Les espaces commerciaux : Quels outils pour repenser les périphéries commerciales et revitaliser les centres-villes ?

Publié par Roche Ceridwen

Le Cerema étudie les surfaces commerciales, car elles ont connu ces dernières années un développement important dans les périphéries urbaines et leur rythme actuel de création reste soutenu. Cette multiplication des espaces commerciaux périphériques pose des questions majeures à l’égard des enjeux du développement durable des territoires.

Selon un rapport du Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable (CGEDD) paru en 2017, "Les surfaces commerciales augmentent depuis 15 ans de 3% par an soit deux fois plus vite que la consommation des ménages".

 

Repenser le modèle d'aménagement commercial 

Petits commerces de centre ville à BourganeufCommerces de centre-ville à Bourganeuf - CC-BY-SA Wikimedia Commons

Le constat est aujourd’hui celui d’un déséquilibre entre les centres-villes et les périphéries, résultant d’un modèle d’aménagement commercial en grande partie dépassé, sur le plan de l’aménagement urbain et environnemental, sur le plan économique et vis-à-vis de l’animation de la vie urbaine.

Les centres-villes, quant à eux, sont confrontés à une perte d’attractivité, dans de nombreuses villes moyennes mais aussi dans les petites villes, voire dans certaines métropoles. Le taux de vacance commerciale progresse.

Pour mettre un frein à ce développement effréné des zones commerciales qui ne peut plus se poursuivre aujourd'hui des solutions au sein des politiques publiques se sont mises en oeuvre pour pallier ces déséquilibres : la loi Notre, le plan "Action coeur de ville" et la loi ELAN.

La loi NOTRe portant nouvelle organisation territoriale de la République a organisé en 2015, le transfert aux communautés de communes et aux communautés d'agglomération de la création, de l'aménagement, de l'entretien et de la gestion des zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire.

Le plan "Action cœur de ville" vise notamment, à favoriser le maintien ou l’implantation d’activités en cœur de ville, afin d’améliorer les conditions de vie dans les villes moyennes.

La loi ELAN parue en novembre 2018, portant évolution du logement, de l’aménagement s’inscrit ainsi dans la continuité des objectifs déjà affichés par les précédentes réformes et vise principalement à la revitalisation des centres-villes et à la poursuite d’une intégration cohérente des équipements commerciaux dans l’espace urbain, en mettant en place des mécanismes inédits et en renforçant les mesures de contrôle et de sanction du respect de la législation.

Par ailleurs, l'Opération de Revitalisation du Territoire (ORT) est un nouvel outil créé par la loi ELAN, à disposition des collectivités locales, pour porter et mettre en oeuvre un projet de territoire dans les domaines urbain, économique et social qui vise principalement à lutter contre la dévitalisation des centres villes sans oublier les périphéries.

 

Une ÉTUDE sur les leviers pour une nouvelle dynamique commerciale

Couverture de l'étudeNous sommes au début de l’émergence d’un nouveau modèle commercial qu’il va falloir accompagner en imaginant de nouvelles stratégies territoriales pour le commerce.

Le Cerema propose un document synthétique réalisé d'après une étude portant sur les différents outils pour agir en matière d'aménagement des périphéries commerciales.

Celui-ci pose d'abord le constat et les problématiques identifiés en matière d'aménagement commercial, puis revient sur les déséquilibres constatés sur les plans environnemental et économique, et sur l'impact important des périphéries commerciales sur les centres-villes.

Une partie de ce document aborde le développement du e-commerce, et les nouveaux comportements de consommation qu'il entraîne. 

Les outils pour mener des politiques d'aménagement sont ensuite présentés: la loi NOTRe, le plan Action Coeur de Ville, la loi ELAN et les Opérations de Revitalisation du Territoire. Les différentes évolutions des dispositifs réglementaires ainsi que le renforcement des mesures de contrôles et des sanctions sont précisés. 

Le Cerema rappelle également que la stratégie d’aménagement commercial doit s’articuler avec les démarches de planification comme le SCOT ou le PLUi.

 

En termes de stratégie à développer, le bon développement économique d'un territoire signifie d'être capable de passer d'une "logique de développement" à une "stratégie d'aménagement".

 

Ce document propose donc une méthode pour aborder l'aménagement des périphéries commerciales:
  • Anticiper les besoins futurs en termes de foncier et de disposer d'une offre foncière suffisante pour les activités économiques à venir.
  • Aérer l'espace de manière économe en favorisant le renouvellement des zones commerciales. 
  • Veiller au dynamisme des centralités,
  • Requalifier en mettant en oeuvre une gestion environnementale durable des zones commerciales,
  • Gérer et animer les espaces,
  • Mettre en oeuvre un observatoire des zones d'activité.

 

Ce document revient ensuite sur les principaux modes de financement : EPARECA, Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce, taxe sur les friches commerciales, ou encore les dispositifs européens (FEDER, FSE, FEADER le fonds européen agricole pour le développement rural). Les interlocuteurs existants en régions pour déterminer sir le projet entre dans le cadre des co-financements européens sont aussi précisés.

Télécharger l'étude

Article publié sur Cerema Actualités - Lire la suite

Crédit photo : Thierry Degen TERRA


Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

Conférence sur les Achats responsables en immobilier : Quels critères RSE opérationnels intégrer dans les cahiers des charges et les appels d’offres, pour chaque métier de l'immobilier ?

Publié le 24 mai 2019 - 12:00

Pour un acteur immobilier, les impacts environnementaux et sociétaux indirects dépassent souvent les impacts directs de l'activité. Plus de 60% de l'empreinte carbone des bâtiments sont dus aux émissions indirectes. Réduire les impact (...)

La réglementation relative aux réseaux d'énergies renouvelables se précise

Publié le 24 mai 2019 - 11:25

ENERGIE. Un décret paru et une ordonnance présentée ce 22 mai 2019 portent tous deux sur la réglementation relative aux réseaux d'énergies renouvelables, plus spécifiquement à leur prise en compte dans les études d'impact des opératio (...)

Plan Stratégique de Patrimoine : rappel des obligations

Publié le 24 mai 2019 - 11:22

Avec l’entrée en vigueur des conventions d’utilité sociale prévues par la loi MOLLE, 2019 fait figure d’année charnière pour les bailleurs sociaux. Si la loi ÉLAN a récemment revu le calendrier des négociations, les engagements pris (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus