont pertinentes.

L’annexe D du complément national NF EN 15804/CN dresse une liste des émissions ou sources de pollutions indicatives et non exhaustives sur laquelle reporter pour les FDES. Il s’agit :

  • Monoxyde de carbone (CO)
  • Dioxyde de carbone (CO2)
  • Oxyde d’azote et de souffre (Nox, SOx)
  • Hydrocarbures
  • Radon et rayonnements,
  • Composés Organiques Volatils (COV)
  • Poussières
  • -Les particules viables y compris les micro-organismes tels que les petits insectes, les protozoaires, les moisissures, les bactéries et les virus
  • Les particules non viables, telles les fibres et les particules en suspension respirables et non-respirables
  •  …

L’annexe E du complément national NF EN 15804/CN, quant à elle, précise les normes à respecter pour l’évaluation sanitaire.

Les résultats de cette caractérisation sanitaire du produit sont inclus dans la vérification par tierce partie indépendante de la FDES.

Exemples issus de différentes FDES présentes sur la base INIES

Plusieurs informations sont présentes dans ce volet :

  • COV et formaldéhyde

 

 

 

 

 

 

Figure 1 : Isolant de laine de roche de 45 mm : ROCKMUR KRAFT 45mm (INIES id: 7435)

  • Comportement face à la croissance fongique et bactérienne

Figure 2 : Pladur® H1 25 (INIES id : 4315)

  • Emissions de fibres et particules

Figure 4 : Revêtement acoustique Vibrasto 10 (INIES id : 4844)

Recherche des produits en fonction de la classe d’étiquette COV choisie

Depuis le 1er septembre 2013, tous les produits de construction et de décoration mis à disposition sur le marché doivent être muni d’une étiquette reflétant le niveau d’émissions de COV. Celle-ci, prévue par le décret du 23 mars 2011, indique de manière lisible et simple le niveau d’émission du produit en polluants volatils. Ce niveau d’émission est indiqué par une classe allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions). Les produits concernés par l’étiquetage obligatoire sont :

  • Les produits de construction ou de revêtements de murs, sols ou plafonds employés à l’intérieur des locaux (cloisons, panneaux, parquets, moquettes, papiers peints, peintures…)
  • Les produits utilisés pour leur incorporation ou application (isolants sous couches, vernis, colles, adhésifs, etc.).

Cette étiquette est numérisée dans la Base INIES ce qui permet aujourd’hui aux utilisateurs de rechercher leurs produits en fonction d’une classe choisie. Cela pourrait aussi permettre à des logiciels souhaitant calculer la performance sanitaire des bâtiments de se connecter au webservice d’INIES pour avoir toutes ces données en format numérisées ou de les connecter aux maquettes BIM via leur identifiant unique (id) INIES.

On peut donc en conclure que la Base INIES ne sert pas qu’à l’expérimentation E+C-, elle a d’autres trésors qui peuvent servir pour la qualité de l’air intérieur !

Site internet : http://www.inies.fr/accueil/

 

Dossier BIM QAI
Retrouvez tous les articles du Dossier QAI
en cliquant ici.
Santé dans le bâtiment et qualité de l'air intérieur
Intéressé-e ? Rejoignez notre communauté consacrée à la: "Santé dans le bâtiment et la qualité de l'air intérieur".

Modéré par : La rédaction C21

Autres actualités dans "Information"

Le Syndicat des énergies renouvelables a des idées pour accélérer le développement du solaire photovoltaïque

Publié le 25 mai 2018 - 10:33

Malgré une année 2017 qui a vu un léger rebond des nouvelles capacités photovoltaïques installées, la filière est en retard. Ces retards ont conduit le Gouvernement à organiser un Groupe de travail ministériel pour accélérer le dévelo (...)

Les énergies renouvelables en France : les chiffres clés 2018

Publié le 25 mai 2018 - 10:27

Les biocarburants, les pompes à chaleur et l’éolien sont les trois filières d’énergies renouvelables qui ont le plus progressé ces 20 dernières années, comme en témoigne le bilan des énergies renouvelables 2018 publié par le service (...)

Objets connectés : Vinci Energies prend une participation dans la start-up GreenMe

Publié le 25 mai 2018 - 10:18

La jeune pousse implantée dans le sud-ouest a développé un cube connecté, visant à améliorer la qualité du confort au travail. Vinci Energies, via son fonds d’investissement Inerbiz, vient d’entrer au capital de la start-up GreenMe (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus